Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Revue 166 - Xbox 360 : la persistance paie

Articles Revue TELECOM

-

15/07/2012



Xbox 360

la persistance paie

 



par Wassim Wehbi (2010) dans la revue TELECOM n° 166


L’arrivée de microsoft dans l’univers du jeu vidéo dominé par les géants asiatiques Nintendo, Sony et Sega fait l’effet d’un coup de tonnerre. Pour autant, les experts ne misent pas sur cette console qui connaîtra des débuts difficiles…


2001-2011 : pari réussi pour la Xbox

En novembre 2001, Microsoft se lance dans le marché des consoles de jeux avec la Xbox afin de concurrencer Sony, Sega et Nintendo. Incontournables, ces derniers ont tout simplement créé le marché du jeu vidéo de salon, dès le début des années 1980 en ce qui concerne Nintendo et Sega.

Les débuts de la console de la firme américaine sont difficiles malgré ses atouts. Nous pouvons citer notamment la capacité de jouer en ligne avec Xbox Live, le rajout d’un disque dur intégré qui permet de sauvegarder des parties de jeux et surtout améliorer les performances. Contre toute attente, la Xbox connaît des problèmes de défaillance matérielle.

Mais depuis 2011, la deuxième génération de console, la Xbox 360, a pu dépasser ses concurrentes avec 15 millions d’unités vendues dans le monde. En dix ans, la Xbox comptabilise environ 90 millions de consoles vendues et 40 millions d’utilisateurs inscrits au service Xbox Live.


Kinect, la clé du succès

Ce grand bond en avant fut possible grâce au fameux capteur Kinect qui détient le record de « l’objet électronique le plus rapidement vendu au monde » dans le Guinness book des records 2011 avec huit millions de Kinect vendus en deux mois.

Il s’agit d’un périphérique d’entrée qui permet la reconnaissance de paroles et de mouvements. Le corps remplace la manette. Ainsi la Xbox a pu conquérir les joueurs en famille à travers la nouvelle gamme de jeux qui s’est développée autour de la Kinect (Kinect Star Wars, Kinect Disneyland Adventures, Kinect Sports, Dance Central, etc.).

Pourtant, l’offre Xbox n’est pas restée limitée aux jeux. Certes, le succès de la Xbox 360 est en partie dû aux jeux portés par la plateforme, comme Call of Duty, Halo, Gears of War, Kinect Adventures, Grand Theft Auto et Forza Motorsport, mais ce sont les services Xbox Live qui différencient la 360 de ses concurrentes.








Xbox 360 : de la console de jeu au centre de divertissement de salon

S’appuyant sur les services de Xbox Live et Kinect, Microsoft a pu faire de sa console un objet de divertissement polyvalent. Un sondage de US FreeWheel met la Xbox en tête des plateformes de consommation de vidéos aux États-Unis avec 28,2 % de part de marché en 2012.

Le design Microsoft

En novembre 2011, dix ans après la sortie de la première Xbox, Microsoft a mis à jour le système d’exploitation de la Xbox 360 afin de transformer ce produit en centre de divertissement à domicile. La nouvelle interface graphique adopte le style Metro du prochain Windows 8 qui sera également adopté par les tablettes et les téléphones portables Windows. Nouveauté intéressante, au-delà des nouvelles fonctionnalités, les services de Xbox Live sont mis en avant au même titre que les jeux. L’interface est bâtie autour de plusieurs ensembles d’applications groupées par thème, les Hub.

La navigation et la recherche vocale

L’utilisateur peut naviguer assez facilement entre les différents Hub pour ensuite préciser l’élément qui l’intéresse au sein d’un Hub particulier. Par exemple, le Hub d’accueil permet de lancer le jeu qui est dans le lecteur de la console ou l’une des dernières applications consultées.

En plus, la firme américaine a doté la Xbox 360 d’un système de navigation et de recherche vocale grâce au capteur Kinect. C’était la grande surprise de cette dernière mise à jour. C’est effectivement assez fastidieux de trouver un certain album de musique ou un épisode de série télé en tapant avec la manette.

Il suffit désormais de prononcer le mot magique « XBOX » pour que Kinect reconnaisse votre commande vocale. Pour trouver l’un des films de la saga X-Men, il suffit de dire « XBOX, X-Men » dans le Hub Bing, et voilà, Bing trouvera tout ce qui est en relation avec X-Men sur le marché Xbox Live. Plus besoin de manette ni de clavier pour contrôler la Xbox 360 et profiter du contenu multimédia disponible sur Xbox Live.

Les applications

En effet, les applications tiennent une place privilégiée au sein de la nouvelle interface graphique. La console offre des applications sociales comme Facebook ou Twitter, des applications de contenu multimédia comme YouTube ou Dailymotion, sans oublier les nombreux jeux vidéo téléchargeables depuis le marché Microsoft et le Hub Bing qui permet d’effectuer une recherche sur Xbox Live (jeux, musique, vidéos, applications).










