TELECOM PARIS TECH ALUMNI
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Revue TELECOM 188 - Le pouvoir de la confiance

Articles Revue TELECOM

-

15/03/2018

LE POUVOIR DE LA CONFIANCE


Par Gaëlle Cattieuw (2000) dans la revue TELECOM n° 188


Le Mardi 6 Février dernier, nous avons co-organisé avec le pôle Carrières de Télécom ParisTech alumni et des coachs certifiés HEC (Luz Berrocal, Anne-Gaëlle Roudeillac) une soirée sur le thème « Comment instaurer la confiance en entreprise grâce aux neurosciences ? ». Cette conférence a été réalisée par Eric Chabot, Executive coach HEC et conférencier.


Pourquoi instaurer une culture de confiance dans l’entreprise ?

Dans un monde en pleine mutation et des entreprises en transformation, la confiance est un levier important pour accroître la productivité des entreprises, la motivation des collaborateurs et accompagner le changement avec succès. La mise en place d’un haut niveau de confiance est un atout important des entreprises qui veulent gagner tant sur leur marché que dans le bien-être des salariés.

Pourquoi deux personnes se font elles confiance au premier regard ? Qu’est-ce qui nous détermine à avoir confiance « naturellement » alors que nous ne connaissons pas l’autre ? En fait, la réponse est dans le comment. En effet, Vernon Smith a démontré dans ses travaux, que l’ocytocine était directement impliquée dans la reconnaissance sociale et la confiance. Or, cette découverte est cruciale car on sait mesurer le taux d’ocytocine dans le sang. L’ocytocine est en effet bien connue comme le composé chimique synthétisé dans le cerveau par l’hypophyse. L’ocytocine a aussi pour particularité d’inhiber la peur et l’agressivité.

Une enquête réalisée par PwC a montré que 55% des chefs d’entreprise pensent qu’un manque de confiance est une menace pour la croissance de leur organisation mais finalement peu d’entre eux ont œuvré pour accroître la confiance au sein de leur organisation. Par où commencer étant leur frein principal.


Comment mesurer la Confiance dans l’entreprise ?

L’Arbre de Confiance® est un outil qui permet de mesurer et renforcer la confiance de manière objective et tangible, en identifiant les axes de progrès au niveau individuel, d’une équipe (Comex, Codir, équipe projet) ou d’un large collectif (entreprise, école, institution, pays…).

L’Arbre de Confiance® est le fruit de 3 ans de Recherche & Développement initiés en 2012 par le think tank Institut Confiances (100 contributeurs transdisciplinaires), devenu en 2017 le département R&D de TrustInside®.


Comment générer de la confiance dans l’entreprise ?

Eric Chabot, sur la base des études neuroscientifiques réalisées en lien avec l’ocytocine et la confiance, nous propose sept comportements à développer pour faire évoluer l’aiguille de la confiance au sein d’une organisation et possiblement augmenter la productivité de 50%. Pour lui, étudier notre cerveau, nos comportements, permet de replacer l’être humain au cœur des organisations tout en conciliant productivité et bien-être.


Reconnaître l’excellence

La reconnaissance a le plus grand effet sur la confiance. Mais comment reconnaître l’excellence plus efficacement ? Les neurosciences ont démontré que la reconnaissance était perçue à son maximum quand elle était immédiate et non différée ; elle était tangible c’est-à-dire réelle, mesurable et elle était faite devant le plus de monde possible. Un effet induit est que cela inspire aussi les autres à viser l’excellence.


Induire du stress positif

Le stress négatif est un inhibiteur d’ocytocine. D’ailleurs les personnes en stress chronique ont rarement confiance en elles. A l’inverse, le stress positif libère de l’ocytocine. Le meilleur moyen de générer du stress positif est de correctement fixer les objectifs : l’objectif à atteindre doit être ambitieux mais atteignable. Les objectifs vagues ou irréalistes auront pour effet de démotiver et l’abandon viendra très rapidement voire immédiatement. De même, la manière de mesurer les résultats en cours d’année est déterminante. Les travaux de Todd Herman ont montré que de se focaliser sur les résultats attendus et non sur les progrès réalisés est source de stress négatif inutile et dangereux.


