Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Revue TELECOM 195 - Coaching des élèves par des diplômés lors du Talent Day

Articles Revue TELECOM

-

15/01/2020

COACHING DES ÉLÈVES PAR DES DIPLÔMÉS LORS DU TALENT DAY

Témoignages

Dans la revue TELECOM n° 195

J’ai rencontré 8 à 10 étudiants brillants, motivés par leurs études, à l’écoute et appréciant leur école Télécom Paris. J’ai été frappé par la diversité des origines, nationales ou culturelles, beaucoup plus large qu’à la période de mes études à Télécom. Certains ont des projets d’avenir précis, d’autres suivent la spécialisation qu’ils aiment.

Les motivations de relecture de leur CV étaient variées, selon qu’ils étaient en 1ère, 2e ou 3e année : certains devaient préparer leur CV pour recherche un stage professionnel de fin d’étude, d’autres souhaitaient simplement s’entrainer à rédiger le CV.

J’ai noté leur souci et leur défi de rédiger un CV comme s’ils avaient déjà commencé leur carrière professionnelle, alors qu’il est compréhensible pour un employeur qu’ils sont encore en formation d’ingénieur. Je les ai encouragés à globaliser toutes leurs expériences techniques acquises à côté ou dans le cadre de leurs études, que ce soit projets d’études, stages recommandés ou jobs d’été en rapport la technique.

Surtout, je me suis aperçu qu’ils ont tous omis de présenter leurs « soft skills » sous une rubrique du type « Qualités ou Compétences personnelles », dans la mesure où ils étaient naturellement focalisés sur la formation technique de l’ingénieur. J’ai attiré leur attention sur le fait qu’un employeur recrute une personne à part entière, non seulement pour ses compétences techniques « hard skills », mais aussi pour sa personnalité et ses capacités relationnelles, et qu’une telle rubrique – bien sûr honnête et fondée sur des expériences concrètes – contribue à alimenter l’entretien et éveiller la curiosité de l’employeur. Il me semble que le message est bien passé !

Par ailleurs certains avaient participé dans la matinée à une conférence donnée par un cabinet conseil présent au Talent Day sur le sujet de la rédaction des CV, au cours de laquelle ce cabinet promouvait une nouvelle façon de solliciter un emploi : optimiser le CV en fonction du poste recherché et ne pas rédiger de lettre de motivation d’accompagnement du CV. J’avoue que je ne partage pas cette approche :

La lettre de motivation permet de parler de soi, des raisons pour lesquelles on pense pouvoir bien remplir la mission confiée, et de ses attentes personnelles : ne pas la rédiger donne le sentiment qu’on peut ou veut cacher sa personnalité,

Le CV permet de donner une image complète de notre cursus de formations, de notre carrière professionnelle et de nos différentes compétences et qualités : optimiser sa rédaction en fonction du poste recherché présente le risque de sélectionner ce qu’on veut présenter - survendre les quelques expériences en rapport avec le poste, passer sous silence les expériences gênantes ou moins intéressantes… en un mot « manipuler » l’image qu’on veut donner de soi.

Personnellement dans les recrutements que j’ai faits, je me suis toujours intéressé à l’ensemble de la personnalité en m’assurant de l’authenticité et de la vérité de la personne !

Au-delà du sentiment bienfaisant d’avoir pu aider ces étudiants Télécom Paris, cette séance de relecture m’a aussi apporté l’occasion de découvrir et d’apprécier la jeune génération d’ingénieurs, celle qui se prépare à prendre le relais dans la conduite des entreprises de haute technologie. Ce fut un réel privilège pour moi d’avoir ces échanges variés et très personnels avec eux !

Jean-Jacques LANGLOIS (1971)



« J'étais ravi de participer à cette édition. J'ai pu rencontrer deux étudiants et leur apporter mes conseils sur leur CV.

