TELECOM PARIS ALUMNI
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Revue TELECOM 186 - In memoriam Jean-Claude Lavenir

Articles Revue TELECOM

-

15/10/2017

 

IN MEMORIAM

 

JEAN-CLAUDE LAVENIR

 

 

Par Louis-Aimé de Fouquières (1982) dans la revue TELECOM 186

 

Notre camarade Jean-Claude Lavenir (1959), président d'honneur, ancien président et administateur de notre association, est décédé le 2 juillet 2017 à Versailles.

 

Né en 1933, Jean-Claude Lavenir entre à Polytechnique en 1954, puis choisit le corps des Télécommunications. Il commence sa carrière au Centre National d’Études en Télécommunications (CNET), où il participe aux projets des grands commutateurs électroniques qui permettront à la France de combler son retard dans les années 1970. Il est directeur régional de Paris Île de France dans les années 1980, à l’époque de l’opération pilote Télétel 3V, expérimentation du minitel à Versailles, Viroflay et Vélizy. Par la suite, son ami Jacques Dondoux, devenu directeur général des Télécommunications, lui confie la direction de son cabinet.

Jean-Claude infléchit sa carrière à partir de 1987, où il est nommé délégué général du Syndicat Interprofessionnel des Télécommunications (SIT), organisme qui conçoit notamment les normes d’interfonctionnement des autocommutateurs publics. C’est à cette période qu’il est élu président de notre association. Après avoir aidé l’association à passer un cap difficile, il transmet la présidence mais reste au conseil d’administration. Trois anciens présidents témoignent.

« J’ai eu la chance de faire partie du bureau de Jean-Claude lorsque le conseil d’administration l’a élu président, pour redynamiser l’association qui avait connu une période extrêmement difficile et avait besoin d’une pointure. Elle a retrouvé, grâce à lui, sérénité et dynamisme. Il consacrait à l’association une part immense de son temps précieux, n’hésitant pas à s’investir à fond avec bonne humeur, lucidité et efficacité sur des sujets variés. Il évite la dissolution de notre école dont devait se séparer France Télécom lors de la libéralisation des télécoms. Il reprend le poste de rédacteur en chef pour assurer la survie de notre revue Télécom. Il pilote l’activité du bureau des permanentes et une multitude de dossiers avec les bénévoles du conseil. Après sa présidence, il est resté un des sages prodiguant conseils et soutien indéfectible à notre association. » Gérard Der Agobian (1983)

« Jean-Claude fut pour moi le grand frère, le mentor, le complice qui m’accompagna de son expérience lorsque je fus élu président en 2000. Il était irremplaçable pour créer l’harmonie, le consensus dans les décisions, tout en montrant une fermeté sur les principes et une volonté dans l’action. Sa contribution au développement de l’association fut fabuleuse. C’était aussi un incroyable tacticien, pétri de ruse et d’humour, grâce auquel les objectifs les plus difficiles étaient atteints sans (trop de) coups férir. Nos discussions amicales « au Chien Qui Fume » à Versailles, déjeunant avec un bon blanc de Bourgogne qu’il aimait tant, y résonnent encore. » Dominique Jean (1973)

« J’ai connu Jean-Claude au début des années 2000, alors que j’entrais au conseil d’administration de notre association. Au bureau, je suis devenu l’adjoint au secrétaire général qu’il était. Il est devenu mon guide et m’a beaucoup appris lors de nos échanges nombreux. Je lui dois beaucoup grâce à ses conseils précieux qui m’ont amené à succéder à Dominique Jean à la présidence. Pour plusieurs d’entre nous, Jean-Claude représentait une bienveillante statue du Commandeur, nous apportant un avis modéré et précis sur les choix stratégiques dans une association en pleine évolution. De par ses origines bourguignonnes, Jean-Claude était un épicurien. Avec lui nous avons partagé de réels bons moments. » Bernard Point (1971)

En parallèle, il s’investit auprès d’autres associations notamment à Versailles, ville qui l’a vu grandir, jusqu’à ce qu’un accident de santé ne l’oblige à interrompre ses activités en 2011. Son épouse nous a dit l’attachement qu’il gardait à notre association malgré sa retraite forcée. Son esprit perçant, son habileté à aplanir les différends entre personnes, son humilité et sa gentillesse continuent de nous manquer. 

 

999 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Articles Revue TELECOM

Revue TELECOM 194 - Editorial Laura Peytavin et Yves Poilane

User profile picture

Rédaction Revue TELECOM

13 novembre

Articles Revue TELECOM

Revue TELECOM 194 - Bye Bye Barrault

User profile picture

Rédaction Revue TELECOM

12 novembre

Articles Revue TELECOM

Revue TELECOM 194 - Technologies et accès au système de santé Conférence ParisTalks du 4 juin 2019 par Alain Tassy (1982), Co-président de Télécom ParisTech santé

User profile picture

Rédaction Revue TELECOM

12 novembre