Rendre autonome

Il est important de laisser au salarié un certain pouvoir dans la façon dont il exerce son métier. Il y a une seule condition à cela, qu’il soit correctement formé. Un sondage réalisé par Linked In et Citigroup révèle que près de la moitié des salariés serait prête à renoncer à une augmentation de salaire de 20% pour une plus grande autonomie dans leur travail !


Communiquer et partager l’information

Seulement 40% des salariés déclarent être correctement informés. Pour les 60% restants, cela est une source de stress permanente et inhibe la synthèse d’ocytocine. Plus l’entreprise communiquera de manière transparente, plus l’ensemble des salariés pourra regarder vers le haut et viser loin. Le salarié sera plus efficace si le pourquoi est clairement identifié avant qu’il ne connaisse les détails du comment.


Créer du lien dans les équipes


Etre sociable dans la vie et dans son management permet aussi au cerveau de synthétiser de l’ocytocine et donc de générer de la confiance. Une étude menée par Google a montré qu’exprimer pour un manager de l’intérêt au succès et au bien-être de ses équipes, augmente la qualité et la quantité de travail produit. Etre sociable, s’entraider dans une équipe en développant sa bienveillance renforce la confiance et le respect de ses pairs. L’étude montre aussi que le manager qui adopte ce comportement se sent mieux et devient lui-même productif.





Favoriser l’accomplissement et mesurer la croissance

Il est vrai et globalement entendu que pour que le salarié gagne en confiance, il doit gagner en compétence. Et l’entreprise en France y contribue largement. La structure du bien-être revisitée par le Dr Ryff et le Dr Keyes de l’Université du Wisconsin montre que le salarié sera considéré dans l’acquisition de ces compétences s’il associe à cette acquisition un sentiment de croissance personnelle.


Montrer de la vulnérabilité

Pour donner sa confiance, il faut faire preuve d’un certain courage. Pour que les autres nous accordent leur confiance, il faut savoir montrer de la vulnérabilité. Demander de l’aide, y compris pour un PDG, sera bénéfique parce que l’humain est naturellement fait pour coopérer avec l’autre. 


QUI EST ERIC CHABOT ?

Eric Chabot, Directeur général de TrustInside, a été membre de 4 Codir dans 3 pays différents. Il a permis la croissance et le développement de Start-Up, de PME et de filiales de groupes internationaux. Executive Coach, certifié HEC Paris, il accompagne entreprises et dirigeants dans leurs transformations et leurs développements. Formé aux neurosciences, sa conférence sur le Pouvoir de la confiance bouleverse les idées reçues. Eric est membre de l’Association Française des Conférenciers Professionnels. Il est aussi intervenant pour HEC Paris Executive Education.


Site et réseaux sociaux

 : www.ericchabot.fr

eric@ericchabot.fr



Biographie de l'auteur

Gaëlle Cattieuw est Manager et Responsable de l’activité déploiement des sites mobiles sur la région Ile de France pour SFR/Altice. Diplômée de Télécom ParisTech en 2000, elle s’implique durant trois ans en tant qu’Administratrice de Télécom ParisTech alumni puis sur les sujets Carrière en accompagnant les élèves ainsi qu’en organisant des conférences pour les Alumni et pour le groupe "Femmes Télécom". D’un naturel enthousiaste et dynamique, elle aime fédérer et donner du sens. L’humain étant au centre de ses préoccupations, elle est aussi Executive Coach certifiée HEC. Elle est convaincue qu’être manager avec une posture de coach permet une bonne connaissance de soi, des autres ainsi qu’une bonne adaptabilité et prise de recul par rapport à un contexte qui change toujours plus rapidement. Elle aime à se rappeler que « L'objectif c'est le chemin ! ».


Site et réseaux sociaux

gaelle.cattieuw@gmail.com

 : @in/gaellecattieuw



462 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Articles Revue TELECOM

Revue TELECOM 193 - Editorial par Nadi Bou Hanna (1996)

User profile picture

Rédaction Revue TELECOM

15 juin

Articles Revue TELECOM

Revue TELECOM 193 - Avant-propos par Louis-Aimé de Fouquières (1982)

User profile picture

Rédaction Revue TELECOM

15 juin

Articles Revue TELECOM

Revue TELECOM 193 - Le "code" extracellulaire Vers une approche thérapeutique au-delà de la thérapie génique

User profile picture

Rédaction Revue TELECOM

15 juin