TELECOM PARIS ALUMNI
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Revue TELECOM 194 - 128 mots des Télécom par Michel Cochet (1973) David Fayon (1993) et René Joly (1979)

Articles Revue TELECOM

-

12/11/2019


Par Michel Cochet (1973), David Fayon (1993) et René Joly (1979) dans la revue TELECOM n° 194


2G à 5G : système GSM de 2e, 3e, 4e et 5e génération de réseaux mobiles avec des débits de plus en plus élevés offrant des possibilités d’usages accrues. (À noter l’existence de la 2,5G entre les 2e et 3e générations).

ADSL (Asymmetric Digital Subscriber Line) : réseau de raccordement numérique asymétrique qui avec deux modems (chez l’abonné et sur la ligne de l’abonné) permet d’accroître le débit sur une ligne (paire) en cuivre traditionnelle.

AFNOR (Association Française de NORmalisation) : membre de l’ISO et branche française du CEN (Comité Européen de Normalisation) ; cette association détient le monopole de la coordination de la normalisation en France.

Algorithme : suite d’opérations à exécuter qui consiste souvent à décomposer un problème en une suite de tâches élémentaires. Ce mot vient du mathématicien perse du IXe siècle, Al-Khwârizmî.

Analogique (par opposition à numérique ou digital) : désigne un signal qui présente des variations continues de valeur entre des limites définies. Le signal numérique est par opposition discret avec seulement certaines valeurs possibles entre des limites définies.

ANFR (Agence Nationale des Fréquences) : entité qui a pour rôle la planification et l’allocation du spectre des fréquences radioélectriques selon des règles définies.

ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information) : autorité nationale qui a pour rôle la prévention, la protection, la formation et la labellisation en matière de sécurité des systèmes d’information en France.

Anneau (à jeton) : l'anneau à jeton (token ring) est un protocole d’accès réseau d’origine IBM, qui est basé sur le principe de la communication « au tour à tour » (celui qui parle est celui qui détient le jeton circulant sur la boucle).

Annuaire (électronique) : base de données spécialisée stockant des informations de manière hiérarchique et offrant des mécanismes simples pour rechercher l'information, la trier, l'organiser selon un nombre limité de critères. L’annuaire électronique fut la première application fournie avec la mise en place du Minitel (voir ce terme).

API (Application Programminq Interface) : interface permettant de connecter des applications tierces sur une application plateforme.

ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes) : autorité de régulation des télécommunications en France, anciennement ART, dont le premier Président fut Jean-Michel Hubert (1964) en 1997. Son équivalent aux États-Unis est la FCC.

Arobase (@) : caractère qui, dans une adresse mél, sépare le nom de l’utilisateur de la machine qui l’héberge (peut se prononcer « at » ou « chez »).

ARPAnet (Advanced Research Projects Agency network) : considéré comme l’ancêtre du réseau Internet. En 1969, il était constitué de quatre (4) machines situées aux Etats-Unis (entre les universités de UCLA et de Stanford).

ARPU (Average Revenue Per User) : chiffre d’affaire moyen généré par abonné (client).

ASCII (American Standard Code for Information Interchange) : principal code utilisé en informatique pour les données alphanumériques et caractères spéciaux et qui a fait l’objet d’une normalisation. Le codage est effectué sur sept bits à l’origine, puis sur 8 bits en format étendu.

ATM (Asynchronous Transfer Mode) : technique de communication où l'information est encapsulée dans des petites cellules qui comportent 48 octets de données et cinq octets d'en-tête. Ces cellules ATM sont envoyées de manière asynchrone, en fonction des données à transmettre. Jean-Pierre Coudreuse (1971) fut le père fondateur d’ATM au début des années 1980.

Avatar : personnage virtuel qui représente graphiquement l’internaute.

Backbone : artère principale et fédératrice du réseau.

Bande passante (bandwidth) : quantité maximale d’information (en bit/s) que peut véhiculer sans distorsion un canal de communication. Peut être comprise comme la largeur des tuyaux de communication mis à disposition pour le transfert de données.

Baud (de Baudot Émile inventeur du code Baudot) : unité de rapidité de modulation par seconde qui mesure le débit d’information (nombre de caractères par seconde) pour la transmission de données. Quand le signal est bivalent (0 et 1 par exemple) le Baud se confond avec le bit par seconde (et ses multiples).

