Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

BeeBryte nommé au Prix de l’innovation #196

Articles Revue TELECOM

-

01/04/2020

par Manon Dirand dans la revue 196

Comment est née et s’est développée BeeBryte ?

Fondée en 2015, BeeBryte se positionne en catalyseur de la révolution énergétique en marche, en donnant aux sites industriels et tertiaires une formidable opportunité de prendre le contrôle de leur facture énergétique et de valoriser leurs leviers d’action (autoproduction, flexibilité) pour devenir des consomm’acteurs plus économiquement et écologiquement responsables.    
        

Quelles sont les perspectives d’évolution ?           

La société compte aujourd’hui 25 personnes réparties entre Lyon et Singapour. Après 2 premières années consacrées au développement du produit sur des bâtiments pilotes, la société a aujourd’hui déployé ses solutions sur une vingtaine de bâtiments en Europe et en Asie du Sud-Est, avec notamment des clients emblématiques dans la logistique comme DHL, STEF ou Kuehne+Nagel.            

Elle souhaite aujourd’hui apporter ses solutions d’efficacité énergétique à l’international avec l’ouverture de pays comme l’Allemagne, l’Italie, les Philippines ou encore la Malaisie.

           

Quelle est la particularité de BeeBryte ?            

Grâce à son expertise et sa technologie brevetée, BeeBryte contrôle de manière automatique la régulation des systèmes de chauffage-ventilation-climatisation, de réfrigération et de stockage dans les bâtiments tertiaires et industriels pour générer des économies allant jusqu’à 40%.            

Grâce à la prévision de météo et de l’activité, ses algorithmes de prévision et d’optimisation permettent d’améliorer l’efficacité énergétique des équipements contrôlés et de valoriser au mieux la flexibilité électrique disponible, et ce sans investissement et sans travaux.

Composée d’un boîtier IoT et d’un logiciel-service en Cloud, la solution peut être intégrée dans une offre inédite de fourniture d’électricité intelligente pour maximiser les économies avec nos partenaires de la CNR et d’Enalp : Koura.           

Comment voyez-vous le monde dans 10 ans, à l’aune de la transition écologique ?            

Pour les années à venir, le potentiel des données issues de l’IoT combinés aux algorithmes d’intelligence artificielle permettra d’accélérer et de faciliter la transition énergétique au maximum de sites industriels et tertiaires grâce à des solutions qui réduisent automatiquement la consommation des équipements de CVC et de réfrigération, en utilisant les systèmes déjà en place. Grâce à des retours sur investissement très faibles, ce type de solutions permettra de drastiquement diminuer la consommation énergétique de ces sites, et donc leur empreinte carbone tout en les accompagnant pour être des acteurs de l’intégration des énergies renouvelables grâce à leur flexibilité de consommation.

En quelques chiffres                           

25 personnes - Bureaux à Lyon & Singapour

Levée de fond en séria A de 2,5M€ - Principal investisseur CNR

20 sites déployés           

Secteurs  Grand tertiaire, Grande distribution, logistique, industrie agro-alimentaire, Centre de recherches, Pharmaceutique, Medical, Industries de pointes           

20 à 40% d’économies générées sur la consommation des équipements CVC/Réfrigération           

30% d’économies réalisées soit 150k€/an sur la facture d’une plateforme logistique de 90 000 m2

                  

LES FONDATEURS                   

Frédéric Crampé             
Frédéric possède un diplôme d’ingénieur SUPAERO et un MBA de l’INSEAD. Il a commencé sa carrière aux US à Caltech puis à la NASA. Tout son parcours est ensuite axé autour des énergies renouvelables avec des fonctions successives commerciales, stratégiques, financières et de gestion d’entreprise. Il a fondé avec succès et a été PDG d’une banque d’affaire spécialisée dans les énergies propres à Singapour pendant 10 ans (ReEx Capital Asia). 

                            

Patrick Leguillette           
Patrick est Polytechnicien et ingénieur SUPAERO. Il apporte son expertise en modélisation et calculs numériques, accumulée tout au long de sa carrière débutée dans les essais en vol au sein de la DGA. Il connaît bien le secteur de l’énergie, après avoir dirigé divers projets industriels chez Alstom Power puis Vergnet Eolien. Patrick a  aussi fondé SimplX, une société spécialisée dans le développement d’applications Web à forte valeur ajoutée.


retour au sommaire

Abonné.e à la revue ?
Lis la revue en mode liseuse


123 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Articles Revue TELECOM

Quels rôles jouent les technologies numériques dans l’évolution de la médecine du travail ? Groupe Santé#196

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

01 avril

Articles Revue TELECOM

Le numérique au service de la décarbonisation #196

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

01 avril

Articles Revue TELECOM

DC Brain nommé au prix de la croissance #196

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

01 avril