Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Revue TELECOM 178 - Editorial par René Joly - L’Internet des Objets : le paradigme d‘une nouvelle société

Articles Revue TELECOM

-

15/11/2015

 
L’Internet des Objets : le

paradigme d‘une nouvelle

société



Edito par René Joly (1979)


Le défi principal de l’internet du futur1 est de relier de manière fiable et en temps réel des milliards d’individus, bien souvent grâce à des terminaux mobiles, mais aussi des milliards d’objets de toute sorte. Cette nouvelle étape, qualifiée d’ « Internet des Objets, IdO » ou « Internet of Things, IoT » repose sur le principe que chaque objet est en mesure de se connecter à l’internet pour échanger des informations permettant ainsi d’augmenter sa valeur intrinsèque.

Dès lors, les trafics engendrés par l’Internet des Objets vont générer des volumes gigantesques d’information d’une très grande diversité de formats et d’une grande richesse. Ceuxci généreront des gisements de données sans limites et transformeront vraisemblablement le rapport à l’autonomie, à la décision et à la responsabilité, par la prise en charge de plus en plus massive de la gestion de la vie quotidienne. Les profils de trafic de ces services et leurs exigences fonctionnelles seront sans doute assez radicalement éloignés des trafics présents aujourd’hui sur le web.

L’Internet de demain sera donc de plus en plus un internet entre machines (concept du M2M : Machine to machine), entre capteurs, entre robots, etc. Ces objets divers et variés joueront un rôle central, de même que les paradigmes de réseaux spécifiques tels que les réseaux LPWA « Low Power Wide Area » (réseaux radio à basse consommation d’énergie et à longue portée), ou les réseaux de capteurs et d’actionneurs (WSAN – Wireless Sensors Actuators Networks). De même des réseaux de robots et de nano-robots feront vraisemblablement partie de la vie courante.
Cette transformation majeure qui est en cours, entraîne, outre de nouveaux réseaux spécifiques, une évolution sensible caractérisée par deux mots clés : le cloud computing et le big data, et conduit à une association et une imbrication entre trois composantes essentielles de toute architecture :
• le réseau qui assurera la connectivité ;
• le terminal d’accès, principalement mobile, qui, du fait de ses capacités de traitement, de
stockage et de communication avec des objets, fera probablement partie intégrante de l’architecture ;
• les centres de données et de traitement.

Comme le note BPI France2, la Banque publique d’investissement :
• les objets connectés sont partout : villes connectées, maisons connectées, voitures connectées, santé connectée, etc. Dans ces conditions, comment prendre un avantage stratégique sur un marché mondial.
• les domaines d’applications sont très nombreux : la gestion des déchets, la planification urbaine, la détection environnementale, les gadgets, l’environnement urbain durable, les services d’urgence, l’achat mobile, les compteurs intelligents, la domotique, la santé, l’habitat, l’automobile, l’assurance, etc.

Dès lors, ce ne sont plus seulement les opérateurs de réseaux et les firmes OTT3 qui sont concernés par ces évolutions, mais également et fortement les fabricants de terminaux, d’objets communicants et, plus largement, les équipementiers télécoms et informatiques. C’est ainsi que toute l’industrie des TIC va devoir redéfinir ses stratégies industrielles4. Dans ce dossier nous donnons un aperçu général relatif à l’Internet des Objets en évoquant à la fois ses points clés et ses enjeux, de même que les usages et les tendances associées. Nous y présentons également des technologies réseaux phares et des exemples d’objets connectés.
Un point d’éclairage particulier est fait sur le monde de la santé connectée.

L'auteur
René Joly est Consultant dans le domaine des TIC : Internet des Objets, objets communicants, architecture et service des réseaux et télécoms. Maître de conférences honoraire de Télécom ParisTech, il est Chargé d’affaires à ParisTech Entrepreneurs, l’incubateur de Télécom ParisTech. Il est en outre Expert technique auprès de BPI France (ex. OSEO Innovation) pour l’aide à l’innovation de PME/ PMI, Conseiller auprès de L’AFUTT (Association française des utilisateurs de télécommunications)/ CRESTEL (Club des responsables télécoms), Auteur, traducteur, conseiller éditorial et scientifique auprès de plusieurs éditeurs parisiens, et Membre de la Commission spécialisée nationale de terminologie et de néologie des communications électroniques et des activités postales (CSTNCEAP).

 

558 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Articles Revue TELECOM

Quels rôles jouent les technologies numériques dans l’évolution de la médecine du travail ? Groupe Santé#196

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

01 avril

Articles Revue TELECOM

Le numérique au service de la décarbonisation #196

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

01 avril

Articles Revue TELECOM

DC Brain nommé au prix de la croissance #196

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

01 avril