Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Revue 169 - Editorial de Fleur Pellerin

Articles Revue TELECOM

-

15/07/2013





Editorial



 


Fleur Pellerin, Ministre Déléguée chargée des PME, de l'Innovation et de l'Économie numérique dans la revue TELECOM n° 169



Cher lecteur,

Je remercie Télécom ParisTech de me donner l'occasion, à travers cet éditorial, de partager avec vous mes convictions sur ce sujet stratégique des Big data.

Derrière le "buzz", je suis convaincue que nous avons devant nous une nouvelle révolution du numérique, avec des implications sociétales et économiques.

Nous vivons au quotidien un "déluge de données", que l'explosion des terminaux mobiles et l'émergence attendue de l'Internet des Objets vont amplifier. Mais les  enjeux sont devant nous : comment créer de la valeur (une valeur d'usage, une valeur économique) à partir du traitement de ces grandes masses de données, tout en respectant des contraintes de confidentialité ? 

Des standards de fait ont déjà émergé et permettent de « passer à l’échelle », je pense à Hadoop. Sur cette base, nos chercheurs, nos entrepreneurs, nos startups ont une vraie carte à jouer pour faire de la France la référence pour cette nouvelle économie.

Pourquoi suis-je si optimiste ?

Plus que dans d’autres domaines de l’économie numérique, la barrière technologique reste un élément important pour les Big data, par exemple avec la nécessité de disposer d’algorithmes performants de crawling ou de text mining (en bon français). Avec nos compétences en mathématiques, en statistiques ou en informatique, nous avons tous les atouts pour faire de cette barrière un avantage concurrentiel.

Un autre élément majeur est la capacité à disposer de données, le carburant de cette nouvelle économie. Parmi les sources de données, il y a bien sûr les données ouvertes (« open data »), largement ancrées dans nos territoires, donc à activités induites moins délocalisables. Avec le travail d’Etalab, sous la direction renouvelée d’Henri Verdier, nous avons un autre atout dans notre manche.

Enfin, les secteurs économiques et industriels « classiques » sont en train de réaliser que leurs modèles vont changer avec les Big data. C’est toute ma responsabilité que de veiller à ce qu’aucun domaine ne rate le train en marche.

La politique que je mène pour soutenir l’économie numérique est à l’écoute des acteurs que vous êtes. Du nouvel appel à projet du FSN dédié aux Big data (à partir de septembre) aux quartiers numériques que nous sommes en train de mettre en place pour dynamiser les écosystèmes numériques de croissance, en passant par ma politique en faveur de l’innovation, nous construisons les éléments dont vous avez besoin pour réaliser vos ambitions. Et les Big data sont un axe central de cette politique.

Ce numéro montre tout le dynamisme de Télécom ParisTech, plus largement de la communauté française du numérique, je pense par exemple à des entreprises comme Talend ou Exalead, à des entrepreneurs comme Tariq Krim, et à bien d’autres encore !

Bonne lecture ! 

186 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Articles Revue TELECOM

Comment la France peut réussir dans le quantique # 197

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

28 juillet

Articles Revue TELECOM

ORDINATEUR QUANTIQUE ET CRYPTOGRAPHIE POST-QUANTIQUE #197

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

13 juillet

Articles Revue TELECOM

Editorial l'informatique quantique # 197

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

13 juillet