Petit-déjeuner ENSAE Alumni Economie Finance<br />Transformation Digitale 3.0 : entre mythe et réalité !

0 participant
La date limite de clôture des inscriptions est passée.
"Transformation Digitale 3.0" : entre mythe et réalité !
Inscription en ligne
Nous poursuivons cette 11ème saison des petits-déjeuners de l’ENSAE sur la thématique « Agir pour dépasser la Crise », qui fait intervenir des chefs d’entreprise, des économistes, des sociologues et  des intellectuels de la société civile.

En 1987, Robert Solow déclarait: «vous pouvez voir l'ère informatique partout, sauf dans les statistiques de la productivité »: ce paradoxe s'expliquait par le décalage dans le temps entre l'investissement en connaissances et son impact, dû aux délais de formation et aux effets d'obsolescence; 28 ans plus tard, et après 3 vagues successives d’innovation "numérique", les économistes portent encore une vision relativement pessimiste sur l’impact du "digital" sur la productivité, la croissance et l’emploi. Ainsi Robert Gordon estime-t-il que le monde devrait connaître une période de stagnation durable, et que la "révolution numérique" n'a pas du tout  la même portée que l'invention de l'électricité; d'autres au contraire considèrent que nous ne sommes aujourd'hui qu'à l'aube de la véritable transformation, et que le "numérique" nécessite, pour prendre sa pleine puissance, une longue phase d'apprentissage et d'appropriation, que nous sommes à peine en train d'entamer.

Alors, la "ceinture connectée" et les "smart apps" sont-ils juste des gadgets parasitaires, ou au contraire sont-ils potentiellement porteurs d’une nouvelle croissance ? Quelles sont les réalités microéconomiques de la" French Tech" ? Peut-on construire une cartographie des secteurs les plus concernés par la "révolution 3.0" ? Quels sont les emplois qui devraient disparaître ? Quels sont ceux que l’on verra se créer, et dans quelle proportion ? Quelles sont les "start-up" françaises et européennes les plus révolutionnaires, susceptibles de croître spectaculairement ? SMACS : de quoi parle-t-on ? Comment envisager concrètement la" révolution digitale", l'"iconomie", comme bouleversement productif, notamment dans le domaine des services ? A-t-on des exemples concrets à évoquer?

 

Journaliste depuis  vingt-cinq ans, Philippe Mabille est directeur-adjoint de la rédaction de "La Tribune", premier journal entièrement numérique depuis juillet 2011 ; il est notamment responsable de son édition hebdomadaire "papier" du vendredi, centrée sur l'"iconomie" et la "révolution numérique". Il a travaillé douze ans aux « Echos », de 1992 à fin 2003,  avant de rejoindre "La Tribune" en 2004 comme rédacteur en chef "Economie/Politique/International" et éditorialiste. Philippe Mabille est diplômé de Sciences-Po Paris en 1989 et titulaire d'une licence d'histoire; membre du bureau de l'Association des journalistes économiques et financiers (Ajef) depuis 2007, il est également depuis 2010 co-président du "Club Mc Luhan". Et il est l'auteur, en collaboration avec Jean-Pierre Jouyet, de l'ouvrage "N'enterrez pas la France", paru en octobre 2006.


Intervenants :
Philippe Mabille,
directeur-adjoint de la rédaction de

202 vues Visites

J'aime

Évènements de l'association

Ladurée

21 rue Bonaparte 75006 PARIS

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Évènements suggérés

mer.

14

oct.

Transformation des entreprises, l'UX comme méthode de conduite du changement*

Maison des Mines

Paris

jeu.

19

nov.

[Télécom ParisTalks] Les nouveaux réseaux par satellites : risques et opportunités