TELECOM PARIS ALUMNI
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Revue TELECOM 187 - SolarCoins et consommation choisie l'énergie renouvelable redonne le pouvoir aux consommateurs

Articles Revue TELECOM

-

15/12/2017

SOLARCOINS ET CONSOMMATION CHOISIE

l’énergie renouvelable redonne le pouvoir aux consommateurs

Par Julien Tchernia, Président et Co-fondateur d’ekWateur dans la revue TELECOM n° 187


Un cap a été franchi pour la responsabilité des consommateurs envers leurs dépenses. La blockchain, technologie basée sur la connexion entre pairs, s’est emparée du secteur de l’énergie, faisant des clients des acteurs à part entière de leur consommation. D’autres évolutions sont à prévoir, comme le choix du producteur d’énergie, ou encore la possibilité d’estimer le montant mensuel de sa consommation. Ces changements représentent une opportunité à saisir pour les fournisseurs d’énergie :
 celle d’accompagner leurs clients vers une consommation responsable.

 

Permettre aux clients de prévoir leur dépense énergétique

Après plusieurs mois chez un fournisseur, on peut être en mesure d’estimer le coût moyen de sa consommation et de mettre en place de bonnes habitudes pour ne pas dépasser un certain seuil, voire pour dépenser moins. Proposer cette option à ses clients peut se révéler un excellent moyen de leur redonner le pouvoir sur leur consommation en les rendant davantage vigilants. ekWateur, fournisseur alternatif d’énergie renouvelable, se positionne sur cet axe et offre plusieurs options de mensualisation à ses clients. Ceux-ci peuvent soit régler leur consommation réelle, qui sera calculée puis facturée au prorata réel chaque mois via l’auto-relève, soit personnaliser leur mensualisation en fonction de leur estimation et de facteurs externes comme la météo : mensualisation basse (« Noël au balcon »), moyenne (« RAS ») ou haute (Winter is coming).

Une décision qui engage autant notre responsabilité envers notre propre consommation qu’envers la sauvegarde des ressources. Cette dernière option nécessite néanmoins un réajustement en fin d’année, si nécessaire, de la part du fournisseur. Reposant sur une relation de transparence avec le client, ce mode de paiement comporte un double avantage : celui de rendre le client plus responsable de sa consommation, et d’en faire le principal référent.

 

SolarCoins : la blockchain au service de la décentralisation

En matière de responsabilisation du client, le Solarcoin se révèle un allié de taille. Lancée en 2014, cette crypto-monnaie emboîte le pas au Bitcoin dans le domaine de l’énergie renouvelable, et sur-rémunère l’autoconsommation. Les producteurs d’énergie touchent en effet un SolarCoin pour chaque MWh produit, ce qui leur permet de rentabiliser leur installation. Une démarche qui encourage également la consommation collaborative et les circuits courts : les clients d’ekWateur peuvent choisir leur producteur et acheter auprès de celui-ci des SolarCoins avec lesquels ils régleront tout ou partie de leur facture d’énergie.

Le SolarCoin répond au besoin de rentabilité qui accompagne la transition énergétique et à la nécessité de poursuivre la modernisation du marché de l’énergie, privilégiant notamment la consommation collaborative. Afin de s’assurer de la provenance solaire de l’énergie produite, la traçabilité est assurée par la blockchain grâce à des capteurs placés sur les panneaux photovoltaïques.

Le Solarcoin est donc entièrement tributaire de la production d’énergie solaire, et vise à augmenter le nombre de foyers producteurs d’énergie photovoltaïque. Ce nombre s’élève aujourd’hui à sept millions dans le monde.

 

Proposer des solutions pour moins consommer

L’installation de panneaux solaires n’est pas encore à la portée de tous, compte tenu de l’investissement qu’elle représente. Cela ne décourage pas les clients en quête d’une consommation plus réfléchie, qui se tournent également vers des solutions d’économie d’énergie. Cependant, la grande variété des offres a de quoi dérouter les consommateurs malgré les labels existants. Ici, les fournisseurs d’énergie ont un rôle important à jouer en tant que référents de confiance et accompagnateurs. C’est le parti pris par ekWateur, notamment : le fournisseur alternatif collabore avec des start-up qui proposent des produits liés à la diminution de la consommation ou des services pour ceux qui désirent avoir leur propre installation. Réflecteurs de lumière solaire pour diminuer l’utilisation des luminaires électriques ou calcul du potentiel solaire de son logement : les fournisseurs disposent d’un large spectre d’action pour accompagner leurs clients vers une consommation plus autonome !

 


Être une plate-forme d’intermédiation pour ses clients

La consommation collaborative est l’une des réponses au besoin de décentraliser le marché de l’énergie. ekWateur crée notamment des connexions entre les utilisateurs, qui échangent leurs bonnes pratiques en matière de consommation d’énergie. Au-delà du forum ou de la foire aux questions, le fournisseur se propose d’être une plate-forme d’échanges entre consommateurs, en leur permettant par exemple d’assurer le service client, contre rémunération, par téléphone ou via le chat. Le fournisseur joue ici le rôle de plateforme d’intermédiation. En effet, qui mieux qu’un client peut comprendre et répondre aux attentes d’un autre consommateur ?

Plus que d’offrir un moyen de rémunérer les clients, la dimension collaborative d’un fournisseur d’énergie contribue à impulser une dynamique collective, poussée par le besoin commun de maîtriser la consommation en la recentrant sur les besoins d’énergie réels.

Cette dynamique connaîtra certainement une forte croissance si la transition énergétique se fait par la décentralisation du système énergétique. Non seulement elle suscitera de plus en plus l’intérêt des consommateurs, mais elle peut également contribuer à créer un cercle économique vertueux autour de l’énergie, fondé sur l’écologie, la responsabilité, la transparence et l’autonomisation des foyers. 

 

Biographie de l'auteur

 

Julien Tchernianatif d'Aix-en-Provence, a déjà à son actif plusieurs développements réussis de sociétés. Après un début de carrière entre la Bretagne, la Pologne, l'Italie et la Bourgogne, cet entrepreneur dans l'âme a su en Belgique, en Italie comme en France, faire croitre rapidement de petites filiales à l'étroit sur des marchés très concurrentiels. C’est en 2007 qu’il se lance dans l’énergie, bien décidé à lier développement de business avec lutte contre le dérèglement climatique. Cet ingénieur télécom Bretagne interrompt alors sa carrière pour un an de formation en énergie aux Mines de Paris. Il se lance dans le secteur pour le compte d’industriels mais l’appel de l’entreprenariat est trop fort. En novembre 2015, avec son associé Jonathan Martelli, ils investissent leurs fonds propres et fondent ekWateur.

 

 

 

 

 

131 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Articles Revue TELECOM

Revue TELECOM 194 - Editorial Laura Peytavin et Yves Poilane

User profile picture

Rédaction Revue TELECOM

13 novembre

Articles Revue TELECOM

Revue TELECOM 193 - La kippa bleue

User profile picture

Rédaction Revue TELECOM

15 juin

Articles Revue TELECOM

Revue TELECOM 193 - La transformation digitale (numérique) 2.0

User profile picture

Rédaction Revue TELECOM

15 juin