Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Devenir un acteur majeur de l’innovation et de l’entrepreneuriat # 199

Articles Revue TELECOM

-

30/12/2020

Par Nicolas GLADY


Télécom Paris,au sein de l’Institut Polytechnique de Paris, a tous les atouts en main pour devenir l’un des acteurs majeurs de l’innovation et de l’entrepreneuriat. Quels sont ces atouts ? Et comment s’en emparer ?


L’INNOVATION dans l’ADN de TELECOM PARIS

Lors de la concertation effectuée dans le cadre de la redéfinition de la Raison d’Être de Télécom Paris, l’imagination et l’innovation sont apparues comme des éléments structurants de notre École. Télécom Paris étant vécu comme « un laboratoire à ciel ouvert » où chacun et chacune peut tester des idées, des projets, et expérimenter. L’Entrepreneuriat occupe en effet une place centrale dans notre Raison d’Être redéfinie.

Plus généralement, et pour toutes les écoles de l’Institut Polytechnique de Paris, l’innovation fait partie de notre ADN. Nous avons une expertise technologique reconnue. Le modèle original de formation « d’ingénieur à la française » combine science fondamentale, développements technologiques et compréhension des usages et des impacts économiques de ces développements. Télécom Paris, Télécom SudParis et l’ENSAE sont des écoles sous tutelle du ministère de l’Économie, et Polytechnique et l’ENSTA sous tutelle du ministère des Armées. Un atout en la matière puisque de la Silicon Valley à Israël, le succès des écosystèmes d’innovation et d’entrepreneuriat est souvent renforcé grâce aux liens entre recherche, monde économique, et l’industrie de la défense.

Télécom Paris a été l’une des premières écoles d’ingénieurs à développer ses activités liées à l’entrepreneuriat. Au niveau de nos formations, nous proposons à nos élèves de nombreux projets présentés par des start-up. Une filière centrée sur l’innovation et l’entrepreneuriat leur est accessible. Nous accompagnons nos chercheurs dans leurs projets entrepreneuriaux. Rien qu’en 2019, ceux-ci ont déposé 27 brevets. Récemment, citons Jean-Luc Danger et Laurent Sauvage, cofondateurs de Secure-IC, Hussein Fakhoury, fondateur de Scalinx, ou Slim Essid porteur de Itsme. Nos élèves sont bien évidemment eux aussi créateurs de start-up, comme Thimothée Le Quesne et Daniel Lollo, fondateurs de Energysquare. Au centre de notre écosystème, notre incubateur, Télécom Paris Novation Center (ex ParisTech Entrepreneurs) accompagne plus d’une trentaine de start-up du numérique. Exotec par exemple vient de lever 90 M$ ou Qarnot Computing qui poursuit un développement remarquable. Au total, les start-up de notre incubateur ont levé 89 M€ en 2019.


DES ACTIONS ET DES MARQUEURS DANS LES PROCHAINS MOIS

Nous allons continuer à construire sur cette base. L’Institut Polytechnique de Paris va développer ses mécanismes d’accompagnement et d’encouragement pour que nos chercheurs s’intéressent toujours plus à ces sujets. Nous allons ouvrir l’accès de nos FabLab et Incubateurs à tout notre écosystème. Nous allons continuer à soutenir les projets de prématuration. Et nous allons mettre en place un fonds d’amorçage pour améliorer les débouchés de notre innovation.

Notre nouveau campus sera aussi l’occasion d’y accueillir plusieurs évènements emblématiques sur le sujet. Citons par exemple le Deep Tech Tour ou le concours d’innovation i-PhD. Nous participerons aussi bien sûr à des évènements internationaux reconnus comme le CES, le SLUSH et Websummit.


L’INNOVATION, L'UN DES PILIERS DE L'INSTITUT POLYTECHNIQUE DE PARIS

Pour toutes ces raisons, l’Institut Polytechnique de Paris présente l’innovation comme sa troisième priorité après l’amélioration de notre organisation opérationnelle et nos activités « cœur de métier » que sont l’enseignement et la recherche. Nous avons deux objectifs à moyen terme : mettre l’accent sur notre positionnement Deeptech, et former nos étudiants à l’innovation et donc exposer 100 % de nos étudiants à la « boîte à outils intellectuelle » de l’entrepreneuriat. Pour atteindre ces objectifs, il faut que nous arrivions à vraiment rentrer dans une logique d’écosystème - mettant nos incubateurs en réseau, en s’appuyant sur notre capacité de recherche, en infusant nos activités d’enseignement, etc.- et donc intégrer l’activité de nos écoles dans un tout commun au sein de l’Institut.

L’innovation et l’entrepreneuriat sont donc des sujets majeurs pour notre positionnement dans un pays où la French Tech est un sujet de société. Nous avons en main toutes les cartes pour occuper une position de premier plan en la matière. Cette dynamique nous permettra de mobiliser tout notre écosystème et d’orienter notre action dans un sens qui s’inscrit dans notre histoire et vers l’avenir du développement économique national.


Nicolas GLADY
Nicolas Glady est Directeur de Télécom Paris depuis décembre 2019. Ingénieur civil Informaticien (spécialisation traitement des données et intelligence artificielle) de l’École Polytechnique de Bruxelles, Docteur en économétrie de la K.U Leuven, il était précédemment Professeur et Directeur Général Adjoint à l’ESSEC Business School.

@nicogla

 nicolas-glady

264 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Articles Revue TELECOM

Editorial revue TELECOM #199

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

30 décembre

Articles Revue TELECOM

Editorial LE NUMERIQUE dans le secteur de l'AÉROSPATIAL #199

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

30 décembre

Articles Revue TELECOM

Cœur numérique de nos avions : de nouveaux défis # 199

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

30 décembre