Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Revue TELECOM 184 - Georges Karam Lauréat du Prix du Manager 2017

Articles Revue TELECOM

-

31/03/2017

 

 

GEORGES KARAM




Lauréat du Prix du Manager 2017

                                  
                                                                             

 

" Distinguer un dirigeant d’entreprise pour le Prix du Manager n’est pas chose facile et c’est enthousiasmant pour notre secteur... Cette année encore le jury a débattu longuement entre plusieurs candidats d’horizon très divers par la taille de leur entreprise et la nature des défis numériques qu’ils avaient relevés.
Et c’est Georges Karam avec Sequans qui s’est finalement imposé cette année très largement : à l’heure où certains s’inquiètent sur la place de la France dans l’industrie high tech et son savoir-faire technologique, voilà un entrepreneur qui n’a pas hésité à défier les géants américains du semi conducteur et à s’imposer comme une référence mondiale dans les chips LTE pour l’IoT. Georges Karam a aussi démontré au cours des 13 dernières années la résilience de ses équipes et leur capacité à « pivoter » lorsque les vents technologiques mondiaux s’inversent comme ce fut le cas sur le Wimax. Enfin, constater que cet entrepreneur de talent est issu de Télécom ParisTech, comme 6 des 7 fondateurs de Sequans, et qu’il a choisi Sophia Antipolis pour ouvrir en 2017 un nouveau centre de R&D, n’a fait qu’accroitre notre fierté et notre volonté de le distinguer ! Bravo Georges !"
Hervé Collignon, membre du jury​


Sequans Communications, spécialiste du semi-conducteur 4G & 5G, s’est lancée sur un marché de géants et au bout de 13 années jalonnées de succès et d’échecs a réussi à s’imposer comme le leader mondial des puces 4G LTE sur deux segments de marché : les objets connectés (IoT et l’accès sans-fil haut débit (Broadband). L’histoire de Sequans illustre parfaitement cette citation de Churchill: « Le succès n’est pas final, l’échec n’est pas fatal : c’est le courage de continuer qui compte ». Voici un petit retour dans le temps sur son histoire …


En Octobre 2003, encouragés par le succès de leur première start-up, les sept fondateurs (dont six anciens de Télécom ParisTech) lancent Sequans. Dans un premier temps, la société se concentre sur le WiMAX, un standard 4G défendu par IEEE et qui était bien en avance du standard 4G LTE développé par le 3GPP. Sequans lève €52M en capital-risque et se développe pour devenir le numéro 1 mondial des puces 4G WiMAX avec plus de 40% de parts de marché. C’est grâce à Sequans que les premiers smartphones 4G au monde voient le jour. Des dizaines de millions d’abonnés WiMAX, particulièrement aux États-Unis (Sprint), utilisent les puces de Sequans. Pour soutenir sa croissance, Sequans fait une introduction en bourse sur le New-York Stock Exchange (NYSE) en avril 2011, lève $77M et décide de diversifier sa gamme de produits en développant des puces 4G LTE. En Juillet 2011, alors que Sequans venait d’annoncer un chiffre d’affaires trimestriel record de $33M, Sprint décide d’arrêter le WiMAX faute de moyens financiers. Un effet domino se produit et le marché WiMAX s’écroule en moins de 6 mois ! Sequans voit son chiffre d’affaires fortement chuter pour atteindre $2M au premier trimestre 2012. Retour à la case start-up… Sequans tourne la page du WiMAX et mise sur le LTE, qui devient le seul standard 4G au monde. Un standard où tous les géants du semi-conducteur sont présents et se battent pour dominer le marché du smartphone. Sequans décide alors de quitter ce marché pour se concentrer sur d’autres segments du marché LTE où l’optimisation d’une solution « single-mode » 4G (sans 3G et 2G) lui permet de se différencier.

Il fallait s’armer de patience pour que les réseaux 4G soient déployés et garder son enthousiasme et sa détermination pour développer la technologie LTE. Il fallait convaincre la bourse de continuer à soutenir notre société et assurer son financement ($75M levés post-IPO). Aussi, faire preuve de discernement pour voir qu’au-delà du marché très compétitif du smartphone, un spécialiste du single-mode 4G pourrait tirer son épingle du jeu.

Pari réussi, Sequans est devenue un leader mondial du single-mode 4G et entend le rester sur la 5G. Son activité porte sur deux segments de marché :

• Broadband : Avec sa ligne de produit StreamrichLTE, Sequans équipe les terminaux routeurs fixes et mobiles avec des puces LTE permettant d’assurer des débits de 150 Mb/s, 300 Mb/s et au-delà.

• IoT : Le marché des objets connectés se compte en milliards d’unités. Sequans saisit cette opportunité pour proposer, avec son offre StreamliteLTE, une déclinaison du LTE à faible débit (<1Mb/s) mais permettant de réduire significativement le coût et la consommation du terminal et devient le leader du LTE pour IoT.

Le chiffre d’affaires 2016 de Sequans est de $46M (+40% de croissance par rapport à 2015) et on prévoit un taux de croissance encore plus fort pour les années 2017 et 2018, grâce à l’explosion du marché de l’IoT. L’avenir nous dira si ces prédictions sont justes mais Sequans est déterminée à aller jusqu’au bout de ses ambitions en visant une pleine réussite.
 

EN CHIFFRES

7 Le nombre de Fondateurs de Sequans, 6 anciens Télécom ParisTech

2003 En octobre, naissance de Sequans

2011 En avril, introduction en bourse sur le marché de New-York (NYSE)

$46M Chiffre d’affaires 2016

250 Nombre d’employés

11 Nombre de pays où Sequans est implantée, 50% des sites ont une activité R&D

36 Le nombre de nationalités au sein des équipes

7 Nombre de générations 4G développées par Sequans



Le Représentant 

Georges Karam
, né le 30 Octobre 1961, diplômé de l’École Supérieure d’Ingénieurs de Beyrouth (Université Saint Joseph) en 1984 et de Télécom ParisTech en 1986, il obtient son doctorat en Traitement du Signal à Télécom ParisTech en 1989 en collaboration avec les laboratoires de recherche de Philips, où il débute sa carrière. Entre 1990 et 1997, il travaille pour Sagem où il occupe plusieurs postes de direction en R&D. En 1997, il rejoint Alcatel où il devient Directeur du business Broadband Wireless. En 2000, il participe à la création de Pacific Broadband Communications, une start-up Californienne rachetée par Juniper Networks fin 2001 où il devient vice-président en charge du business d’accès câble. Depuis Octobre 2003, il est co-fondateur et PDG de Sequans Communications (NYSE : SQNS). Sequans est un leader Français du semi-conducteur spécialisé dans la radio 4G & 5G. Georges est un Senior Member de l’association IEEE et a à son actif plusieurs brevets et publications. Il est aussi le Président de l’Alliance Française des Industries du Numérique (AFNUM), un syndicat professionnel représentant les industriels des réseaux et des terminaux numériques en France.

 
 

574 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Articles Revue TELECOM

Comment la France peut réussir dans le quantique # 197

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

28 juillet

Articles Revue TELECOM

ORDINATEUR QUANTIQUE ET CRYPTOGRAPHIE POST-QUANTIQUE #197

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

13 juillet

Articles Revue TELECOM

Editorial l'informatique quantique # 197

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

13 juillet