Retour au numéro
Partager sur :
Vue 284 fois
09 octobre 2023

SCINTIL PHOTONICS
Lauréat du Prix de l’innovationMicroélectronique

Comment est née et s’est développé votre société ?

SCINTIL est née d’une collaboration entre le CEA-Leti (Sylvie Menezo) et l’Université de Toronto (Pr. Joyce Poon), visant à améliorer une technologie de circuits photoniques intégrés sur silicium. Après une démonstration réussie de lasers intégrés sur silicium à l’état de l’art grâce à une thèse effectuée par Torrey Thiessen (aujourd’hui salarié de SCINTIL), et le dépôt de plusieurs brevets, Sylvie Menezo a bénéficié d’un essaimage au CEA pour exploiter la technologie. Lauréate du concours Ilab en juillet 2018, elle s’est ensuite associée à Pascal Langlois pour créer SCINTIL Photonics en novembre 2018.

Quelle est la particularité de votre entreprise ? Qu’est-ce qui vous différencie ?

La photonique silicium est une technologie en production dans les grandes fonderies de la Microélectronique et exploitée depuis 2017 par des fabless pour assurer les communications optiques dans les datacenters (100 et 400 Gigabit/sec). Cette technologie permet l’intégration de tous les composants nécessaires à une communication optique sur un unique circuit intégré (modulateurs de lumière, guides d’onde, photodétecteurs), mais elle ne permet pas l’intégration de lasers ce qui est problématique alors que 8 à 16 lasers deviennent nécessaires pour assurer les transmissions de prochaines générations (1 600 et 3 200 Gigabit/sec). L’intégration de lasers, sans modifier la technologie existante de photonique silicium, c’est ce que permet la technologie SCINTIL, par collage moléculaire en face arrière des circuits. Cette intégration permet une parallélisation dense, de meilleures performances, tout en exploitant la technologie mature de photonique silicium déjà en production dans les fonderies.

Quelles sont les perspectives d’évolution ?

SCINTIL ambitionne de devenir un fournisseur de référence de circuits photoniques intégrés pour les communications optiques. Pour ça, elle vise les premières préséries d’ici 18 à 24 mois. Outre les communications optiques, la technologie suscite des intérêts pour les applications capteurs telles que le LIDAR.

Comment voyez-vous le monde dans 10 ans, à l’aune de la transition écologique ?

Les technologies de communications optiques se sont imposées car permettant la transmission de données plus efficacement que les technologies de transmissions électriques. La période de la pandémie covid a montré que nous sommes capables de limiter nos déplacements tout en conservant nos interactions humaines, grâce aux réseaux de communications en place. Nous croyons en la vitalité de notre technologie pour relier les gens plus efficacement, et également pour poursuivre le développement de notre compréhension du monde et ses évolutions pour mieux l’appréhender. 

En quelques mots

SCINTIL Photonics est une start-up fabless qui développe et exploite une technologie de circuits photoniques intégrés sur Silicium. Née au CEA-Leti à Grenoble, la technologie est aujourd’hui la seule permettant l’intégration monolithique de lasers sur des circuits photoniques en silicium produits dans des fonderies commerciales de la microélectronique. Protégée par 35 brevets, elle est fabriquée par une fonderie partenaire de SCINTIL.

 

La technologie SCINTIL est développée pour les besoins du cloud (transmissions sur fibres optiques à 1.6 et 3.2 Terabit/sec), et particulièrement le déploiement du machine learning et de l’intelligence artificielle.

 

Pour assurer le développement et la commercialisation des produits, SCINTIL a fait deux levées de fonds, dont la dernière de 19 M€ pilotée par le fonds d’investissements « Robert Bosch Venture Capital ». La société engage aujourd’hui une vingtaine de salariés à Grenoble et à Toronto. En phase de développement produits, elle a trois clients leaders mondiaux sur les segments visés. SCINTIL ambitionne d’entrer en production fin 2024 courant 2025.

Les fondateurs :

Sylvie MENEZO

est la fondatrice et Présidente de SCINTIL. Elle a précédemment dirigé les activités « photonique silicium » au CEA-Leti et a occupé divers postes de développement et direction à France Telecom, Alcatel et Sercel-CGG. Menezo est membre du conseil d’administration d’ePIXfab et du comité technique d’Optical Fiber Communication Conference. Menezo est titulaire d’un diplôme Ingénieur INSA Lyon, de Doctorant CNET et d’un Executive MBA Audencia.

Pascal LANGLOIS

est co fondateur et Président du conseil d’administration de SCINTIL. Auparavant, il a dirigé Tronics Microsystems. Il a occupé des postes de direction chez ST-Ericsson, NXP, Philips Semiconductors et VLSI Technology, et est diplômé de l’Université de Paris et a suivi le programme de stratégie-organisation de l’Université de Stanford.

Auteur

Sylvie MENEZO

Articles du numéro