Retour au numéro
Partager sur :
Vue 142 fois
30 décembre 2020

La SATT Paris-Saclay, le lien entre les laboratoires et la création de start-up DeepTech

Les Sociétés d’Accélération du Transfert de Technologie (SATT) sont un des acteurs de la valorisation de la recherche créés par l’État dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA). Leur mission est d’investir dans des projets innovants menés par les établissements d’enseignement supérieur et de recherche (ESR) et des organismes nationaux de recherche (ONR) pour transférer leurs résultats vers l’industrie et de fournir des prestations de services notamment aux ESR et ONR, afin de renforcer leur action en valorisation (détection, sensibilisation, promotion de l’offre technologique auprès d’industriels).

Sur la figure ci-dessus : Cartographie des 13 SATT sur le territoire français.


LA POLITIQUE PUBLIQUE DE VALORISATION DE LA RECHERCHE

Créé en 2010, le PIA est le programme par lequel l’État[1] finance des actions allant de la recherche fondamentale à l’innovation industrielle, en passant par la formation, la maturation, le transfert de technologie afin de construire la compétitivité, la croissance et les emplois de demain.

Un budget de 3,5 Md€ a été attribué à l’Action « Valorisation » pour la mise en place d’Instituts de Recherche Technologique (IRT), d’Instituts pour la transition énergétique (ITE), le renforcement des Instituts Carnot et le Fonds national de Valorisation (FNV) dont la gestion revient à l’Agence nationale de la recherche (ANR). Remarquons que Télécom Paris est présent dans tous les instruments développés : l’IRT SYSTEMX, l’ITE VEDECOM, l’Institut Carnot TSN (Télécom Société numérique).

LES SATT, OUTILS TERRITORIALISES DE LA POLITIQUE PUBLIQUE DE VALORISATION DE LA RECHERCHE

Les SATT sont des acteurs du développement économique. Elles ont un statut de Société par Actions Simplifiées (SAS) et chacune dispose d’un capital social de 1 M€ détenu pour un tiers par BPI France pour le compte de l’État et pour deux tiers par un ou plusieurs ESR et ONR du territoire concerné.

La mission principale des SATT porte sur l’interface de maturation et l’interface de transfert : les SATT ont été conçues comme des passerelles entre les Universités/Grandes Écoles/Organismes Nationaux de Recherche et les entreprises/créateurs de start-up, pour permettre que davantage d’entreprises puissent créer de la croissance et de l’emploi grâce aux produits et services sourcés dans les laboratoires publics français, et financer la recherche de demain par les redevances d’exploitation perçues par les SATT et les organismes de recherche publics.

LA SATT Paris-Saclay : outil de valorisation
commun aux 19 établisssements de Paris-Saclay

GOUVERNANCE ET ORGANISATION DU RESEAU SATT

Les SATT sont gérées au niveau national par un Comité de Gestion regroupant l’ensemble des administrations françaises. L’Agence Nationale de la Recherche (ANR) est l’opérateur de gestion des SATT pour le compte de l’État.

Il est important de souligner le rôle stratégique des SATT dans le cadre du plan Deeptech lancé en janvier 2019, positionnant la France comme un acteur majeur dans l’innovation technologique pour la croissance de demain. Les SATT sont à elles seules, à l’origine de 50 % des start-up Deeptech créées en France chaque année.

GOUVERNANCE DE LA SATT PARIS-SACLAY

L’actionnariat de la SATT Paris-Saclay est composé d’un Conseil d’administration dont les représentants de l’Institut Polytechnique de Paris sont Benoit Deveaud (l’École Polytechnique) et Nicolas Glady (Télécom Paris).

ACTIVITÉ DE TÉLÉCOM PARIS AVEC LA SATT PARIS-SACLAY

Activité prestations de services

Les prestations de services de la SATT viennent compléter les compétences propres des structures de valorisation existantes en apportant à la fois l’expérience industrielle du personnel SATT, et un éclairage complémentaire sur la Propriété industrielle (PI) et l’Intelligence Économique. Cette vision à 360° apporte dans les faits un souffle nouveau aux projets et catalyse leurs valorisations.

