TELECOM PARIS TECH ALUMNI
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Revue TELECOM 193 - Ambitions et projets de IP Paris

Articles Revue TELECOM

-

15/06/2019

AMBITIONS ET PROJETS DE IP PARIS

Propos de Eric Labaye (1985) dans la revue TELECOM n° 193

Le 25 octobre 2017, le Président de la République a acté la création d’un établissement d’enseignement supérieur et de recherche constitué d’une alliance de cinq Grandes Écoles : l’École polytechnique, l’ENSTA Paris, l’ENSAE Paris, une école du GENES, Télécom Paris et Télécom SudParis, deux écoles de l’IMT. Le nom de ce nouvel établissement, Institut Polytechnique de Paris, a été dévoilé le 7 février dernier par Florence Parly, ministre des Armées, et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances.


Eric Labaye, président de l’École polytechnique et de l’Institut polytechnique de Paris (IP Paris), nous explique les ambitions et les projets de ce nouveau regroupement.

Eric Labaye, quelle est l’ambition de l’Institut polytechnique de Paris ?

L’Institut polytechnique de Paris se place délibérément dans une approche internationale de l’enseignement supérieur et de la recherche et, dans cette perspective, propose de développer une recherche au meilleur niveau international ainsi que des programmes de formation lisibles et attractifs, garantissant une excellente employabilité et visant des publics variés. Il concrétise les grandes ambitions collectives de ses cinq écoles membres pour incarner un leader mondial de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. En conjuguant leurs forces, elles amplifient leurs actions de coopération déjà existantes, gagnent en visibilité, notamment à l’international, et disposent d’un formidable potentiel pour mettre en place des réalisations communes.

Comment se traduit ce regroupement en termes de recherche ?

Nous souhaitons développer, en partenariat étroit avec les organismes nationaux de recherche, qui sont très souvent cotutelles de nos laboratoires, le CNRS, l’Inria, le CEA, l’Onera et l’Inserm, ainsi qu’en coopération avec des industriels et des partenaires académiques, dont l’Université Paris-Saclay, une recherche au meilleur niveau mondial. Nous mettrons en place un programme attractif et compétitif de développement et de recrutement d’enseignants-chercheurs, aligné sur ceux des grands établissements internationaux, afin de les accompagner dans le développement de leurs recherches. Par ailleurs, IP Paris a soumis, en mars dernier, sept projets d’Écoles universitaires de recherche auprès de l’ANR dans les domaines de l’intelligence artificielle, de l’ingénierie biomédicale, des réseaux cyber-physiques, de la science des plasmas, de la science des données pour l’économie, de l’énergie et des matériaux innovants. Enfin, nous souhaitons déployer un programme doctoral original et ambitieux.

En quoi consistera-t-il ?

Nous sommes conscients qu’une recherche au meilleur niveau s’appuie sur des doctorants à fort potentiel et de la compétition internationale en matière de recherche de talents. C’est pourquoi le programme doctoral de l’Institut polytechnique de Paris s’appuiera sur une sélection rigoureuse de doctorants dès la fin d’une Licence ou d’un Bachelor. Précurseur en France, il sera géré au sein d’une école doctorale unique et permettra d’attirer les étudiants les plus prometteurs qui seront à même de développer des recherches originales, contribuant ainsi à la notoriété des laboratoires d’IP Paris. Notre objectif, à terme, est de doubler le nombre de doctorants dans nos laboratoires jusqu’à 2000.

Quand attendez-vous les premiers étudiants dans le cadre d’IP Paris ?

Dès la rentrée 2019. À partir de septembre, la co-accréditation de l’École doctorale de mathématiques Hadamard et des co-accréditations de masters seront mises en place avec l’Université Paris-Saclay, et l’École doctorale pluridisciplinaire IP Paris recevra, elle, ses premières demandes d’inscription dès le printemps 2019. Enfin, IP Paris déposera d’ici la fin du mois de juin sa demande d’accréditation pour l’offre de master à partir de la rentrée 2020. Les étudiants pourront donc dès la rentrée s’inscrire auprès de l’Institut polytechnique de Paris pour les diplômes qu’il délivre, master, doctorat et habilitation à diriger des recherches, et auprès de ses établissements-composantes pour leurs diplômes respectifs.

Comment vous positionnez-vous sur le plateau de Saclay ?

L’Institut polytechnique de Paris entend être un acteur majeur du développement du plateau de Saclay. Avec ses cinq écoles rassemblant 7600 étudiants dont 2000 au niveau master, 840 enseignants-chercheurs dans 30 laboratoires, et près de 1000 doctorants, IP Paris collabore d’ores et déjà avec tous les établissements de formation, de recherche et d’innovation, ainsi que les industriels du plateau de Saclay.

Quelles seront vos relations avec HEC Paris ?

Nous avons signé, le 21 février dernier, une convention de coopération avec HEC Paris. Il s’agit d’une alliance académique pluridisciplinaire dans les domaines de la Technologie et de l’Innovation Business. Cette alliance inclut un parcours doctoral commun permettant de former les meilleurs doctorants mondiaux dans les domaines des affaires et de l’ingénierie. Ce parcours sera proposé grâce à la co-accréditation avec HEC Paris de l’École doctorale de l’Institut polytechnique de Paris intégrant les cycles de master recherche et de doctorat.

La coopération académique entre HEC Paris et l’Institut polytechnique de Paris s’attachera en priorité à créer le « Center for Technology and Business Innovation ». Ce centre rassemble une offre de nouveaux masters professionnels internationaux communs, avec un premier master « Entrepreneurs » dès la rentrée 2019 ; une activité d’ingénierie commune en « Business Analytics » développée sur la base des collaborations de recherches existantes au sein de Labex Ecodec ; et, enfin, des parcours de formation professionnelle « Executive Education » sur des thématiques croisant technologie et « Business Innovation ».

Nous sommes fiers de compter HEC Paris à nos côtés pour conjuguer nos forces, renforcer notre pluridisciplinarité, amplifier nos actions de coopération et gagner collectivement en visibilité et en attractivité à l’international.

L'INSTITUT POLYTECHNIQUE DE PARIS OFFICIELLEMENT CRÉÉ

C'est officiel, l'Institut polytechnique de Paris est né. Le décret du 31 mai 2019, publié au journal officiel du 2 juin, crée cet Établissement public expérimental. Ce nouveau statut, instauré en décembre 2018, rend possible le regroupement d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche publics ou privés, concourant aux missions de service public de l’enseignement supérieur ou de la recherche, et permet aux établissements regroupés de conserver leur personnalité morale. La création de l’Institut polytechnique de Paris entraîne la création d’une identité graphique pour l’établissement et des changements pour les écoles-composantes. Celles-ci affichent désormais leur appartenance à IP Paris dans leur logo.


"Retour au sommaire de la revue 193"

43 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Articles Revue TELECOM

Revue TELECOM 193 - Editorial par Nadi Bou Hanna (1996)

User profile picture

Rédaction Revue TELECOM

15 juin

Articles Revue TELECOM

Revue TELECOM 193 - Avant-propos par Louis-Aimé de Fouquières (1982)

User profile picture

Rédaction Revue TELECOM

15 juin

Articles Revue TELECOM

Revue TELECOM 193 - Le "code" extracellulaire Vers une approche thérapeutique au-delà de la thérapie génique

User profile picture

Rédaction Revue TELECOM

15 juin