Retour au numéro
Vue 18 fois
09 novembre 2021

ASYSTOM : Au sein de l’Industrie du Futur, toute entreprise, pour réussir sa numérisation, doit apprendre du passé

Est-ce évident pour vous ?

Je constate tous les jours des comportements étonnants d’industriels qui sur ou sous-réagissent face à la numérisation de leur entreprise.

L’industrie du futur par définition correspond à la quatrième révolution industrielle communément appelée Industrie 4.0. Vous vous en doutez (bien sûr): avant la quatrième, il y a eu la troisième. Et cela s’est passé dans les années 1980, pour se poursuivre jusqu’en 2000, avec son lot d’innovations autour de l’électronique, de la robotique, de l’informatique... Beaucoup de sociétés se sont fantastiquement développées mais bien plus nombreuses sont celles qui ont disparu avec un processus de sélection naturel de type darwinien.

La désindustrialisation française est directement liée à cette période où les choix politiques ont par ailleurs été hasardeux depuis le 1er choc pétrolier.


Innover au bon moment ?

Entre le succès et l’échec, les éléments clés sont souvent le temps et les moyens ; quand et à quel coût adopter une nouvelle technologie, passer à un nouveau modèle de vente ou encore s’adapter aux nouveaux usages des consommateurs ?

Ma belle-famille était dans l’industrie textile, dans l’Ouest de la France. Son histoire est le reflet de cette période. La robotisation et l’informatisation ont précipité la disparition de cette belle...

Cet article est réservé aux abonnés à la revue

Auteur

Pierre NACCACHE

Articles du numéro

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.