Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Revue TELECOM 184 - Marbotic Lauréat du Prix de l'Objet Connecté 2017

Articles Revue TELECOM

-

15/03/2017


MARBOTIC

Lauréat du Prix de l’Objet Connecté 2017
 


Des jouets connectés pour mieux apprendre

" Qui a dit que l’Edtech serait complétement dématérialisée… ?
Nous avons vu de très beaux projets alliant objets connectés et Edtech… notamment C-way avec Memoo, Leka avec Lilo qui ne sont pas passés loin d’obtenir le prix du jury !
Mais c’est Marbotic avec le Smart kit qui a réellement retenu toute l’attention du jury : le projet de Marbotic part d’une idée totalement innovante qui crée une méthode d’apprentissage unique, alliant le jouet bois traditionnel et le numérique à travers l’interactivité des tablettes tactiles. C’est ce qui différencie totalement Marbotic des autres start-up : ludique, traditionnel et numérique toutes ces notions ne s’opposent pas mais se complètent. Par ailleurs, de nombreuses startups se positionnent sur le segment K12, Higher Education ou Corporate Training ; Marbotic, elle, cible les enfants en période d'apprentissage… un âge clé où se construit le développement des enfants. De plus, la personnalité de Marie Mérouze, diplômée de l'Ecole Centrale Paris a aussi retenu notre attention : femme dynamique (qui dit que les start-up est un univers masculin ?). Marie Mérouze est une serial entrepreneuse qui a déjà eu de belles expériences de start-up liées à ce thème… où tout a déjà été inventé et où tout reste à inventer… l'éducation ! "

 

Gilles Vaqué, membre du jury


Avez-vous déjà vu un bambin avec une tablette ? C’est une attraction quasi magnétique… Et pourtant, l’accès des plus jeunes à ces interfaces digitales soulève de nombreuses questions. Les parents craignent, à juste titre, de voir leur enfant passif et hypnotisé par cet écran magique, et préfèrent voir leurs enfants jouer avec des jouets traditionnels. Ou encore, la tablette est utilisée, avec un brin de culpabilité, comme une baby-sitter efficace permettant d’occuper les enfants pendant quelques dizaines de minutes.

Marbotic tente de réconcilier ces deux mondes en inventant les premiers jouets éducatifs connectés. Les produits phares de la start-up, Smart Letters et Smart Numbers, sont des chiffres et lettres en bois à l’aspect intemporel, qui sont détectées par les tablettes Apple et Samsung et permettent à l’enfant de découvrir les bases de la lecture et de l’arithmétique par le biais d’applications éducatives.

Les études cognitives ont prouvé depuis plusieurs décennies que la manipulation d’objets physiques est un facteur clé de succès pour l’acquisition de concepts abstraits. C’est d’ailleurs l’une des raisons de l’efficacité de la méthode Montessori, qui met grandement l’accent sur le développement sensoriel et moteur de l’enfant. Marbotic s’est inspiré de certains principes de cette pédagogie pour créer ses produits, qui sont développés en lien avec des instituteurs et institutrices de six pays différents.

Le projet a germé en 2012, suite à un prix au concours des 10 ans de l’incubateur de l’École Centrale Paris. Plus de deux ans de R&D ont été nécessaires pour venir à bout de la mise au point technologique, et de l’industrialisation. Après le dépôt de deux brevets, Marbotic commercialise son premier produit en 2014 (Smart Numbers), et lance en 2015 un projet de financement participatif pour le lancement de Smart Letters, qui triple son objectif et récolte 20 000€ fin 2015. En 2016, Marbotic vit un grand essor commercial, avec la distribution de ses produits dans plus de dix pays.

L’équipe compte à présent huit personnes, dont trois ingénieurs, et vient de se doter d’un Directeur des Opérations ayant plus de 15 ans d’expérience dans le commerce international et le marché de l’électronique grand public.

Les objectifs pour 2017 sont de renforcer la présence internationale de Marbotic, notamment sur le territoire américain, où le marché des objets connectés commence à entrer en phase de maturité. Marbotic poursuit également sa politique d’innovation en continuant de développer sa gamme, notamment avec des produits spécifiquement dédiés au monde de l’éducation. 

 

EN CHIFFRES

26 lettres en bois

10 chiffres en bois

42 phonèmes dans la langue néerlandaise

78 se dit septante huit en Belgique

8 langues disponibles pour Smart Letters

16 pays distribuant les produits Marbotic

8 personnes dans l’équipe

91% du CA à l’export en 2016

8 multiples de croissance des volumes entre 2015 et 2016

80 enseignants ambassadeurs

21 092 € levés sur Kickstarter en 2015

27 ans de moyenne d’âge dans l’équipe



La représentante

Marie Mérouze Ingénieure de l’École Centrale Paris (p2005), Marie passe sept ans chez Educlever (ex. Maxicours), leader français de l'éducation numérique. Elle y développe son expertise en solutions éducatives innovantes en pilotant le pôle R&D et découvre les pédagogies dites alternatives (Montessori, Steiner-Waldorf). Partant de l’idée que ces pédagogies ne sont pas antinomiques avec la technologie numérique, elle fonde en 2012 Marbotic, avec l'ambition de créer des jouets connectés stimulant la tête et les mains. 

 

672 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Articles Revue TELECOM

Quels rôles jouent les technologies numériques dans l’évolution de la médecine du travail ? Groupe Santé#196

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

01 avril

Articles Revue TELECOM

Le numérique au service de la décarbonisation #196

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

01 avril

Articles Revue TELECOM

DC Brain nommé au prix de la croissance #196

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

01 avril