Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Projet de fusion TPT-TSP : résolution du Conseil d'administration et lettre aux directeurs

News du réseau

-

24/02/2017

Après avoir pris connaissance des résultats de l'enquête "Projet de fusion TPT-TSP" auprès des diplômés et étudiants, après avoir échangé avec le directeur de l'école, Yves Poilane, le Conseil d'administration,réuni le 31 janvier 2017, a adopté à l'unanimité la résolution ci-dessous. Cette résolution est complétée par des éléments plus précis. L'ensemble de ces éléments a été intégré à la lettre envoyée aux directeurs des deux écoles, Télécom ParisTech et Télécom SudParis.
 
Consulté par le directeur de l’école et fort des résultats de l’enquête menée auprès des alumni, le conseil d’administration de Télécom ParisTech alumni :
 
  • se félicite des avancées déjà présentées par Yves Poilane telles que le maintien du nom Télécom ParisTech comme nom de la future école ou le recrutement des ingénieurs sur le seul Concours Commun Mines-Ponts,
  • salue également l'enquête menée auprès des entreprises principales employeurs des diplômés et le travail de concertation mené avec les élèves ainsi qu'avec les équipes administratives et pédagogiques des deux écoles,
  • reste vigilant sur l’impact de la bi-localisation Palaiseau-Evry sur l'attractivité globale de l'Ecole et sur les moyens mis en œuvre pour l’améliorer (communication, enseignements nouveaux, …),
  • sera attentif également à l'impact de la fusion sur le recrutement dans le concours commun Mines-Ponts et à l’évolution dans les différents classements nationaux ou internationaux des établissements d'enseignement supérieur.

Soucieux de défendre l'image de marque de l'Ecole dont les diplômés sont les premiers ambassadeurs, le Conseil d‘administration reste mobilisé pour informer et consulter les alumni et contribuer à l'étude de faisabilité en cours.

Sur le nom de la future Ecole
  • En considération des bénéfices à tirer d'appuyer l'école fusionnée sur la marque la plus prestigieuse des deux, de ne pas déclencher un nouveau changement de marque pour une école qui en a très souvent changé et d'attendre de voir comment évolue le collectif Paris Saclay, l'association soutient la proposition de la gouvernance du projet de nommer la future école fusionnée Télécom ParisTech. 
  • L'association trouve intéressant d’étudier l'adjonction d'une "base line" qui complèterait le logo et tempérerait le côté restrictif du mot Télécom.

Sur le recrutement des étudiants
  • La fusion de Télécom ParisTech et Télécom SudParis conduira à terme à la création d'un cursus fusionné avec un diplôme unique. Dans ce contexte, l'association soutient le recrutement sur le concours le plus prestigieux des deux filières actuelles de recrutement, à savoir le concours commun Mines Ponts, et se félicite d'un accord déjà obtenu sur ce point par la gouvernance du projet.
 
Synthèse de l’enquête faite auprès des alumni
  • Nous avons eu près de 550 réponses au questionnaire lancé en novembre dernier sur le projet de fusion entre Télécom ParisTech (TPT) et Télécom SudParis (TSP).
  • Les promotions les plus récentes se sont davantage mobilisées :
    • 65% des réponses proviennent de promotions post-2000
    • 20% proviennent des promo 2017-2019, c’est-à-dire des étudiants
  • Dans l’ensemble, les avis sont partagés quant à l’opportunité que représente la fusion, avec une nette disparité d’opinion selon les générations
    • Les générations de 40 ans et plus sont en moyenne favorables à la fusion
    • Les promotions post 2000, et notamment les jeunes diplômés y voient par contre, dans l’ensemble, plus de menaces que d’opportunités
  • Les facteurs jugés positifs par tous sont le poids dans l’Université de Saclay, l’attractivité pour les enseignants-chercheurs et pour partie la meilleure visibilité internationale offrant de meilleures perspectives de partenariats.
  • Les facteurs de menace sont très nettement liés au risque d’une dégradation du classement dans le concours, à une plus faible attractivité de l’école pour les futurs étudiants et pour les entreprises. La double localisation (Palaiseau/Evry) est unanimement considérée comme un risque dans le projet.
  • S’agissant du nom de l’Ecole, on note un fort attachement à Télécom ParisTech ou ses dérivés Télécom Paris voire Télécom Paris Saclay.


Lettre aux directeurs


Retrouvez les résultats de l'enquête
en cliquant ici

341 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

News du réseau

URGENCE : Soutien aux étudiants libanais de Télécom Paris

photo de profil d'un membre

TPA Directrice déléguée

28 août

News du réseau

Le Cercle Leadership & Networking

photo de profil d'un membre

TPA Directrice déléguée

12 août

1

News du réseau

Revue TELECOM #197 - Le numérique au service des fragilités dans la vie quotidienne

photo de profil d'un membre

TPA Directrice déléguée

24 juillet