TELECOM PARIS TECH ALUMNI
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Revue TELECOM 188 - Le numérique au coeur des transports collectifs

Articles Revue TELECOM

-

15/03/2018

LE NUMERIQUE AU COEUR DES TRANSPORTS COLLECTIFS



Par Olivier Deschaseaux dans la revue TELECOM n° 188


Automne 2013. Dans un des centre-bus parisiens de la RATP, des smartphones sont en cours de paramétrage. Dans quelques heures, ils seront utilisés par les “machinistes” (les conducteurs de bus dans le langage de cet exploitant) pour se géolocaliser et permettre à leurs voyageurs de visualiser en temps-réel, sur leur propre smartphone, les bus ainsi connectés.


Précurseur dans son domaine, Zenbus commençait alors à se déployer, porté par deux convictions fortes pour ce monde du transport collectif :

• L’introduction du numérique, notamment des smartphones, allait ouvrir le champ à de nouvelles approches à la fois performantes et frugales

• L’amélioration de l’expérience utilisateur, en particulier l’accès à une information dynamique, fiable et ergonomique, allait devenir, plus que jamais, une nécessité.

Quelques années plus tard, la forte croissance de Zenbus , et son déploiement sur plus de 85 réseaux à date, confirment ces intuitions et nous invitent à nous pencher sur ces évolutions de technologies et d’usages.

Premier constat : les exploitants plébiscitent de plus en plus ces solutions ouvertes, interopérables et légères à base de terminaux ou, a minima, d’OS standards :

• Soit pour remplacer des systèmes d’aide à l’exploitation, d’information voyageurs ou encore de billettique, plus lourds et coûteux sans être nécessairement plus performants.

• Soit pour compléter ces systèmes déjà en place, étoffer leur couverture fonctionnelle ou s’offrir une nouvelle source de données.

Notons que les logiques de « bus connecté » ou de «conducteur connecté » se développent chez tous les acteurs du domaine, à l’instar d’un écosystème de plus en plus riche d’applications métier compatibles avec ces approches ouvertes : messagerie professionnelle, gestion des services, aide à la navigation, billettique légère,...

L’initiative européenne ITxPT, visant à soutenir le déploiement de normes et de pratiques pour le plug-and-play embarqué des systèmes informatiques pour le transport collectif va d’ailleurs dans cette direction.

Deuxième constat : les voyageurs sont plus que jamais connectés et le « digital » change non seulement notre façon de communiquer, de nous comporter, de vivre mais aussi de nous déplacer. L’offre de mobilité quelquefois pléthorique (taxis, VTC, covoiturage dynamique, autopartage, vélos ou scooters en libre service,... côtoient désormais régulièrement l’offre classique de transports collectifs) et l’obligation d’immédiateté dans notre société où l’attente est de moins en moins bien vécue, poussent les voyageurs à des choix permanents de mobilité, des consultations intempestives d'« informations transport », et augmentent de fait leurs attentes d’instantanéité.


Zenbus a ainsi dépassé le million de connexions uniques en 2017. Et sur certains réseaux, plus de 25% des voyages donnent lieu à une connexion au service. Loin d’être un gadget, il apparaît au travers de ces chiffres mais également dans de nombreuses études comportementales, que la vision temps-réel des bus est désormais quasiment un must-have. Tel le « Uber » que l’on attend, on souhaite désormais voir arriver son bus sur son écran. Pour se ré-assurer d’une part. Mais également pour comprendre la réalité des choses, voire faire soi-même sa propre prédiction.

De fait, Zenbus se déploie dans des contextes de plus en plus variés. Pour les réseaux urbains (des plus petits comme Pamiers à des villes moyennes telles que Verdun ou Alès, en allant à des métropoles comme Nantes), le service valorise le service de transports collectifs, aidant ainsi les collectivités à limiter l’usage de la voiture. Même motivation pour les liaisons interurbaines pour lesquelles la prédictibilité du bus est d’autant plus importante que les fréquences de passage sont faibles. Les scolaires ne sont pas en reste puisque le besoin de confort et de sécurité est saillant chez les jeunes et leurs parents. A ces réseaux réguliers s’ajoutent les nombreux déploiements provisoires : une offre de transport, si éphémère soit-elle, ne doit-elle pas disposer d’une information satisfaisante pour ses usagers ? Ainsi du saisonnier, de l’événementiel ou même des lignes exploitées quelquefois de manière inopinée pour pallier la panne d’un RER ou l’impact de travaux de voirie.



A l’image de Zenbus, le numérique et l’évolution des attentes des voyageurs font émerger de nouveaux acteurs. Il y a quelques mois, fort de sa maîtrise des technologies mobiles et des datas de ses voyageurs, Citymapper, jusqu’à présent pure player dans le domaine des applications multimodales, s’improvisait exploitant de transport.

Nous le voyons, les évolutions du monde de la mobilité seront probablement plus profondes qu’on ne le pense, impactant également les modèles économiques et les offres de service.



Biographie de l'auteur

Après cinq années d’encadrement de consultants en ingénierie, Olivier Deschaseaux se spécialise dans le domaine Télécom et Média à partir de 2005. Il travaille alors avec les acteurs de l’ensemble de la chaîne de valeur (fournisseurs de services, opérateurs et constructeurs) afin de les accompagner dans leurs innovations. En 2010, il prend la responsabilité du marketing stratégique de l’entité Télécom & Média d’Altran pour étudier la pertinence de nouveaux positionnements dans cet écosystème. Co-fondateur de Zenbus en 2011, Olivier est depuis en charge du développement commercial et du marketing.

274 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Articles Revue TELECOM

Revue TELECOM 193 - Editorial par Nadi Bou Hanna (1996)

User profile picture

Rédaction Revue TELECOM

15 juin

Articles Revue TELECOM

Revue TELECOM 193 - Avant-propos par Louis-Aimé de Fouquières (1982)

User profile picture

Rédaction Revue TELECOM

15 juin

Articles Revue TELECOM

Revue TELECOM 193 - Le "code" extracellulaire Vers une approche thérapeutique au-delà de la thérapie génique

User profile picture

Rédaction Revue TELECOM

15 juin