Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Revue 171 - 50 années de revue TELECOM

Articles Revue TELECOM

-

15/01/2014



50 années 

de revue TELECOM

 




Interview de Michel Cochet (1973)
par Aurore Nova (2052), rédactrice en chef de la revue TELECOM 
dans la revue 
TELECOM n° 171
 

Aurore Nova - La revue des alumni fête son centenaire en 2063. Cher Michel, en 2013, tu fus le Rédacteur en chef de la revue 171 en fêtant le cinquantenaire. Peux-tu me rappeler brièvement ces années ?

Michel Cochet - Lancée en Juin 1963 par Ph. Michonneau, la revue technique en N&B est devenue illustrée et en couleur en Mars 1979 sous l’impulsion de R. Courtois (voir son interview p. 6 de la revue 171). Cette nouvelle revue comportait, en plus d’un dossier technique, des rubriques récurrentes concernant la vie de l’association, de l’école, de la communauté des Télécoms. Il y a même eu une BD et des grosses têtes.
En cinquante ans, 170 numéros rassemblant plus de 2000 articles ont vu le jour sous la direction de 11 rédacteurs en chef ou directeurs de la rédaction.
Des signatures plus prestigieuses les unes que les autres (même un président de la république : VGE) ont bien voulu la préfacer.
Si il y a eu, en cinquante ans, environ quatre maquettes pour la revue elle-même et huit maquettes pour la couverture, le dessin de couverture présent depuis 1979 venait d’être remplacé en 2012 par une image numérique mais les illustrations d’articles avaient été conservées.

 

A.N.- Michel, quels sont les thèmes qui ont le plus marqué ce premier demi siècle ?

M.C. - Les Télécoms ont été révolutionnés et tous les thèmes novateurs ont été abordés. Il y a eu des thèmes récurrents qui représentaient des tendances qui se sont affirmées et des flops principalement dus à la non-maturité des esprits, des cultures et des marchés.
Dans la première catégorie, je citerai : « les mobiles », « la monnaie électronique », « la bureautique », « la TV numérique », « les médias et la presse », « l’art », « les transports ou la mobilité », « la micro-électronique », « la qualité et la sécurité » Dans la seconde catégorie, sans dire que c’étaient des erreurs mais surtout parce que le concept ne s’est pas développé aussi rapidement que souhaité, je citerai : « la domotique » relancé dans les années 2010 avec le concept de maison intelligente, « l’intelligence artificielle » plutôt remplacée par les « systèmes experts », le fonctionnement du cerveau étant encore dans les années 2010 un grand mystère.

A.N.- Michel, toi qui est un abonné fidèle de la revue, que penses-tu de sa transformation et de sa version accessible sur le « Galawy 3.0 » des alumni ?

M.C. - Son concept, interactif et ludique, associé aux référencement vers les banques de données mondiales est un outil de référence pour celui qui veut approfondir un sujet ou un thème particulier. Elle permet aux alumni de rester en contact avec le collège des alumni et avec ses antennes et ses partenaires sur la planète. Un des derniers thèmes sur la Téléportation m’a fait rêver alors qu’en 2013, voyager dans l’espace était réservé à une minorité de privilégiés.
 

A.N.- Que te souhaiter et que souhaites-tu à la revue ?

A la revue, je souhaite de vivre encore longtemps et d’avoir toujours ce côté technique mais aussi ludique et parfois impertinent. A moi, de m’effacer petit à petit du paysage terrestre, enchanté d’avoir pu transmettre un peu de mon expérience et d’avoir aimé toutes les activités que j’ai faites.


L'auteur


Après un début de carrière au service du Transport d’EDF (maintenant RTE depuis 2001) au département automatisation des réseaux puis comme consultant international pour les systèmes de Dispatchings, j’ai rejoint CGEE Alstom en 1987 pour diriger l’équipe chargée de répondre aux appels d’offres de Dispatchings électriques à l’export puis d’être le délégué commercial et directeur commercial de la filiale de Cegelec en Indonésie (Djakarta). J’ai ensuite rejoint le groupe Siemens en Allemagne en 1997 puis à Singapour pour développer l’activité de promotion des Dispatchings en Asie du Sud-Est.
Rentré en France en 2000, j’y ai occupé les fonction de Responsable grand Compte EDF, responsable de l’entité production d’énergie avant de devenir directeur des grands comptes « Power Utilities » et en charge de vente en France de centrales électriques cycle combiné à Gaz dont certaines unités ont été construites pour E.ON France et Poweo plus un projet en développement pour Direct Energie en Bretagne.

194 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Articles Revue TELECOM

Quels rôles jouent les technologies numériques dans l’évolution de la médecine du travail ? Groupe Santé#196

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

01 avril

Articles Revue TELECOM

Le numérique au service de la décarbonisation #196

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

01 avril

Articles Revue TELECOM

DC Brain nommé au prix de la croissance #196

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

01 avril