Leur CV était déjà de bonne qualité mais je pense leur avoir apporté des conseils pertinents sur certains points. Ce qui était très intéressant c'est que les deux étaient des étudiants étrangers et donc avaient des besoins particuliers pour présenter leurs différentes expériences et leur parcours un peu atypique. »

Charles Letaillieur (2007)


« Les étudiants étaient à l’écoute et avaient une réelle envie d’améliorer le CV, une volonté de mieux comprendre les attentes des destinataires de leurs CV.

Le fait de rencontrer des étudiants avec un regard neuf sur le monde de l’entreprise. Comprendre leurs attentes, les postes qui les font rêver. Cela permet aussi en tant que potentiel recruteur d’ajuster les offres d’emploi que je peux être amenée à publier.

Petite émotion à pénétrer dans le nouveau bâtiment de l’école ! »

Nathalie Salgado (2007)


« J'ai rencontré plusieurs étudiants de 1ère et de 2e année, un en mastère spécialisé et un doctorant. Donc, des étudiants avec des profils et des motivations très différents.

J'ai trouvé les CVs globalement de très bonne qualité. Les étudiants étaient très intéressés par un retour d'un professionnel, qui plus est alumni. Ils étaient à l'écoute et recevaient les feedbacks très positivement.

Au-delà de la relecture des CVs, l'échange a également parfois porté sur les perspectives professionnelles, les carrières, les axes à bien développer dans le cadre de ses études, en particulier dans le domaine très prisé des "soft skills". J'ai senti des étudiants extrêmement intéressés par des retours d'expérience professionnelle.

C'est une participation que je recommande à tous les alumni ! Télécom Paris nous a beaucoup donné et nous donne encore. Il est bon de restituer un peu à travers le coaching et le partage d'expériences auprès des étudiants. Il est bien connu qu'on reçoit beaucoup quand on donne ! »

Pascal Garabédian (1990)



« Personnellement, j’étais content de découvrir les nouveaux locaux de notre école. Le foyer était encore en cours d’emménagement.

Cette session de coaching a été pour moi un moment de partage qui m’a fait revivre mes années d’étudiant quand j’étais moi-même fortement intéressé d’avoir le feed-back des anciens pour mieux appréhender mes entretiens de stage et d’emploi.

J’ai reçu des étudiants suivant des cursus très différents et de nationalités diverses : c’était très enrichissant de pouvoir échanger avec eux et de partager mon expérience professionnelle. »

Bayram Kaddour (2006)


« C’était un plaisir de relire les CVs et pouvoir apporter quelques conseils aux étudiants.

Les relectures de CVs se sont très bien passées. Chaque CV était différent, reflétant déjà la personnalité de chaque étudiant. Pour certains, des couleurs ; pour d’autres, des mises en forme originales ; parfois avec photo, parfois sans. A chaque fois nous avons trouvé ensemble des pistes d’amélioration, sur le fond, sur la forme, sur la cohérence avec leurs personnalités et leurs envies.

J’ai beaucoup apprécié chaque contact, parfois timide, parfois plus volontaire, mais toujours très spontané. Certains étudiants m’ont véritablement bluffé car déjà très précis sur leurs projets ; et pour un « ancien » : c’est vraiment très énergisant de passer une après-midi avec des jeunes futurs diplômés !

Enfin, inutile de vous dire que ce fut un petit choc de découvrir qu’ils étaient tous nés en 1999 … alors que je suis sorti de Télécom Paris en 1998 ! »

Bruno Cattan (1998)

Si toi aussi, tu veux t’investir, écris-nous à : contact@telecom-paris-alumni.fr





25 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Articles Revue TELECOM

Revue TELECOM 195 - 5G : une révolution numérique des télécoms ?

photo de profil d'un membre

Melina LAURICELLA

16 janvier

Articles Revue TELECOM

Revue TELECOM 195 - Dans la lumière Brune

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

15 janvier

Articles Revue TELECOM

Revue TELECOM 195 - Onboarding, intégration, rétention... what for ?

photo de profil d'un membre

Rédaction Revue TELECOM

15 janvier