Big data : traitement de quantités massives de données, en batch ou en temps réel, du fait de la profusion d’informations produites (capteurs, puces RFID, échanges sur le Web, etc.) nécessitant de nouveaux outils, faisant appel à des algorithmes statistiques complexes et induisant le développement de la fonction de data scientist.

Bit : caractère binaire élémentaire (0 ou 1 pour l’état électrique, en principe, égal à 0 V (0) ou à 5 V).

Blockchain (chaîne de blocs) : mode d'enregistrement de données produites en continu, sous forme de blocs liés les uns aux autres dans l'ordre chronologique de leur validation, chacun des blocs et leur séquence étant protégés contre toute modification par cryptographie. Ce serait un système « infalsifiable »…

Bluetooth : technologie permettant de faire communiquer entre eux sans fil et dans un rayon de couverture radio limitée différents objets mobiles ou fixes tels un smartphone, un PC, une oreillette, des enceintes, etc.

Bogue (bug) : défaut de conception ou de réalisation dans un programme. Historiquement c’est un papillon nocturne qui, retrouvé dans un relais du calculateur Mark II à Harvard, provoqua la première erreur de ce type.

Booléen : variable prenant soit la valeur vraie (1) soit la valeur fausse (0). L’algèbre de Boole est fondamentale en informatique et en électronique avec une représentation possible des circuits électroniques par une série de portes logiques (vrai, faux, et, ou, non et, non ou, ou exclusif, etc.).

Bureautique : ensemble des techniques et des moyens destinés à automatiser les tâches de bureau et principalement le traitement et la communication de la parole, de l'écrit et de l'image.

Câble : support de transmission qui peut être avec guide physique (câble électrique, câble en fibre optique, etc.) ou sans guide physique (câble hertzien, guide d’ondes, etc.).

Canal : milieu physique ou non, dans lequel est effectué un transfert d’information d’une source vers un destinataire.

Cellule : en radio communications, désigne une zone élémentaire d'un réseau radio cellulaire à laquelle on affecte un ensemble de fréquences non réutilisables dans les zones contiguës. En mode ATM, mini-paquet normalisé, comportant 48 octets de données et 5 octets d'en-tête.

Chiffrement : technique de codage permettant de rendre des données inintelligibles pour toute autre personne que le destinataire du message afin de garantir une confidentialité de l’information transmise. L’opération inverse est le déchiffrement effectué au moyen d’une clé de chiffrement. Le décryptage consiste pour un utilisateur malveillant à casser la clé de chiffrement. À noter que le terme crypter, introduit par Canal+, n’est pas correct.

Clé : suite d’un nombre important de bits (jusqu’à 128 bits ou plus) utilisée par un algorithme de chiffrement pour chiffrer un message. Cela revient à transformer un message en clair en un message inintelligible pour un tiers non autorisé et à fournir un cryptogramme.

Cloud (computing) : concept, qui consiste, entre autres usages, à stocker sur des serveurs distants des données ou des applications, et à y avoir accès.

Commutateur Ethernet (switch) : équipement qui dispose de plusieurs ports qui relie différents segments de réseaux Ethernet.

Compilateur : programme convertissant une liste d’instructions écrites dans un langage en un code objet formé d’instructions en langage machine, en vue de son exécution.

CPL (Courant porteur en ligne) : technique qui permet de transmettre des informations numériques sur des lignes électriques à moyenne ou basse tension à des débits allant de quelques kbit/s à quelques centaines de Mbit/s. Le nouveau compteur « Linky » de ENEDIS utilise cette technique pour communiquer avec les concentrateurs.

Courrier électronique (ou mél ou courriel) : message envoyé de façon asynchrone à un ou plusieurs utilisateurs par le biais d’un réseau informatique. Le terme mail est un anglicisme.

Cybersécurité : ensemble des lois, outils, mécanismes, méthodes et moyens disponibles et utilisables pour protéger les personnes et les actifs matériels et immatériels des organisations et assurer la disponibilité, l’intégrité, la confidentialité et l’imputabilité des informations.

Datagramme : bloc contenant des données et des informations nécessaires à son acheminement vers son destinataire. Louis Pouzin (X 50) est l’un des pères du datagramme dans le cadre de l’équipe Cyclades du CNET au début des années 1970.

Dérégulation : terme d’origine américaine désignant le mouvement de déréglementation des entreprises de réseau (opérateurs téléphoniques) qui a débuté en 1984 avec le démantèlement d’AT&T aux États-Unis.

Domaine (en télécommunications et informatique) : ensemble d'adresses faisant l'objet d'une gestion commune.

