Retour au numéro
Partager sur :
Vue 88 fois
06 avril 2023

Pourquoi faudrait-il se passer des ressources naturelles fossiles ?

Cette question revient régulièrement depuis les années 1970 quand le club de Rome avait affirmé que la Terre ne pouvait pas supporter plus de 5 ou 6 milliards d’habitants. Certes c’était parce que les ressources agricoles ne seraient pas suffisantes pour nourrir correctement une telle population, mais le club de Rome disait aussi que les ressources minérales étaient en voie d’épuisement rapide.  Cette affirmation a été répétée régulièrement sous diverses formes dans les années 1990 et 2000, principalement pour les énergies fossiles. Le peak oil fatal n’a-t-il pas été annoncé à de multiples reprises avec des dates qui reculaient sans cesse ? Maintenant c’est pour des raisons climatiques qu’il faudrait renoncer à exploiter les ressources fossiles, notamment le charbon, le pétrole et le gaz.




Les gisements de ressources fossiles sont très importants

En fait, tout cela résulte de mauvaises appréciations et compréhensions de ce que l’on appelle les réserves minérales connues. En pratique, une bonne gestion économique fait que les entreprises ne recherchent que les réserves nécessaires pour leur activité sur les 20 ou 30 années à venir. J’avais expliqué cela dans un livre, « le mobile et la planète », écrit avec Paul Henri Bourrelier, paru en 1989 chez Economica. Ce livre a été...

Cet article est réservé aux abonnés à la revue

Auteur

Robert Diethrich

Articles du numéro