Retour au numéro
Partager sur :
Vue 100 fois
18 avril 2021

La standardisation de la 5G un fleuve pas si tranquille # 200

Est-il possible de mettre dans une même salle 200 (voire 600) personnes venant de plus de 80 sociétés aux intérêts les plus variés et d’obtenir de ce groupe un résultat qui soit utilisable sur toute la planète ? Une gageure ?


Et pourtant ça marche ! Les réunions de standardisation 3GPP (3rd Generation Partnership Project), organisation en charge de la spécification de la 5G, réunissent des gens aux horizons très différents : des fabricants de chipsets, de terminaux ou d’équipements...

Cet article est réservé aux cotisants ou aux abonnés à la revue

Auteur

Nokia (was Alcatel-Lucent): Chef de délégation Nokia au 3GPP SA2 (groupe d'architecture). Co-Responsable stratégie de standardisation 5GC-EPC-PCC-IMS. Architecture réseau mobile "end to end".

Auparavant spécifications produit puis spécifications et architecture systèmes d'équipements et de réseau ATM "end to end".

Chez Thales (1984-1991): développement logiciel puis responsable d'une équipe (9 personnes) de développement logiciel

Articles du numéro