Domotique : ensemble des technologies utilisées pour rendre l’habitat intelligent ou l’améliorer.

Donnée : représentation d’une information dans un programme. La donnée peut être du texte, une image, un son, une vidéo. Elle peut être qualifiée avec des attributs caractéristiques et fait généralement l’objet d’un stockage.

Émulateur : dispositif matériel ou logiciel simulant sur un matériel donné sur un autre matériel.

Erlang (de Agner Karup Erlang) : unité d'intensité du trafic acheminé sur un réseau (était aussi l’unité de mesure statistique de la charge d’un autocommutateur !).

Ethernet : réseau local aujourd'hui normalisé par ISO. Il fonctionne normalement à 10 Mbps par seconde sur un câble coaxial et une topologie en bus avec l’utilisation d’un protocole avec détection de collision (CSMA/CD). D’autres topologies (en étoile par exemple sont possibles) ainsi que maintenant des vitesses supérieures (100 Gbps et même 400 Gbps).

FAQ (Frequently Asked Questions) : foire aux questions ou réponses à des questions usuellement posées sur un site.

Fibre optique : médium conducteur de lumière, fin et flexible qui transmet les informations sous forme d’impulsions lumineuses. Une fibre noire est une fibre optique brute, qui raccorde deux points et qui n’est pas encore « éclairée » (ou activée).

Filtre : en télécommunications, dispositif électronique installé sur une ligne de transmission pour séparer, éliminer ou vérifier tout ou partie des données qui y circulent en éliminant des composantes d’un signal et en privilégiant certaines.

Firewall (pare-feu) : dispositif logiciel ou matériel qui filtre tous les flux de données et ne laisse passer que les paquets qui répondent à un critère donné. Destiné à éviter les transferts de données non autorisés entre un réseau local et le monde extérieur, ou entre deux réseaux locaux.

Forum : groupe de discussion sur Internet.

Fournisseur d’accès à Internet (FAI) : société qui possède un serveur relié à Internet et loue des accès et services à des internautes, entre autres des adresses mél.

France Télécom : opérateur historique des télécoms en France issu de la Direction Générale des Télécommunications en 1986. Désormais société privée internationale devenue Orange en 2013.

FTP (File Transfer Protocol) : protocole de transfert de fichiers.

GSM (Global System for Mobile communications (initialement : « Groupe Spécial Mobile » créé par le « Groupe pour un Service Mobile »)) : système de communication mobile inventé par des ingénieurs de Télécom Paris (en particulier A. Maloberti (1979), Ph. Dupuis (1956)).

Hashtag (#) : mot clé précédé du caractère ‘#’ qui permet d’effectuer facilement une recherche sur un thème, de suivre une conversation ou de marquer un sujet. Popularisé par Twitter. Egalement dièse chez les opérateurs télécoms.

Hébergeur : serveur Internet qui a pour activité l’hébergement de sites. En France, le plus grand est OVH (pour : « On Vous Héberge »).

HTML (Hyper Text Markup Language) : langage de description de pages web permettant la navigation grâce à des liens hypertextes et hypermédia.

Hypertexte : technique qui crée des liens entre données de types différents, telles que textes, images et sons. Les liens sont activés en cliquant sur des zones réservées.

ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) : société de droit californien qui, en marge des GAFAM, attribue les noms de domaine sur Internet (.com, .fr, .org, etc.).

Informatique : science du traitement automatique et rationnel de l’information au moyen, à l’origine, d’ordinateurs.

Intelligence artificielle : ensemble des théories et des techniques implémentées par des programmes informatiques qui permettent de simuler certains traits de l'intelligence humaine comme le raisonnement ou l’apprentissage. On distingue les systèmes experts, les réseaux neuronaux, le Deep Learning, le Machine Learning, les chatbots. Née au début des années 1950, elle est redevenue sur le devant de la scène vers 2015. (Des diplômés et des enseignants de Télécom Paris tels Luc Julia (1995), Jean-Louis Desalles (1981) et Antonio Casilli ont récemment écrit des ouvrages démythifiant ce concept (voir Revue n°192).

Interconnexion : mise en relation de plusieurs entités de telle manière que leur fonctionnement devient interdépendant.

Interface : limite physique ou théorique entre deux systèmes matériels ou logiciels, entre deux parties d'un système, entre deux couches fonctionnelles d’une architecture de réseau, ou entre l'utilisateur et sa machine, où s'appliquent les règles et conventions régissant leur interaction.

