TELECOM PARIS ALUMNI
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Revue TELECOM 191 - L'origine de la langue Basque

Articles Revue TELECOM

-

15/12/2018

L'ORIGINE DE LA LANQUE BASQUE









Par Arnaud Etchamendy, Fina et Dominique Davant et Roger Courtois (1966) dans la revue TELECOM n° 191



Le basque, loin d'être une langue "orpheline" sans rapport avec les langues indo-européennes, est peut-être la "première" de ces langues ... et donc à considérer un peu comme le latin et le grec !



Quel rapport entre Roger COURTOIS, qui présida notre association dans les années 80 et qui fut le père fondateur de Wanadoo, et l'Euskara, la langue ancestrale des Basques ?

Et bien, au départ, sa volonté de s'intégrer au Pays de son épouse, où le couple s’est installé et a pris sa retraite il y a près de 20 ans. Il a ainsi appris le basque et, en même temps (car, dit-il, « pour apprendre, quoi de mieux que d'enseigner ! »), il a créé un cyber-cours de basque (http://www.bascorama.com/#) encore à l'heure actuelle en pole position sur Google pour donner suite à une requête du type "apprendre le basque".

De là, accédant à une petite notoriété locale, il a été sollicité pour porter sur internet la thèse de doctorat de linguistique iconoclaste d'Arnaud Etchamendy. Ladite thèse compare systématiquement l'Euskara aux langues indo-européennes les plus anciennes et met en évidence des similitudes considérables tant au niveau du lexique que de la syntaxe ... d'où la suggestion que l'Euskara pourrait bien avoir joué un rôle dans l'émergence des langues indo-européennes ! ... ce qui va à l'encontre de toutes les théories en vigueur qui considèrent que le basque est une langue "orpheline" sans rapport avec les langues environnantes.

C'est encore cette thèse que Roger Courtois a voulu vulgariser dans un livre que viennent de publier les éditions L'Harmattan sous sa signature à laquelle sont ajoutées celle d'Arnaud Etchamendy et celles du couple Fina et Dominique Davant qui ont apporté au linguiste leur aide à toutes les étapes de l'élaboration de sa thèse universitaire.

L'ouvrage de près de 250 pages dépouillé de tous les termes techniques de linguiste est accessible au plus grand nombre. Il comporte 64 articles illustrés (en couleur), non dénués d'humour, qui interpelleront le lecteur, complétés par quelques annexes utiles et par un INDEX très détaillé.


FEUILLETER CE LIVRE

L'ORIGINE DE LA LANGUE BASQUE

Arnaud Etchamendy, Dominique Davant, Fina Davant, Roger Courtois

L'Euskara, l'une des plus anciennes langues du continent européen, serait sans rapport avec les autres langues parlées et toute ressemblance ne s'expliquerait que par l'emprunt du basque aux langues environnantes. Une thèse, vulgarisée dans cet ouvrage, contredit pourtant cette hypothèse : en comparant le basque et les langues indo-européennes antiques, elle met en évidence des similitudes considérables. Rendue accessible au plus grand nombre, cette analyse vous permettra de vous faire votre propre opinion !

Arnaud Etchamendy est très connu pour ses écrits en basque, sa langue maternelle. Ingénieur en agriculture, diplômé de Sciences Po et doté d'une solide formation en latin-grec, il est l'auteur de la thèse de départ. Dominique et Fina Davant ont une parfaite connaissance de l'Euskara, et ont apporté leur concours à Arnaud Etchamendy à toutes les étapes de l'élaboration de sa thèse. Roger Courtois, professionnel de l'Internet et passionné par le basque, est à l'origine de l'idée de vulgarisation de la thèse.

254 pages • 30 euros• juin 2018 - EAN : 9782343147734

 

167 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Articles Revue TELECOM

Revue TELECOM 193 - La kippa bleue

User profile picture

Rédaction Revue TELECOM

15 juin

Articles Revue TELECOM

Revue TELECOM 193 - La transformation digitale (numérique) 2.0

User profile picture

Rédaction Revue TELECOM

15 juin

Articles Revue TELECOM

Revue TELECOM 193 - Télécom Paris à l'honneur aux Prix de la Fondation

User profile picture

Rédaction Revue TELECOM

15 juin