photo de profil d'un membre

Evelyne DANLOS-KLINGER

CV-Evelyne Klinger

Résumé

Ingénieur et Docteur de TELECOM ParisTech
Habilitée à Diriger des Recherches, Université de Bordeaux
Directrice de Recherche "Interactions Numériques Santé Handicap"
ESIEA - Laval, France

Spécialiste des thérapies assistées par la réalité virtuelle
Récompensée par le eAward Europe for eHealth - VEPSY project (2004)
Créatrice de l'entité HIT à Arts et Métiers ParisTech en septembre 2006
Coordinatrice du projet ANR TecSan AGATHE (www.agathe-rv.net) (2009-2012)
Récompensée pour le projet AGATHE par le prix du SIGGRAPH 2013 : Emerging Technologies
Membre du Comité Directeur de l'Institut Fédératif de Recherche sur le Handicap (IFRH)
Membre du Conseil Scientifique du CEN STIMCO
Membre fondateur de l'International Society of Virtual Rehabilitation (ISVR)
Membre de l'Association Française de Réalité Virtuelle (AFRV)

Mon Habilitation à Diriger des Recherches : Réalité virtuelle et Handicap - Perspectives dans la prise en charge des déficiences cognitives et du comportement, Bordeaux, le 22 mai 2013

Ma thèse : Apports de la réalité virtuelle à la prise en charge des troubles cognitifs et comportementaux, ENST, Paris, le 6 février 2006

Mes centres d’intérêts incluent la réalité virtuelle, l’interfaçage comportemental, l’observation et l’analyse de l’activité de l’être humain, la réhabilitation, la thérapie, les fonctions exécutives, les émotions et la phobie sociale.

Ma démarche a pour objectif de s’appuyer sur les technologies numériques, dont la réalité virtuelle, pour fédérer des compétences diverses et complémentaires dans l’objectif de « Comprendre, Aider, Soigner » l’être humain.

Expérience professionnelle

Directrice de recherche

ESIEA , Laval

De Janvier 2014 à Aujourd'hui

Parcours officiels

Télécom Paris – Ingénieur – 1976

Langues

Anglais - Courant

Hébreu - Courant

Allemand - Notions

Centres d'intérêt

  • Mes centres d’intérêts en Recherche sont tournés vers l'usage du Numérique dans le champ de la Santé et du Handicap. Ils incluent la réalité virtuelle
  • l’interfaçage comportemental
  • l’observation et l’analyse de l’activité de l’être humain
  • la réhabilitation
  • la thérapie
  • les fonctions exécutives
  • les émotions et la phobie sociale.