Internet : le réseau des réseaux (vient de INTERconnected NETwork). Selon Internet World Stats, en juin 2019 on dénombrait 4,4 milliards d’internautes dans le monde soit près de 57 % de la population.

IPv4 / IPv6 : version 4 ou 6 du protocole IP régissant les échanges de datagrammes dans Internet.

LAN (Local Area Network) : ensemble de moyens de communication à caractère privatif établi sur un site restreint, pourvu de règles de gestion du trafic et permettant des échanges internes d'informations de toute nature. Le terme VLAN désigne un « Virtual Local Area Network ».

Liaison (de données) : ensemble des ressources physiques et/ou logiques nécessaires pour mettre en communication deux ou plusieurs équipements.

Logiciel (software) : ensemble des programmes, procédés, règles et documentations, relatifs au fonctionnement d’une application (ensemble d’instructions élémentaires permettant de réaliser un programme informatique).

MAC (Média Access Control) : dans l'architecture des réseaux locaux, couche fonctionnelle chargée de contrôler l'accès physique au support de communications.

Matériel (hardware) : par opposition au logiciel, terme désignant tout composant palpable d’un système informatique.

Minitel : nom du terminal français conçu par France Télécom pour le vidéotexte français et basé sur le protocole X.25. Il a été commercialisé et exploité en France entre 1980 et 2012. Gérard Théry (1957) est à l’origine de Télétel, le réseau du Minitel à la fin des 1970 et est l’auteur du rapport au Premier ministre Les autoroutes de l’information en 1994.

Modem : Appareil de modulation et de démodulation dont l’objectif est de convertir les signaux numériques pour transmettre des données entre ordinateurs sur un réseau analogique téléphonique ou câblé. En France, ce terme a été emprunté par un parti politique.

Moteur de recherche (searchbot) : machine spécifique (matérielle et logicielle) qui visite les sites, les indexe, les trie. Elle permet à l’utilisateur de trouver les documents qu’il recherche.

Multimédia : combinaison de textes, de sons, d’images et de vidéos.

Multiplexage : technique consistant à assembler des signaux issus de plusieurs sources distinctes en un seul signal composite destiné à être transmis sur une voie de transmission commune. On distingue le multiplexage en fréquence, en longueur d’onde, temporel.

MVNO (Mobile Virtual Network Operator) : opérateur virtuel mobile qui sous-traite la gestion et le déploiement du réseau mobile d’un opérateur. Les MVNO sont apparus avec la déréglementation des télécoms.

Navigateur : logiciel permettant de surfer sur le Web en accédant aux documents HTML. On relève également le terme « butineur » dans la belle Province.

NGN (Next Generation Networks ou New Generation Network) : évolution de l’architecture des réseaux de télécommunications s'appuyant de plus en plus sur les protocoles et les services du réseau Internet.

Numérique (ou digital) : en télécommunications et informatique, se dit, par opposition à « analogique », de la représentation discrète de données ou de grandeurs physiques au moyen de caractères (des chiffres généralement) ; se dit aussi des systèmes, dispositifs ou procédés employant ce mode de représentation.

Octet (byte) : groupement de 8 bits.

PABX (Private Automatic Branch Exchange) : Commutateur téléphonique qui, à l'intérieur d'une entreprise, gère de manière automatique les communications entre plusieurs postes et qui sert à établir celles avec l'extérieur via le RTC, le RNIS, ou des liaisons louées. Le PABX IP / IPBX est un autocommutateur d'une entreprise ou d'un organisme qui est capable d'acheminer sur un réseau utilisant le protocole IP la voix et les données. Cet équipement se distingue des commutateurs téléphoniques d’opérateurs de télécommunications par des fonctions additionnelles (plus de postes que de lignes extérieures physiques, conférences, appels gratuits en interne, messagerie, rappels, etc.).

Paire torsadée : ligne symétrique formée de deux fils conducteurs enroulés en hélice l'un autour de l'autre. Cette configuration a pour but principal de limiter la sensibilité aux interférences et la diaphonie dans les câbles multipaires.

Paquet : ensemble de données numériques, constituant un message ou une partie de message, et d'éléments numériques de service, comprenant une adresse, organisés selon une disposition déterminée par le procédé de transmission et acheminés comme un tout.

Pare-feu (firewall) : voir firewall

Passerelle (gateway) : système permettant d’effectuer la liaison entre deux réseaux différents, notamment d’assurer l’interface entre des protocoles différents.

Ping : Commande permettant de déterminer si un autre système ou équipement est connecté sur le réseau.

