TELECOM PARIS ALUMNI
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Revue TELECOM 189 - ​Le secteur du sport n’échappe pas à la transformation digitale

Articles Revue TELECOM

-

29/06/2018

Le secteur du sport n’échappe pas à la transformation digitale 


par Arnaud Merlet (2004), Directeur des Opérations de SAP France dans la revue TELECOM n° 189


La transformation digitale est devenue l’enjeu majeur de toute organisation aujourd’hui, quelle que soit sa taille ou son secteur d’activité. Avec les nouvelles technologies, nous sommes entrés dans un cycle d’innovations qui remet profondément en cause les fondations sur lesquelles nos activités et nos systèmes d’information se sont construits jusqu’ici. 

Quel que soit le secteur d’activité, la question n’est plus de savoir si cela va arriver, mais quand et à quelle vitesse (si ce n’est pas déjà le cas). 

Le secteur du sport ne déroge pas à cette règle, avec notamment le développement de l’eSport qui est encore loin de supplanter les pratiques sportives traditionnelles. La pression sur le secteur s’exerce davantage via la recherche, toujours plus forte, de la performance et l’exigence croissante des fans en termes d’expérience vécue et renforcée par les nouveaux standards offerts par le digital dans leur vie quotidienne. Enfin, les enjeux croissants de sécurité et la pression sur les coûts imposent aux professionnels d’avoir toujours plus de maitrise des infrastructures d’accueil et leur pilotage. Ces pressions sont vertueuses. En effet, la transformation opérée permet aux acteurs qui s’y engagent de dégager un avantage compétitif d’un point de vue efficacité, simplicité, confort et sécurité apportés au fan, pour un impact direct dans le chiffre d’affaires et le résultat généré.


SAP, leader mondial de la Tech d’entreprise, est historiquement impliqué dans le monde du sport, ne serait-ce qu’à travers la passion qui anime depuis l’origine ses fondateurs. A ce jour, plus de 1 000 clients et partenaires s’appuient sur nos solutions liées aux sports et aux loisirs, couvrant une douzaine de sports différents, du football (équipe nationale allemande, Bayern de Munich…), le tennis (WTA) ou encore le basket (NBA).

Le digital vient impacter en particulier 3 domaines principaux sur lesquels SAP est présent : la performance sportive, l’expérience du fan et la gestion des infrastructures sportives. Un point commun entre eux : la donnée reste la clé.


Le digital repousse les limites des performances sportives  


Sur l’axe « performance d’un joueur, d’une équipe ou d’un athlète », les données sont une ressource essentielle : elles permettent de mieux comprendre où résident les clés de leur efficacité ou, au contraire, leurs faiblesses, pour fournir aux joueurs ou aux entraîneurs les moyens de prendre des décisions parfaitement éclairées, que ce soit en temps réel ou en lors des debriefs. Le premier enjeu dans ce cadre est la collecte des données via des capteurs connectés (ou la collecte manuelle dans les sports où ceux-ci ne sont pas encore autorisés, comme le football ou la NBA) et le video processing. Le principe d’analyse est de coupler les informations sur l’athlète (performance physique, fatigue physique et physiologique, etc.) et les données environnementales pouvant influencer la performance (météo, humidité…) pour fournir une assistance à la décision en temps réel.

Par exemple, dans le cadre du championnat du monde de tennis féminin WTA, les informations tirées du video processing donnent aux entraîneurs des informations tout au long du match comme la hauteur de frappe, la rotation de la balle, la vitesse de déplacement, pour leur permettre de comprendre au mieux les tenants et les aboutissants de la performance de leur joueuse, et d’adapter son jeu en conséquence. 



Le stade connecté et l’expérience fans revisitée : le cercle vertueux du FC Bayern de Munich et de l’Alliance Arena 


