Retour au numéro
Partager sur :
Vue 24 fois
02 janvier 2024

L’observation spatiale au service des vignobles…

Estimer depuis l’espace la maturité des raisins et leur teneur en sucre sur un domaine viticole peut paraître saugrenu, voire totalement irréaliste. C’est pourtant le défi que se sont lancés en 2008 un petit groupe de personnes issus de l’ICV (Institut Coopératif du Vin), de l’École Sup Agro de Montpellier et d’EADS-Astrium (la branche Espace d’EADS, devenue depuis Airbus Defense & Space).

L’idée était de rassembler leurs différentes compétences pour évaluer la possibilité de transposer aux problématiques de la vigne un service opérationnel depuis 2003 assurant le monitoring des grandes cultures par satellite (le service Farmstar permettant d’évaluer les besoins en engrais azoté et de faire des recommandations d’apports optimisés et modulés au sein des parcelles).


LE SERVICE « OENOVIEW VENDANGES »  La première solution développée pour les cultures viticoles, fut la détection des hétérogénéités de développement et de vigueur des pieds de vigne au sein d’une même parcelle comme entre l’ensemble d’entre elles. Cette hétérogénéité, due à des différences dans la nature et la richesse des sols, des conditions d’exposition, et de drainage, constitue un problème central pour les œnologues. En effet, ces hétérogénéités se transposent également à la qualité des...
Cet article est réservé aux abonnés à la revue

Auteur

Articles du numéro