Pixel (PICture Element) : point élémentaire d’une image.

Podcast : moyen permettant de diffuser sur Internet des fichiers audio ou vidéo.

Pont : dispositif destiné à assurer entre deux réseaux locaux l'échange des trames de données sans les modifier, tout en détectant et en corrigeant les erreurs.

Port : interface avec un canal de communication, directement reliée à la carte mère, qui gère et synchronise les échanges de données entre l'unité centrale de l'ordinateur et un périphérique, grâce à un logiciel pilote.

Portail : site Internet mettant à la disposition de l'internaute un large ensemble de ressources et de services tant internes qu’externes et partenaires au site.

Protocole : ensemble de conventions régissant l’échange de données entre équipements du réseau.

Proxy : dispositif informatique associé à un serveur et réalisant, pour des applications autorisées, des fonctions de médiation, telles que le stockage des documents les plus fréquemment demandés ou l'établissement de passerelles.

QoS (Qualité de service) : aptitude d'un service à répondre adéquatement à des exigences, exprimées ou implicites, qui visent à satisfaire ses usagers.

Régulation (des télécommunications) : action consistant à s’assurer que le secteur fonctionne correctement dans le respect des règles de la concurrence et que les intérêts des consommateurs et des autres parties prenantes sont protégés de manière juste et équitable. La dérégulation du secteur des télécommunications dans les années 1980-1990 a permis l’ouverture à la concurrence et la fin des monopoles des services des postes et des télécoms en Europe. En France, l’organisme chargé de cette régulation est l’ARCEP (voir cette entrée).

RFID (Radio Frequency Identification) : méthode utilisée pour stocker et récupérer les données à distance. Elle repose sur l’utilisation de balises métalliques qui réagissent aux ondes radio.

Réseau : ensemble d’équipements reliés entre eux. Internet est le réseau des réseaux.

Réseau social : service (en ligne) permettant aux utilisateurs d’être reliés entre eux dans le but de favoriser les interactions sociales.

RNIS (Réseau Numérique à Intégration de Services) : réseau numérique permettant d’échanger des informations multimédias. Jean-Pierre Coudreuse (1971) est à l’origine du développement et de la mise en place du réseau RNIS (appelé Numéris) dès la fin des années 1970 en France.

Roaming (itinérance) : possibilité offerte par un opérateur de téléphonie mobile à ses abonnés de continuer à utiliser leur téléphone portable pour appeler, être appelé et disposer d’une connexion Internet sur le réseau d’un autre opérateur en étant en situation de mobilité, notamment à l’étranger.

Routeur : équipement de réseau qui permet d’aiguiller les paquets de données. Parmi les fabricants signalons Cisco et Huawei.

Serveur : ordinateur qui offre des services à des ordinateurs reliés à lui (clients). Sur Internet le serveur héberge souvent des sites Web.

Service : les services qui mettent généralement en œuvre des techniques de téléinformatique permettent d'envoyer ou de recevoir des informations publiques ou privées, ou d'effectuer certaines opérations telles que consultation de fichier, réservation, opérations commerciales ou bancaires.

Shannon : unité de mesure de l'information, égale à la quantité d'information associée à la réalisation de l'un de deux évènements équiprobables qui s'excluent mutuellement. Cette unité doit son nom au mathématicien américain Claude E. Shannon (1916-2001), créateur de la théorie de l'information.

Spam (courrier indésirable ou pourriel : poubelle + courriel) : courrier électronique non sollicité envoyé à un grand nombre de destinataires souvent à des fins publicitaires ou malhonnêtes.

Streaming : se dit de la diffusion ou de la réception via Internet de contenus audio et vidéo, selon un mode de transmission permettant une lecture en continu sans téléchargement complet.

Switch (Ethernet) : équipement qui relie plusieurs segments Ethernet (câbles ou fibres) dans un réseau LAN et qui permet de créer des circuits virtuels.

TCP/IP (Transmission Control Protocol/Internet Protocol) : protocole permettant l’interconnexion de réseaux et de machines hétérogènes.

Télématique : ensemble des services, autres que les services télégraphique et téléphonique usuels, qui peuvent être obtenus par les usagers d'un réseau de télécommunications.

Télécommunications : ensemble des moyens de communication utilisés pour transmettre des signaux entre des équipements séparés géographiquement. Edouard Estaunié (1887) est l’inventeur du mot « Télécommunications ».

Trame : ensemble structuré d'éléments numériques consécutifs, spécifié par un protocole de communication sur une liaison de données.

