Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Revue TELECOM 184 - Manzalab, champion du Serious Game

Articles Revue TELECOM

-

15/03/2017


MANZALAB, CHAMPION 

DU SERIOUS GAME

 

                                              

Manzalab, pure player du serious game, compte parmi les premières entreprises françaises sur ce marché.

La société produit des formations immersives et interactives sur le principe de l’Experiencing, ou apprentissage par l’expérience : celles-ci prennent la forme de serious games et de simulations en réalité virtuelle.

La pédagogie de Manzalab repose sur les dernières avancées en matière de Neurosciences, en particulier, la théorie des Quatre piliers de l'apprentissage développée par le Pr Stanislas Dehaene, spécialiste mondial du cerveau et partenaire de Manzalab. Ce quatre piliers sont l'Attention, l'Engagement actif, le Feedback et la Consolidation. Ils constituent la grammaire même du jeu vidéo.

Les serious games de Manzalab couvrent des domaines variés (jeux de management, simulations métier, applications éducatives ou santé...). La société a bâti une solide expertise des simulations comportementales (formation à l'entretien par exemple, ou aux techniques de vente) sur la base de son moteur de dialogues Replica.

Manzalab crée des projets sur-mesure et possède une gamme de produits "plug & play". La société développe ses propres technologies et adresse tous types de supports : PC, Mac, tablettes, smartphones, réalité virtuelle.

Manzalab travaille avec de nombreux grands comptes et figure parmi les champions français du serious game selon l'institut IDATE.
 

Du Serious Game à la Réalité Virtuelle


La réalité virtuelle constitue une véritable rupture technologique, qui promet de révolutionner les modes de communication et la formation.

La combinaison entre serious game et réalité virtuelle s'inscrit pleinement dans la démarche pédagogique de Manzalab : la réalité virtuelle place l'apprenant au cœur d'une bulle de concentration, développant ainsi l’attention, et l’engagement actif, piliers essentiels à la théorie du Pr Dehaene.

Depuis 2015, Manzalab développe ainsi des serious games en VR, tirant le meilleur parti du pouvoir d'immersion procuré par ces dispositifs. Mais ses réalisations ont rapidement dépassé le cadre de la formation : disposant d'une équipe dédiée, Manzalab développe aujourd'hui des solutions en réalité virtuelle adressant tous types de problématiques (interfaçage, visite, modélisation...). Manzalab a aussi développé son propre module de réunion en VR : cet outil, nommé Teemew, permet à des intervenants géographiquement dispersés de ses réunir dans la réalité virtuelle et d'y travailler efficacement, à l'aide d'une gamme complète d'outils collaboratifs.

En termes de choix technologiques, Manzalab développe pour des supports légers tels que la MVR (Mobile Virtual Reality), dispositifs simples associant un smartphone et un casque (tels que le Samsung Gear VR), accessibles au plus grand nombre. La société développe aussi du contenu pour des dispositifs tels que HTC Vive, casque couplé à un ordinateur, permettant une expérience plus poussée encore.

Sur ses réalisations en VR, Manzalab travaille en partenariat avec Accenture et avec les grands constructeurs mondiaux Samsung et HTC Vive. 

 

EN CHIFFRES
 

2010 création de Manzalab 

40 collaborateurs

La société sert plus de 35 grands comptes, dont Accenture, Sanofi, EDF ou encore Orange.

En 2016, elle crée deux filiales : la première, basée à Aix, se consacre aux nouveaux développements en réalité virtuelle (VR). L'autre entité a pour objet le développement et la commercialisaitons de Teemew, module de réunion en VR.

Manzalab continue son expansion et consacre 30 % de son activité à des projets de R&D, en partenariat avc des instituts de Recherche de premier plan (l'INSERM, l'ENS ou encore la DGA). Elle abrite plusieurs structures dans ses locaux parisiens (Design, Usine digitale), leur offrant capacité de développement, force commerciale et logistique de gestion.

 

Le représentant

Clément Merville 
Ingénieur en informatique et diplômé d'HEC, Clément Merville est issu du jeu vidéo (Ubisoft, Kalisto, Wanadoo Edition). Dès 2010, il anticipe les nouveaux usages du jeu vidéo, notamment dans le domaine de la formation, et fonde Manzalab avec deux associés, Vincent Berlioz et Emmanuel Le Gouguec.

 
 

583 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Articles Revue TELECOM

Comment la France peut réussir dans le quantique # 197

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

28 juillet

Articles Revue TELECOM

ORDINATEUR QUANTIQUE ET CRYPTOGRAPHIE POST-QUANTIQUE #197

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

13 juillet

Articles Revue TELECOM

Editorial l'informatique quantique # 197

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

13 juillet