Le portefeuille d’applications sur le marché français est en nette augmentation depuis le début de l’année 2012 ; Orange, Canal+ et M6 possèdent des applications de consommation de contenu qui viennent s’ajouter aux millions de films et clips musique disponibles sur Xbox Live.

A part l’aspect multimédia que nous venons d’évoquer, l’expérience de jeu collectif est devenue plus riche grâce aux nouveaux Beacons. Il s’agit d’un moyen pour un joueur de définir un centre d’intérêt sur sa Xbox 360 et de notifier ses amis qu’il souhaite partager cette activité avec eux. Par exemple, je peux définir la ligue des champions sur Fifa 2012 comme Beacon ; ainsi, à chaque fois que je souhaite y jouer, mes amis seront prévenus sur leur console et Windows Phone. Ceci concerne toute activité liée à la Xbox, nous pouvons ainsi partager une vidéo sur Dailymotion de la même manière.



La cerise sur le gâteau est l’Xbox Companion App. C’est une application pour Windows Phone qui permet de contrôler la console. Les gens qui ne possèdent pas le capteur Kinect apprécieront cette application. Elle permet notamment de rechercher du contenu, naviguer à travers les menus et jouer.





Le futur des consoles de jeu : la réalité augmentée

Pendant des années, la Wii de Nintendo dépassait largement ses concurrentes, Playstation 3 de Sony et la Xbox 360. Ce n’est plus le cas depuis 2011, mais ce n’est pas seulement à cause de Kinect. Les ventes totales de consoles de jeux sont en nette diminution.

Nintendo mise sur sa prochaine Wii U, disponible à partir de décembre 2012, pour combler le déclin de ses ventes. Contrairement à la Xbox, la Wii U gère toujours la gestuelle de l’utilisateur avec une manette. Nintendo a ajouté un écran tactile à sa manette qui pourra désormais piloter un jeu indépendamment de la console, un peu à la Nintendo DS. Il reste à voir si ce choix permettra à Nintendo de booster ses ventes. La nouvelle génération aura son propre marché d’applications, il s’agit d’un point de faiblesse de la Wii que la communauté appréciera.

Dans un jeu classique, le personnage du joueur baigne dans le contexte du jeu. En réalité augmentée, c’est le jeu qui viendra s’introduire au sein de l’environnement du joueur.

Depuis le lancement du capteur Kinect, de nombreux hackeurs ont pu détourner son usage afin de montrer son potentiel en termes de réalité augmentée. De nombreuses vidéos sont apparues sur internet montrant des jeux immersifs mettant le joueur et son environnement au centre de l’action.

Ces idées ont été reprises par les éditeurs de jeux vidéo et nous connaissons enfin des jeux de réalité augmentée sur la Xbox 360. Fantastic Pets permet au joueur d’interagir avec un animal comme s’il était dans votre salon.

Ceci nous rappelle une fonctionnalité similaire sur la Nintendo 3DS.

En attendant la sortie de jeux officiels de réalité augmentée, une communauté de développeurs, Kinect Hack, partage sur son site internet des moyens très intéressants pour exploiter un capteur Kinect.

Microsoft nous prépare vraisemblablement des surprises à ce sujet ; il faudra attendre les prochaines annonces.

De son coté, Google ne cache pas son ambition avec « Project Glass ». Il s’agit d’un concept de lunette offrant un éventail de services en ligne sous forme de réalité augmentée. Il promet des capacités de commande vocale, des services de communications en ligne, des applications et surtout un usage simple et intuitif.

Ceci reste effectivement un concept ; ne vous attendez pas à offrir ce produit à Noël. Néanmoins, l’annonce de Google a suscité tellement d’intérêt sur inter-net que cela montre que les gens sont prêts à adopter de tels produits.

Pour conclure, la Xbox 360 a pu dépasser ses concurrents grâce à la convergence entre les jeux et le divertissement sur Xbox Live. Le capteur Kinect permettra de rendre l’usage de la console plus intuitif et introduira sur le marché une nouvelle catégorie de jeux immersifs de réalité augmentée. Sera-t-il suffisant pour sauver le marché des consoles de jeux ?


L'auteur


Wassim Wehbi (2010),
26 ans, estingénieur logiciel dans la division test du Xbox Music Center de Microsoft à Paris. Il travaille notamment sur la mise en place de l'infrastructure de validation automatisée du service Xbox Music dévoilé pendant la conférence E3 de 2012. Ingénieur Télécom ParisTech et diplômé de l'École Supérieure d'ingénieurs de Beyrouth dont il a été major, il a travaillé chez Murex et France Télécom et a été membre du bureau des élèves de Télécom Paristech.
wehbi@telecom-paristech.org

 

302 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Articles Revue TELECOM

Quels rôles jouent les technologies numériques dans l’évolution de la médecine du travail ? Groupe Santé#196

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

01 avril

Articles Revue TELECOM

Le numérique au service de la décarbonisation #196

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

01 avril

Articles Revue TELECOM

DC Brain nommé au prix de la croissance #196

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

01 avril