Transformation digitale : transformation d’une organisation grâce au numérique et selon six composantes (stratégie, organisation, personnel, offre, technologie et innovation, environnement) visant à augmenter la valeur de l’information de son offre. La transformation digitale d’une organisation peut l’amener à revoir son « business model », ses domaines d’activité stratégiques, ses APIs cœur de métier, etc.

Triple play (et quadruple) : offre commerciale d’un opérateur de trois services dans un contrat unique, téléphonique fixe, Internet à haut ou très haut débit et télévision. Et également téléphonie mobile dans le cadre du quadruple play.

Tunnel : encapsulation de données d’un protocole réseau dans un autre et situé dans la même couche du modèle en couches ou dans une couche de niveau supérieur. Le modèle en couches OSI de l’ISO comprend les sept couches physique, liaison, réseau, transport, session, présentation et application.

Ubériser : faire disparaître ou faire décliner un concurrent d’une entreprise du fait de l’emploi d’une nouvelle technologie, de nouvelles méthodes ou d’un business plan disruptif pouvant être opéré grâce à une transformation digitale réussie.

Unix : système d’exploitation multitâche et multi-utilisateurs apparu en 1969 et qui est à l’origine de nombreux systèmes d’exploitation dont Linux, Android, MacOS.

URL (Uniform Resource Locator) : adresse d'un site ou d'une page web sur Internet.

Virus : programme parasite autoreproducteur contaminant d’autres programmes. On distingue également les vers (worms), les chevaux de Troie (Trojans), les « backdoors ».

Virtuel/virtualisation : relatif à une ressource perçue comme l'entité physique qu'elle représente, mais dont les fonctions sont en réalité reconstituées par une autre ressource.

Web (et www) : partie graphique d’Internet, qui comprend l’ensemble des sites.

Web 2.0 : deuxième génération du Web (2004) qui recouvre 3 composantes : technique (utilisation de technologies combinées : feuilles de style, Ajax, syndication de contenu), sociale (interactions entre les utilisateurs et partage/collaboration avec les blogs et les wikis) et relative aux données collectées qui sont dépendantes de l’application Web 2.0 considérée et qui sont accessibles quel que soit le lieu de connexion au site 2.0. Le Web 3.0 est la combinaison de l’Internet des objets et du web sémantique.

Wi-Fi (wireless fidelity) : technique qui permet une connexion à Internet sans fil par fréquence radio dans un rayon de quelques dizaines de mètres.

X.25 : protocole de communication normalisé par l’ISO. Il repose sur la commutation de paquets en mode point à point et offre de nombreux services. Le Minitel était basé sur ce protocole. Alain Profit (1958) est à l’origine du lancement d’un réseau X.25 en France (le réseau qui deviendra Transpac).

Zombie (ordinateur) : Ordinateur personnel infecté et contrôlé à distance par un pirate malveillant, qui sert de relais, à l'insu de son propriétaire, pour envoyer massivement du pourriel ou pour lancer anonymement des attaques par déni de service. Par ailleurs, un processus peut être dans un état zombie s’il est achevé mais dispose toujours d’un identifiant de processus.

Zone blanche : zone qui se trouve à l'extérieur de la couverture réseau des opérateurs de réseau mobile.

Zone démilitarisée (DMZ) : zone tampon d'un réseau d'entreprise, située entre le réseau local et Internet, derrière le pare-feu, qui correspond à un réseau intermédiaire regroupant des serveurs publics (HTTP, SMTP, FTP, DSN, etc.), et dont le but est d'éviter toute connexion directe avec le réseau interne et de prévenir celui-ci de toute attaque extérieure depuis le Web.

Zone grise : zone qui n'est desservie que par un nombre restreint d'opérateurs de réseau mobile. 


34 vues Visites

J'aime

  • 194
  • Revue TELECOM
  • Dictionnaire
  • Mots
  • numérique
  • Télécom
Retours aux actualités

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Articles Revue TELECOM

Revue TELECOM 194 - Editorial Laura Peytavin et Yves Poilane

User profile picture

Rédaction Revue TELECOM

13 novembre

Articles Revue TELECOM

Revue TELECOM 194 - L'Ecole sur le site Barrault par Philippe Gallion

User profile picture

Rédaction Revue TELECOM

12 novembre

Articles Revue TELECOM

Revue TELECOM 194 - Collection Historique et Cité, lieux de mémoire des télécoms par Patrice Carré

User profile picture

Rédaction Revue TELECOM

12 novembre