Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Interview de Frédéric Simottel, membre dy jury PTN et animateur de la cérémonie de remise des trophées - avril 2014

Portraits

-

15/04/2014

"Les entreprises françaises sont à la pointe en matière numérique"
 
Rencontre avec Frédéric Simottel - Propos recueillis par Antoine Teillet
 
Membre du jury 2014 du Prix des Technologies Numériques, Frédéric Simottel, Directeur de la rédaction 01BUSI NESS , Editorialiste High Tech sur BF M BUSI NESS et BF MTV , est un fin connaisseur des liens existants entre technologie
et économie. L’un ne va pas sans l’autre. Tel est le message…


En tant que membre du jury, quel regard portez-vous sur le Prix des Technologies Numériques 2014 ?
Dans un contexte économique et financier difficile, le numérique fait partie des principaux leviers de croissance sur lesquels notre pays peut compter. L’un des principaux intérêts de ce prix est de souligner année après année ce rôle capital, et l’importance de l’innovation dans ce secteur d’activité.
L’autre grand mérite du PTN est de montrer à quel point les entreprises françaises sont à la pointe dans ce domaine. Regardez le CES de Las Vegas qui se déroule chaque mois de janvier. Les Français y étaient cette année parmi les plus présents ! Il y a un vrai savoir-faire national en matière de numérique et il est important de le faire savoir à un moment où le monde de l’entreprise doit placer ces technologies au coeur de sa croissance.

Et est-ce bien aux écoles d’ingénieurs de mettre ainsi en avant ce savoir-faire ?
Bien sûr ! Même si les usages sont déterminants dans le succès d’une innovation, tout part, à la base, d’une technologie, d’une étincelle, que seuls les ingénieurs peuvent faire naître. Voilà où ces institutions sont essentielles. De même qu’il leur revient d’inculquer ensuite à leurs élèves comment bien valoriser leurs travaux et savoir communiquer efficacement sur ces innovations et leurs usages potentiels. Signe de la pertinence de ces enseignements : les compétences des ingénieurs français sont aujourd’hui appréciées partout dans le monde. Parmi les thématiques choisies pour l’édition 2014 figurent les objets connectés et la performance énergétique, deux enjeux cruciaux…

Parmi les grands défis des entreprises figurent aujourd’hui la gestion et la sécurisation des données, la mobilité et la connexion permanente, pour toujours aller plus vite et être plus efficace. Les thématiques choisies pour le PTN 2014 sont la parfaite synthèse de ces préoccupations.

Ainsi les objets connectés sont-ils au coeur de l’actualité et au coeur des besoins. Et la 4G, au fur et à mesure de son déploiement, ne va faire qu’accroître cette mobilité avec comme corollaire le besoin de maîtriser une dépense d’énergie en forte progression. Là entre en jeu l’impératif de performance énergétique et d’économie dont le besoin s’affirme au fil des mois et des années. Nous sommes plus de 7 milliards sur terre. Le défi est évident.

Sur quels critères avez-vous choisi les nommés 2014 ?
Si le caractère novateur des projets a été déterminant, nous avons également accordé beaucoup d’importance à la viabilité et la durabilité du produit qui nous était proposé. Il s’agissait, ce faisant, d’éliminer le « phénomène de mode » d’une seul saison. Nous avons aussi été très vigilants quant à l’intérêt de l’innovation par rapport au business des entreprises, au public visé ou encore au potentiel international du produit etc. Bref, à son impact sur un marché global.

Enfin, nous avons bien sûr examiné de près la pérennité économique des nominés, la solidité financière de leur affaire, et le parcours de chaque créateur.

 

255 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portraits

Emery Jacquillat Lauréat du Prix du manager 2020

photo de profil d'un membre

TPA Directrice déléguée

23 avril

Portraits

Michèle Levraud (1992)

photo de profil d'un membre

Melina LAURICELLA

10 février

Portraits

Augustin Morel (2017)

photo de profil d'un membre

Melina LAURICELLA

15 janvier