Retour au numéro
Vue 17 fois
29 décembre 2021

Souveraineté numérique : les avantages du “ Made in Europe ”

65 % des cadres et dirigeants français estiment que la souveraineté numérique est un enjeu majeur pour leur entreprise1. Apparue dans les années 2000, la souveraineté désigne la capacité de l’État à maîtriser ses données et limiter l’hégémonie de puissances étrangères. Mais aujourd’hui, force est de constater qu’il en est très loin...

Malgré les initiatives européennes menées pour conquérir cette souveraineté numérique - comme le Digital Services Act notre dépendance aux géants américains et chinois du numérique ne cesse de s’accroître. Pour preuve : fin 2020, la capitalisation boursière combinée des GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) pesait près de trois fois celle du CAC 40.

Quels sont les principaux enjeux de la souveraineté numérique ? Et pourquoi les entreprises ont-elles intérêt à déroger au « réflexe GAFAM » ?


SOUVERAINETÉ NUMÉRIQUE : QUELS ENJEUX ?

Un enjeu stratégique

La souveraineté numérique revêt d’abord un enjeu stratégique, car elle permet aux entreprises françaises de croître par elles-mêmes. De ce fait, elles constituent un contrepoids aux géants du numérique qui ont tendance à imposer leurs propres règles au sein du cyberespace.

Contrairement aux entreprises européennes, les GAFAM sont soumis à des règles d’extraterritorialité (comme le Cloud Act) qui leur permettent...

Cet article est réservé aux abonnés à la revue

Auteur

Philippe Pinault

Articles du numéro

Commentaires

Commentaires

Ajouter un commentaire...