Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Editorial le numérique au service des fragilités dans la vie quotidienne # 197

Articles Revue TELECOM

-

10/07/2020

Par Françoise Rudetzki, Michel Barth (1984) et Daniel Legendre dans la revue 197

La crise du Covid-19, avec la période éprouvante du confinement, a permis de rapprocher tout un chacun de ce peuvent vivre et ressentir en permanence les personnes fragiles, qu’elles soient handicapées, malades chroniques, souffrant de pathologies mentales diverses ou socialement défavorisées, parmi lesquelles nombre de personnes âgées mais pas seulement.

Les fragilités représentent un défi multiforme appréhendé de multiples manières dans les années récentes. La loi de 2005 pour l’égalité des droits et des chances a posé des bases pour les personnes handicapées, mais aujourd’hui le chemin reste encore long pour une véritable inclusion des personnes fragiles dans l’école, le travail et la vie en société. Sophie Cluzel rappelait ainsi récemment en avril dernier à propos du Covid-19 qu’ « une personne handicapée ne doit pas être assignée à résidence en raison de son handicap » et que « les personnes en situation de handicap sont des sujets de droit et non des objets de soins ». Par ailleurs, il convient de noter la mise à disposition récente par le secrétariat d’État chargé des Personnes handicapées de la plateforme numérique « Mon Parcours Handicap ».

Parmi les axes de progrès possibles, le numérique représente très certainement un levier clé pour améliorer la vie quotidienne des personnes fragiles, tel qu’en témoignent les articles qui suivent, avec notamment des exemples nombreux provenant de plusieurs start-up fort actives en la matière. En effet, la révolution digitale ne va aller qu’en s’accélérant, à la faveur notamment de l’explosion de l’internet et de la mobilité avec la 5G maintenant toute proche, mais aussi du fort développement de l’IoT, de l’intelligence artificielle, de la robotique ou de la réalité virtuelle et augmentée.

Encore faut-il que les personnes fragiles puissent avoir accès à toutes ces technologies et l’inclusion numérique fait bien sûr partie des enjeux clés à ce propos, comme plusieurs des articles l’abordent.

Par ailleurs se pose aussi très clairement le problème du modèle économique de ces avancées, et comment les personnes fragiles pourraient avoir accès à des innovations parfois très coûteuses, alors que leurs moyens sont souvent limités. Bien sûr, des dispositions existent à ce propos, comme par exemple la prestation de compensation du handicap (PCH) qui permet d’acquérir des aides techniques ou encore le remboursement de certains matériels par la sécurité sociale, ceci ne répondant cependant pas à toutes les situations de fragilité. Les actions du gouvernement en faveur du handicap avec les améliorations prévues pour 2020 ainsi que la future loi tant attendue sur l’autonomie et le grand âge donneront-elles des réponses substantielles à ces enjeux tout au moins pour certaines catégories de populations fragiles ? Probablement en partie seulement.

Il s’agit donc d’un véritable défi sociétal qu’il nous faudra relever dans les années à venir, et gageons que la solidarité créée à l’aune du confinement sera de nature à permettre des avances en la matière.

Françoise RUDETZKI
Membre du conseil d’administration de la Fédération Alter, membre du Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE), membre du conseil d’administration du Fonds de Garantie des Victimes, fondatrice de l’Association SOS Attentats en 1986. Auteur de deux ouvrages « Après l’Attentat » et « Triple Peine » (Calmann-Lévy). 

Michel BARTH (1984)
Polytechnicien, diplômé de Télécom ParisTech, président et co-fondateur d’ENoving. Expert en stratégie, innovation et conduite du changement, Michel accompagne les dirigeants dans leurs réflexions autour de l’innovation et conduit de grands programmes innovants en santé numérique et pour les fragilités. 

Daniel LEGENDRE
Médecin diplômé de la Faculté de Médecine Paris VI, Ph.D Public Healthcare HSM Boston, senior medical advisor auprès d’ENoving. Daniel a été membre de la Mission Parlementaire Télésanté du Député Pierre Lasbordes. Il pratique l’informatique de Santé et la Télémédecine depuis plus de trois décennies.


retour au sommaire

Abonné.e à la revue ?
Lis la revue en mode liseuse


251 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Articles Revue TELECOM

Comment la France peut réussir dans le quantique # 197

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

28 juillet

Articles Revue TELECOM

ORDINATEUR QUANTIQUE ET CRYPTOGRAPHIE POST-QUANTIQUE #197

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

13 juillet

Articles Revue TELECOM

Editorial l'informatique quantique # 197

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

13 juillet