Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Revue TELECOM 177 - Interview - Retour d'expérience sur le MOOC "Fondamentaux pour le Big Data"

Articles Revue TELECOM

-

15/10/2015


RETOUR D'EXPERIENCE SUR

LE MOOC

"Fondamentaux pour le Big Data"

Interview d'Ons Jelassi, coordinatrice du MOOC "Fondamentaux pour le Big Data"
par Michel Cochet (1973) dans la revue TELECOM n° 177

 

Début 2015, Télécom Évolution1 a ouvert un MOOC dénommé « Fondamentaux pour le Big Data » dont le succès a atteint sinon dépassé toutes les espérances de ses concepteurs.

La Rédaction : Ons Jelassi, vous êtes la chef de projet de ce MOOC. Quelles sont les principales motivations qui ont poussé la formation continue de Télécom ParisTech à créer ce MOOC ?


Ons Jelassi : La motivation principale pour réaliser ce MOOC a été la volonté d’homogénéiser le niveau des candidats, très souvent professionnels, voulant suivre les formations big data celles-ci étant devenues victimes de leur succès. En effet, étant donné l’acuité de ce sujet qui impacte tous les secteurs d’activité, l’accumulation des demandes pour suivre les formations diplômantes big data rendait nécessaire de définir une période de préparation permettant de valider le niveau de connaissances permettant de suivre ensuite valablement les formations.
 

L.R. : Pourquoi avoir décidé la gratuité pour ce MOOC ?

O.J. : Les formations de type MOOC sont généralement gratuites (Open Courses), certaines proposent des services payants, comme la certification. Ce MOOC sur les fondamentaux du big data sert de point d’entrée pour des formations présentielles. Il permet d’éviter des erreurs d’orientation dans des réorientations professionnelles. Ethiquement, il a donc été décidé de le proposer à tous. Nous avons tout de même limité la période de temps pour obtenir l'attestation de réussite

Ainsi notre MOOC a vu l'attribution de 293 attestations de réussite sur plus de 7400 inscrits.


L.R. : Ce taux n’est-il pas très bas (moins de cinq pour cent !) ?


O.J. : Ce résultat est dans la bonne moyenne des MOOC pour lesquels il est observé un pourcentage de complétion de l’ordre de 5%. Ce résultat peut être même considéré comme élevé pour une formation de remise à niveau technique réalisée sur six semaines avec pendant le cursus, la nécessité de faire valider un projet.

L.R. : Quelle suite escomptez-vous donner à ce MOOC en particulier ?


O.J. : Bien que ce MOOC continue pour les participants n’ayant pas fait valider leur niveau, nous avons décidé l’ouverture d’une nouvelle sesession le 24 Août dernier. Cette nouvelle session sera pratiquement identique à la première session. Elle incorporera quelques modifications résultant de remarques faites sur la première session. En réalité, il est envisagé de faire de l’ordre de deux sessions chaque année pendant environ 4 à 5 années pour amortir le coût du MOOC proprement dit et l’investissement humain nécessaire pour sa réalisation.

L.R. : Quel est le coût d’un MOOC et quels sont les conditions requises pour réaliser un bon MOOC ?

O.J. : Un MOOC tel que le MOOC « Fondamentaux pour le big data revient à environ 140 000 € au niveau coût de production (tournage, montage,…) sans tenir compte du temps passé par le corps enseignant pour préparer les cours (en effet les supports sont différents de ceux d’une formation présentielle), pour enregistrer les cours et enfin pour participer aux Forums.

Il faut surtout l’adhésion du corps enseignant et bien entendu sa disponibilité car réaliser un MOOC représente une charge de travail supplémentaire. En contrepartie, un MOOC accroit la visibilité des enseignants. Beaucoup denseignants sintéressent aux MOOC et contribuent aux réflexions sur leur portée dans l’amélioration des enseignements.
 

L.R. : Combien de temps faut-il pour réaliser un MOOC ? 

O.J. : Un MOOC est un réel projet qui doit être piloté tel, donc avec un chef de projet. Il a fallu environ six mois pour réaliser ce MOOC, six mois partagés en trois périodes d'environ deux mois chacune correspondant à la définition du contenu, à l'écriture des scripts puis enfin au tournage et au montage. Il a fallu ensuite concevoir les épreuves de validation (quiz et projet) et animer le MOOC.

L.R. : Quelles sont les retombées et quelles évolutions sont envisagées pour ce MOOC et pour la formation au sein de Télécom ParisTech et Télécom Évolution?

O.J. : Sur les presque 300 personnes ayant reçu une attestation de niveau, environ cinquante se sont inscrites à des formations proposées par Télécom ParisTech ou Télécom Évolution. Autre point inattendu: la formation d’une communauté qui débattait même sans la présence des formateurs sur les Forums. 

Ce MOOC évoluera pour suivre les techniques au plus près avant une refonte importante d’ici quatre à cinq années si nécessaire. D’autres MOOC verront aussi le jour à moyen terme. Un est déjà en cours de création dans le domaine de la mobilité.

1/ Télécom Evolution est un organisme de formation spécialisé dans le champ du numérique, conçoit et produit des solutions de formation continue. www.telecom-evolution.fr

Biographie de l'auteur

Ons Jelassi est enseignante à Télécom ParisTech rattachée à la formation continue Télécom Evolution, responsable du Mastère Spécialisé "Architecte Télécom Orienté MultiServices", coordinatrice du MOOC "Fondamentaux pour le big data". Elle a travaillé dans le domaine de la métrologie et des performances des réseaux en tant que consultante auprès de grandes entreprises pour des missions d'audit et d'expertise. Ses travaux de recherche actuels portent sur le passage à l'échelle des algorithmes d'apprentissage et de prédiction sur des données massives.

344 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Articles Revue TELECOM

Comment la France peut réussir dans le quantique # 197

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

28 juillet

Articles Revue TELECOM

ORDINATEUR QUANTIQUE ET CRYPTOGRAPHIE POST-QUANTIQUE #197

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

13 juillet

Articles Revue TELECOM

Editorial l'informatique quantique # 197

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

13 juillet