Lorsque plusieurs dizaines de milliers de supporters rejoignent l'Allianz Arena, domicile du FC Bayern de Munich, le CIO et son équipe sont à la tête d'un vrai défi logistique. La circulation doit être surveillée, les parkings doivent être gérés, les contrôles d'entrée doivent être effectués et la restauration doit être assurée pour plus de 75 000 personnes. Pour améliorer encore ces flux, le club a décidé de profiter de la technologie SAP pour collecter des données provenant de divers systèmes dans et autour du stade, y compris les systèmes de gestion des parkings, les systèmes d'entrée dans le stade et les systèmes de caisse. SAP consolide et traite ensuite ces données et détecte les situations critiques avant qu'elles ne surviennent. Ces données et les analyses sont ensuite affichées en temps réel au personnel et à la direction du club et du stade via une application mobile, Allianz Arena Alerting, pour fournir un accès spécifique aux informations pertinentes en temps réel, y compris des alertes lorsque les seuils définis sont proches d’être atteints. Les visiteurs ont ainsi moins de stress pour trouver une place de parking, voient des files d'attente plus courtes devant les entrées et en caisse. Ils profitent également de services plus rapides avant et pendant la mi-temps du match dans les zones de restauration à l'intérieur du stade. En fournissant aux 650 millions de fans du club dans le monde une expérience digital unique, le FC Bayern de Munich renforce encore un peu plus cette expérience physique en proposant à travers une application avec plus de 1 200 articles et des offres de livraison dans plus de 50 pays. Le tour de force a été de consolider dans SAP des données provenant de plus de 52 systèmes tiers. Le moteur de segmentation SAP permet au club de créer des audiences personnalisées basées sur plus de 120 rôles et de mener des campagnes marketing hautement personnalisées offrant aux fans ce qu'ils veulent vraiment.


Rendre plus accessible un sport considéré comme un sport d’initiés, tout en accompagnant la recherche et la mesure de la performance : l’exemple de la voile


La voile permet facilement d’illustrer l’impact de SAP – et donc du digital – sur un sport. 

SAP investit depuis plusieurs années dans ce sport dont les valeurs universelles ne font pas débat mais dont les codes et les règles restent en majorité l’apanage des initiés. 

En fournissant une analyse en temps réel autour de la performance des équipes – par exemple leur vitesse, leur classement, leur manœuvre… SAP aide à simplifier et démystifier le monde de la voile. SAP Sailing Analytics via ses technologies d’analyse Cloud et In-Memory de SAP, traite tout un ensemble de données hétérogènes (GPS, vent…) pour des usages différents : 

  • L’organisation et l’arbitrage de la course via une tablette pilotée du bateau du comité de course peut faire le monitoring du plan d’eau, gérer les départs, les arrivées et le classement automatique tout en tenant compte des règles en vigueur…
  • Les spectateurs peuvent suivre en temps réel et où qu’ils soient, sur smartphone, tablette ou PC, les manches, les statistiques et les classements. Ils peuvent ensuite, s’ils le souhaitent, rejouer les manches qui les intéressent et accéder aux statistiques globales de la compétition.
  • Les équipages après les courses sont en capacité de revoir, d’analyser et de comparer leurs performances en accédant à des analyses avancées.


Aujourd’hui, SAP a noué des partenariats pour l’utilisation de cette solution notamment pour les Extreme Sailing Series ou la Sailing Champions League. En France, la solution est utilisée pour les compétitions de la Ligue Nationale de Voile (fin juin et mi-octobre cette année) visant à sélectionner les clubs français qui vont concourir aux phases finales de la Champions League.


Elle est également la solution officielle adoptée par World Sailing et est à ce titre actuellement utilisée pour les World Cup Series, comptant pour les sélections des JO 2020 de Tokyo. Vous pouvez voir ici les régates d’avril dernier qui se sont déroulées à Hyères (https://wcs2018-hyeres.sapsailing.com/gwt/Home.html#/event/:eventId=74e27348-ee53-4b1c-b042-3a6f09c27bb2).


Les grandes compétitions sont généralement l’occasion de synthétiser les principales avancées technologiques et d’autres cas d’usages apparaitront intégrant la réalité virtuelle, l’intelligence artificielle, le blockchain… les prochaines olympiades et autres coupes du monde devraient nous apporter, de ce point de vue, leur lot de belle surprise. 





177 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Articles Revue TELECOM

Revue TELECOM 194 - Editorial Laura Peytavin et Yves Poilane

User profile picture

Rédaction Revue TELECOM

13 novembre

Articles Revue TELECOM

Revue TELECOM 193 - La kippa bleue

User profile picture

Rédaction Revue TELECOM

15 juin

Articles Revue TELECOM

Revue TELECOM 193 - La transformation digitale (numérique) 2.0

User profile picture

Rédaction Revue TELECOM

15 juin