Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Revue TELECOM 181 - La fin de la voiture personnelle

Articles Revue TELECOM

-

30/05/2017



LA FIN DE LA

VOITURE PERSONNELLE

 




`Par Grégory Ducongé dans la revue TELECOM n° 181


Et si l’avenir de la mobilité urbaine passait par l’abandon de la voiture personnelle ? L’autopartage nouvelle génération n’est pas une fiction mais bien une réalité.



Une ville à bout de souffle

On compte plus d’un milliard de véhicules sur la planète, en croissance de 100 millions par an. La population urbaine ne cesse d’augmenter pour atteindre bientôt 2,5 milliards d’individus. Nos rues sont plus que jamais saturées. En moyenne, une voiture est utilisée moins de 5% du temps - alors qu’elle est bien présente sur la chaussée 100% du temps. Elle occupe sans raison de l’espace qui pourrait être utilisé plus efficacement pour le bien-être de la communauté. Et lorsqu’elles ne sont pas garées, les voitures circulent en grande majorité avec un seul individu à leur bord. Comble du comble, des études menées à Los Angeles montrent que 30% des véhicules en circulation sont à la recherche d’une place de stationnement.

Des solutions existent. Le développement des transports en commun en est évidemment une, mais eux seuls ne règleront pas le problème car extrêmement coûteux à mettre en place puis à opérer, et ne permettront jamais de déposer chaque personne devant son domicile. La mobilité urbaine de demain sera multimodale et la voiture, autonome ou pas, aura sa place. Mais une place bien différente de celle que nous connaissons aujourd’hui : fini la voiture personnelle, vive la voiture partagée.
 


L’autopartage nouvelle génération, cœur de la Smart City


Chez VULOG, nous avons une conviction : l’autopartage n’a de sens que s’il est simple, pratique et économiquement accessible. L’autopartage classique tel que nous le connaissons aujourd’hui ne répond pas à ces critères : utilisation complexe voire anxiogène, obligation de réserver à l’avance, recherche de stations libres, … Nous avons donc travaillé à lever toutes les contraintes de l’autopartage classique et avons développé un autopartage nouvelle génération, communément appelé « Free Floating » : un autopartage simple, pratique et communautaire.

Imaginez le scénario suivant : vous sortez de chez vous, prenez votre smartphone, et lancez votre application de mobilité préférée. Vous vérifiez où se trouve le véhicule le plus proche – à quelques dizaines de mètres – et le réservez en un clic. Comme Uber, mais sans le chauffeur. Une fois devant, vous déverrouillez ses portes depuis votre téléphone, et pouvez prendre le volant immédiatement. En fin de trajet, vous déposez le véhicule à n’importe quelle place de parking public ou places dédiées à l’autopartage. Le bénéfice utilisateur est évident : solution économique (je paie l’utilisation de la voiture à la minute et non sa possession), flexible (je prends le véhicule à un point A, je le dépose à un point B) et simple (le tout depuis mon smartphone).


VULOG propose ainsi une solution clé en main à tous les opérateurs qui souhaitent à la fois offrir un service d’autopartage innovant et se positionner comme acteur clé de la mobilité urbaine de demain.

Le plus bel exemple du succès de ce nouveau modèle d’autopartage se trouve au Canada. La ville de Vancouver, mondialement reconnue pour sa qualité de vie, est à la pointe de l’innovation en matière de mobilité urbaine. Avec aujourd’hui plus de 2000 véhicules en « Free Floating » opérés par Evo et Car2Go, elle est l’exemple même de ce qui pourrait être fait dans toutes les métropoles du monde. Des véhicules partagés pour moins de véhicules dans les rues.



Et demain ?


Toyota collabore avec Uber dans le covoiturage, PSA se rêve en opérateur de mobilité, Volkswagen investit dans les VTC avec Gett, Daimler et BMW investissent des millions dans leur propre service d’autopartage. Poussée par les acteurs technologiques bien connus que sont Google, Uber, Apple, Baidu, et autres, l’industrie automobile dans son ensemble a pris conscience que le modèle classique du véhicule individuel est en passe d’évoluer radicalement. C’est une formidable nouvelle pour les usagers qui vont pouvoir bénéficier de services de mobilité toujours plus innovants et pour les villes qui respireront un peu mieux. 




L'auteur


Grégory Ducongé
 
est un entrepreneur et Directeur Général de VULOG Carsharing Technologies. VULOG est leader de la nouvelle génération de technologies de carsharing. Avant de rejoindre VULOG, Grégory Ducongé occupait le poste de Directeur Financier du Pôle Systèmes de Propulsion chez Valeo. Il a également été Directeur des Opérations de la société Miyowa de 2009 à 2013, pépite de la French Tech passée sous giron américain en Janvier 2012. Il rejoint ainsi VULOG avec une expérience réussie de structuration et de croissance d’une société technologique ainsi qu’une vaste connaissance de l’écosystème automobile.



 @gregduconge
@vulog_cs

282 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Articles Revue TELECOM

Quels rôles jouent les technologies numériques dans l’évolution de la médecine du travail ? Groupe Santé#196

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

01 avril

Articles Revue TELECOM

Le numérique au service de la décarbonisation #196

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

01 avril

Articles Revue TELECOM

DC Brain nommé au prix de la croissance #196

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

01 avril