Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Revue 173 - Assurance et sécurité digitale

Articles Revue TELECOM

-

15/07/2014




Assurance et sécurité digitale






Par Jérôme Amouyal (1995) dans la revue TELECOM n° 173


La révolution digitale (ou numérique) implique, pour les entreprises, de rendre accessible de nombreuses informations à leurs clients et à leurs partenaires, avec transparence et rapidité ; c’est le multi-accès. Néanmoins, pas question qu’un client accède aux données d’un autre client ou qu’un commercial démarche le client d’un autre commercial. C’est le B.A.BA qu’une société doit offrir à ses clients et ses partenaires. Qui plus est, pour les acteurs financiers, les données bancaires ou d’assurance santé sont des informations sensibles, il faut tout particulièrement les protéger.

Depuis plus de 10 ans, les assureurs mettent en place des processus de développement de leurs sites intégrant des normes et des audits sécurité (tests d’intrusion), conduits parfois par des prestataires spécialisés. Plus récemment, l’explosion des services et des APIs, réalisés et hébergés par des partenaires externes, a créé de nouveaux enjeux de sécurité digitale, en particulier quand les partenaires concernés sont soumis à des réglementations différentes de la nôtre. Pour sécuriser ce type de problématique, il est possible de définir un cadre contractuel entre l’entreprise et ses partenaires permettant de normaliser les échanges de données et s’assurer de la conformité des pratiques, notamment au regard de la protection des données personnelles. Ce cadre sera bien sûr amené à évolueravec la réglementation – largement en construction- .

Mais la responsabilité d’un assureur quant à la sécurité digitale va plus loin. En France, on compte chaque année près de 210 000 usurpations d’identité et 120 000 fraudes à la carte bancaire. Face à ces nouveaux risques, l’association AXA Prévention a élargi lepérimètre de ses actions :

C’est par exemple, Le Bon Sens Numérique, guide pratique d’utilisation d’internet à destination du grand public. Cette initiative, relayée notamment sur Facebook, permet de partager les nouveaux risques numériques du quotidien et de proposer 20 conseils pour les prévenir.

Plus récemment, AXA a lancé avec la Gendarmerie Nationale, le Permis Internet, pour sensibiliser les enfants (et leurs parents) aux dangers d’internet: quand 29% des enfants déclarent ne pas être conscients des dangers du numérique, et quand 76% demandent à avoir plus d’information, il est urgent d’agir ! Une formation a donc été préparée pour les élèves de CM2 et un permis est solennellement remis à la fin de cette formation pour responsabiliser les jeunes internautes

Et afin de jouer pleinement son rôle d’assureur, AXA a également lancé des offres permettant d’assurer le risque Internet (voir encart). La sécurité digitale, véritable pré-requis de la croissance du marché du digital, est bien l’affaire de tous !


 


Assurer les risques numériques

AXA a lancé en 2012 une offre pour protéger les internautes contre le risque numérique, e-protection familiale internet. Cette offre protège les internautes en cas d’atteinte à l’e-réputation, ou d’usurpation d’identité, d’utilisation frauduleuse des moyens de paiement, de litiges avec un e-commerçant, suite à l’achat d’un bien mobilier ou d’un service.

Concrètement, comment fonctionne cette assurance ? En cas de sinistre, elle couvre différents aspects : aide à la résolution des litiges, accompagnement dans les démarches à accomplir, nettoyage des données malveillantes sur Internet, information juridique par téléphone, soutien psychologique, prise en charge des frais et honoraires pour la défense des droits de l’assuré, indemnisation du préjudice causé.

Initiative montrant qu’on peut encore innover en assurance, l’e-protection familiale internet a su trouver son marché et répondre aux besoins croissants des internautes en termes de sécurité digitale. Fort de ce succès, AXA vient de lancer reputationpro.fr, pour protéger l’image des artisans commerçants et travailleurs non-salariés sur Internet. Résultats à suivre…

 




L’auteur
 


Après une double formation à HEC (1998), Jérôme Amouyal (1995) commence sa carrière chez Capgemini au sein du pôle Stratégie. Après plusieurs expériences digitales en start-up ou pour des opérateurs télécom et médias, Jérôme rejoint AXAFrance en 2009 en tant que directeur de projet Web. Il est Responsable Performance Digitale depuis 2012.

 

261 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Articles Revue TELECOM

Comment la France peut réussir dans le quantique # 197

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

28 juillet

Articles Revue TELECOM

ORDINATEUR QUANTIQUE ET CRYPTOGRAPHIE POST-QUANTIQUE #197

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

13 juillet

Articles Revue TELECOM

Editorial l'informatique quantique # 197

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

13 juillet