Retour au numéro
Partager sur :
Vue 54 fois
09 octobre 2023

La micro-électronique

Les avancées technologiques exceptionnelles dans les domaines de la quantique et de la microélectronique suscitent une véritable révolution dans l’informatique. La cryptographie quantique, l’informatique quantique et les progrès en nanotechnologies ouvrent la voie à des avancées incroyables en termes de calcul et de traitement de l’information. Ces nouvelles technologies promettent de résoudre des problèmes complexes avec une efficacité inégalée, allant de la simulation de molécules pour la recherche pharmaceutique à l’optimisation des chaînes d’approvisionnement mondiales.


L’édition du prix des Technologies Numériques 2023 avait été initialement axée sur le seul thème de la quantique, en raison de l’énorme potentiel qu’elle représente pour la société. Cependant, étant donné le nombre limité d’entreprises développant et commercialisant actuellement des solutions quantiques à grande échelle, le jury a décidé d’élargir le thème à la microélectronique. Ce choix permettra de mettre en lumière des technologies qui, tout en exploitant les avantages de la quantique, pourraient également avoir un impact significatif et positif sur la société.

 

Ainsi, nous nous sommes immergés dans l’écosystème des technologies quantiques et microélectroniques en France. Notre mission était de mieux comprendre les défis auxquels le secteur sera confronté dans les années à venir, les avancées technologiques clés et les besoins spécifiques des entreprises pour développer des solutions bénéfiques à la société.

 

L’équipe microélectronique, composée d’Imen Mahdi, Rémi Ducottet et Amine Msik s’est concentrée sur les start-up du secteur pour décerner le prix de la l’innovation. Notre première étape consistait à recenser un grand nombre d’entreprises, soit environ 60 au total, actives dans les domaines de la microélectronique, de l’optique, de l’énergie, des capteurs et des semi-conducteurs. Ce vaste recensement nous a permis d’obtenir un panorama complet des acteurs présents sur le marché français.

 

Après cette phase initiale, nous avons approfondi nos recherches sur les entreprises qui se démarquaient par leur développement avancé ou leurs réelles innovations, prenant comme modèle Arnano, petite entreprise de gravure miscroscopique au savoir-faire particulier. Nous avons alors réalisé environ 25 fiches détaillées sur ces entreprises, détaillant leurs technologies, leurs réalisations et leurs perspectives futures.

 

Nous avons rapidement constaté que quatre thèmes se dégageaient particulièrement : l’optique, l’énergie, les capteurs et les semi-conducteurs. En conséquence, nous avons réparti les entreprises selon ces catégories et nous nous sommes concentrés sur les deux entreprises les plus prometteuses dans chacune d’elles. Nous avons effectué des recherches approfondies sur les innovations et les technologies qui se trouvaient dans ces entreprises, afin de mieux comprendre leurs potentiels et leurs avantages.

 

Dans ce processus, deux entreprises ont particulièrement retenu notre attention et nous les avons recommandées au jury : ce sont Microleed et Aledia. Ces entreprises se sont distinguées par leur niveau de développement avancé et leurs technologies innovantes, suscitant ainsi un grand intérêt de notre part.

 

Cependant, il est essentiel de souligner que ce processus n’a pas été sans défis. La complexité de certaines technologies nous a parfois posé des difficultés à les appréhender pleinement, et le manque de disponibilité de certaines données nous a parfois empêchés de pouvoir r évaluer pleinement leurs performances. Heureusement, les membres du jury ont été d’une aide précieuse en nous fournissant des astuces pour obtenir les informations manquantes. Leur expertise nous a permis d’approfondir et de maitriser certains sujets complexes.

 

Par moments, nous avons également été frustrés de constater après coup que certaines entreprises ne correspondaient pas réellement à nos thèmes. Par exemple, certaines technologies s’avéraient trop éloignées de l’échelle nanométrique que nous recherchions. Malgré ces défis, cette expérience a été incroyablement enrichissante et intéressante pour nous. Elle nous a permis de plonger au cœur de l’innovation technologique et de découvrir des entreprises passionnantes qui façonnent l’avenir de la microélectronique et de la quantique.

 

Nous tenons enfin à remercier chacun des membres du Jury qui nous ont accompagnés tout au long du processus et tout particulièrement Olivier Mellina-Gottardo, le président du Jury pour nos réunions hebdomadaires

Imen MAHDI
est élève-ingénieure en 3e année, suivant le mastère spécialisé MVA de l’institut polytechnique de Paris. Passionnée par le monde entrepreneurial, elle a intégré l’équipe de la PTN afin de contribuer activement à l’innovation et à la création de valeur dans le domaine de la technologie

Ahmed Amine MSIK
est élève ingénieur en 3e année, spécialisé en science des données et en mathématiques financières. Très intéressé par les perspectives d’application du quantique au secteur primaire et agricole, l’édition 2022-2023 du Prix des Technologies Numériques lui a permis de découvrir d’autres applications du quantique.

Rémi DUCOTTET
est élève-ingénieur en 3e année, spécialisé en IA et en Recherche Opérationnelle. Intéressé par l’écosystème des start-up et l’entreprenariat, il a apprécié interagir avec le jury du PTN et apprendre à se renseigner sur les caractéristiques des entreprises, et les technologies derrière leurs brevets.

Auteurs

Articles du numéro