Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Revue TELECOM 179 - Pourquoi et comment agir en faveur de la mixité dans le numérique ?

Articles Revue TELECOM

-

14/01/2016


POURQUOI ET COMMENT

AGIR EN FAVEUR

DE LA MIXITE 

DANS LE NUMERIQUE ?


Par Audrey Abitan, Emmanuelle Larroque et Isabelle Pestourie dans la revue TELECOM n° 179

 
Alors que le numérique offre de vraies perspectives de développement de carrière, les femmes ne sont que 27% à travailler dans ce domaine. Social Builder présente ses actions pour atteindre une plus grande mixité dans ces métiers très demandés.


Le numérique : des métiers d'avenir dans lesquels les femmes sont encore sous-représentées

Le marché du numérique est en plein boom. Le big data à lui seul représente un marché mondial de 23 milliards d'euros pour 2013, tandis que les besoins explosent en robotique, domotique, e-santé. On estime à 50 milliards le nombre d'objets connectés dans le monde en 20101, soit plus de 6 objets connectés par personne. Cette transformation infuse de profonds changements socio-économiques et impacte directement nos activités professionnelles, quels que soient nos métiers ou les secteurs dans lesquels nous évoluons. Pour preuve, l'OCDE estime que 60% des emplois du secteur de l'IT auront un niveai de croissance supérieur à la moyenne sur la période 2010-2020. Cela impliquera une augmentation du nombre de poste de 29% minimum et une création de près de 100.000 emplois. D'ici 15 ans, près de la moitié des métiers existants vont disparaître ou être profondément remaniés par la transformation numérique touchant l'ensemble des organisations publiques et privées d'après le think tank Bruegel.

Comment les femmes se positionnent-elles sur le
marché du numérique ? Encore largement sous-représentées2, elles comptent pour 27% des actifs du secteur toutes fonctions confondues. Si elles se désintéressent majoritairement des formations techniques (moins de 25% des étudiants en sciences et informatique dans le monde sont des femmes - moins encore dans le domaines du développement logiciel pur et du hard), elles semblent également ne pas emprunter les mêmes trajectoires de carrière à diplôme équivalent. D'après l'étude-action conduite par Social Builder au sein de Télécom ParisTech en 2014, si les élèves ingénieurs se projettent toutes et tous dans des carrières ambitieuses, les ingénieures diplômées sont plus enclines à vouloir exercer une activité radicalement différente non nécessairement liée à leur formation, et ont tendance à moins se 

projeter dans des instances dirigeantes (50 %), comparativement aux hommes ingénieurs diplômés (67 %). Par ailleurs, le secteur est toujours victime de l’image du geek dans laquelle les femmes ne se reconnaissent pas. Cela n’encourage pas les jeunes femmes à se diriger vers les filières de formations correspondantes ni à mieux connaître les opportunités offertes par ce secteur d’avenir. L’enjeu est alors d’agir pour engager davantage de femmes à se former, évoluer et s’épanouir dans le numérique.


Des actions concrètes pour accélérer les parcours de femmes dans le numérique, en impliquant les acteurs économiques

Social Builder s’est donné pour objectif de répondre à cet enjeu. Cette startup sociale, fondée en 2011, œuvre à concrétiser la mixité Femmes-Hommes dans les métiers numériques. Elle a développé une offre complète dédiée à favoriser les carrières des femmes dans ce domaine. Ce programme, appelé Jeunes Femmes et Numérique, a une approche résolument tournée vers l’innovation, la mise en avant de rôles modèles inspirants pour les jeunes professionnel-le-s et l’implication des acteurs économiques. Il est composé de trois éléments :

  • les Forums Jeunes Femmes et Numérique
  • un programme de mentorat «Etincelles»
  • un Startup Lab de pré-incubation pour les start-upeuses.


Le Forum Jeunes Femmes et Numérique est un grand rassemblement annuel dont l’objectif est de promouvoir les carrières numériques, faciliter les rencontres et répondre aux questionnements des jeunes femmes sur les sujets d’actualité du digital. L’édition 2015 avait permis à plus de 1000 participantes d’échanger notamment avec Stéphane Distinguin, Marie Ekeland, Françoise Gri, ou encore Mercedes Erra. Elles ont participé à 202 sessions de mentorat et à 105 job-datings avec nos partenaires dont le Syntec Numérique, Eurogroup Consulting, BlaBlaCar, Engie, Edf, Gfi, Crédit Mutuel Arkea. Elles ont également pu envisager des formations continues auprès d’écoles leaders dans le numérique, dont Télécom ParisTech. Fort de ce succès, Social Builder développe cette initiative dans l’Hexagone en 2016 avec une édition bretonne à Rennes le 13 mai, une autre à Paris le 20 mai et une à Lyon en septembre.

Le programme Etincelles est un dispositif d’accompagnement innovant de jeunes femmes diplômées du supérieur vers les métiers du numérique ou la création de start-up. Pendant 4 mois, les jeunes femmes échangent avec un-e mentor sur leur parcours, sont formées au leadership lors d’un séminaire, échangent avec leur promotion et développent leur réseau personnel dans le digital. 40 jeunes femmes ont été accompagnées en 2015. Les résultats sont très positifs : 85 % de celles qui cherchaient un emploi (la plupart depuis plus de six mois) en ont trouvé un ou une formation courte débouchant directement sur un poste. L’objectif est d’accompagner 150 Etincelles d’ici fin 2016.
 
Le Startsup est une plate-forme de services pour accompagner concrètement les start-upeuses dans l'élaboration de leurs idées et dans la mise en oeuvre de leur projet. Lors des Forums Jeunes Femmes et Numérique, un cycle de conférences est dédié à la création d'entreprise avec des experts qui partagent leur point de vue sur les principaux aspects de la création de start-up (trouver le concept, construire son équipe, " pitcher " et trouver des financements). Des acteurs-clés du secteur comme Crédit Mutuel Arkéa, BPI France, le Numa, la French Tech, Paris Pionnières, 100.000 entrepreneurs sont là pour les accompagner.
 
Convaincu que les entreprises sont des acteurs incontournables pour plus de mixité dans le secteur, Social Builder les accompagne de façon ad hoc dans leurs problématiques de mixité, de gestion des talents et de transition numérique. Elle leur propose des formations au management de la mixité, destinées aux femmes comme aux hommes, pour déconstruire les stéréotypes et désamorcer les attitudes sexistes en milieu professionnel. Elle organise également des séminaires de développement du leadship (mixtes ou féminins) et des programmes de mentorat.


1/ http://business.lesechos.fr/
2/ Exception faite des Secrétaires d'Etat à l'économie numérique où sur 4 ministres, 3 aurons été des femmes



Biographie de l'auteur

Emmanuelle Larroque, Directrice-Fondatrice de Social Builder, est une entrepreneure social experte des thématiques au croisement de l'égalité femmes hommes et du leadership. Diplômée de Neoma en Management et de Dauphine en Sociologie de l'innovation, elle s'est spécialisée sur les processus de construction de la mixité dans les sphères de pouvoir. Son parcours l'a conduite dans des fonctions au croisement de numérique et de la RSE.


Twitter : @SocialBuilder
Email : emmanuelle@socialbuilder.org

267 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Articles Revue TELECOM

Quels rôles jouent les technologies numériques dans l’évolution de la médecine du travail ? Groupe Santé#196

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

01 avril

Articles Revue TELECOM

Le numérique au service de la décarbonisation #196

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

01 avril

Articles Revue TELECOM

DC Brain nommé au prix de la croissance #196

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

01 avril