Les prestations de services construites sur mesure et au plus près des chercheurs, permettent une convergence plus rapide de la stratégie et de la mise en œuvre de la valorisation. Elles permettent également aux structures de valorisation de rationaliser leurs portefeuilles de PI tout en optimisant les possibles revenus futurs. Notamment, les projets de maturation issus des prestations de services sont pré-construits, et permettent une continuité avec les projets de recherche. Enfin, ces prestations permettent d’établir un lien de confiance avec les structures de valorisation permettant une plus grande efficacité dans les transferts de technologies.

Depuis sa création, la SATT Paris-Saclay a réalisé neuf prestations de services de ce type pour un montant de 128,5 k€. (voir encadré avec l’exemple de Nadia Boukhatem, chercheuse à Télécom Paris).

Activité de maturation de technologies

À fin 2019, l’Institut Polytechnique de Paris a soumis 53 projets aux appels à projets de la SATT Paris-Saclay. Parmi ces 53 projets, 10 provenaient de Télécom Paris.

Télécom Paris a fait l’objet de plus de 1 M€ d’investissement en faveur de trois projets issus de ses laboratoires de recherche.

CONCLUSION

Ces chiffres montrent bien le rôle fondamental des SATT dans la création de valeur, et plus précisément dans le financement de projets innovants, la dépose de brevets, la signature de licences d’exploitation avec des entreprises, la création de start-up.

Télécom Paris s’illustre par l’importance des dossiers déposés et retenus par la SATT de Paris-Saclay. Ce nombre confirme bien l’adhésion des chercheurs et des étudiants de l’École à la création d’entreprise et à la volonté de se rapprocher des besoins de l’entreprise.


 
Xavie
r Apolinarski

Diplômé de l’École Nationale d’Ingénieur de Poitiers, Xavier Apolinarski possède aussi un master en chimie analytique.
Il est Président de la SATT Paris-Saclay depuis 2014.
Auparavant il a occupé au CEA TECH LIST les fonctions d’adjoint au Directeur en charge des partenariats industriels, d’adjoint au Directeur en charge des programmes et de responsable des partenariats dans le domaine des transports.
Xavier Apolinarski a été expert pour l’Agence Nationale de la Recherche dans le domaine des systèmes embarqués. Il a aussi publié le livre « Transports terrestres : l’essor de l’électronique embarquée » (La Documentation Française, 2007).


SATT Paris-Saclay

EXEMPLE D’UNE PRESTATION DE SERVICES

par Nadia BOUKHATEM | Télécom Paris

Des données vraiment toujours disponibles dans le cloud ?

Depuis bientôt 20 ans, face à l’explosion de la quantité de données, les systèmes de stockage distribués reposent sur une idée simple : utiliser des supports de stockage banalisés et bon marché mais qui ont pour inconvénient d’être peu fiables. Ce défaut est compensé par la redondance de ces supports. Le projet Babylon code permet de franchir une nouvelle étape d’efficacité de ce principe, sur des données par exemple réparties sur plusieurs sites géographiques, en utilisant moins de redondance, en les réparant plus vite et consommant moins de bande passante réseau.


Bibliographie

1 Alain Juppé et Michel Rocard, 2009 Investir pour l’avenir – Priorités stratégiques d’investissement et emprunt national.
http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/contenu/piece-jointe/2014/08/rapport_juppe_rocard.pdf

2 http://www.caissedesdepots.fr/activite/domaines-daction/investissements-davenir/investissements-davenir.html

3 Inspection Générale des Finances, 2007
Rapport sur la valorisation de la recherche (dit Rapport Guillaume).
http://www.ladocumentationfrançaise.fr/var/storage/rapports-publics/074000113.pdf

4 Denis Huguenin (ANR), 2012.

5 http://www.satt.fr

6 IDEX Paris-Saclay : http://www.campus-paris-saclay.fr/Idex-Paris-Saclay

Auteur

Xavier APOLINARSKI

Articles du numéro

Commentaires

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.