Retour au numéro
Vue 10 fois
29 juin 2022

Eagle : Le processeur d’IBM qui passe la barrière des 100 qubit

Le 16 novembre dernier, IBM organisait l’IBM Quantum Summit 2021, un événement annuel pour les membres actuels et potentiels travaillant avec IBM Quantum, ou étant en relation avec notre écosystème de partenaires. Cet évènement a été l’occasion pour IBM de dévoiler deux innovations majeures qui démontrent à quel point nous sommes bien positionnés pour atteindre l’avantage quantique dans un avenir proche. L’avantage quantique étant le point d’inflexion où les capacités d’un ordinateur quantique surpasseront celle de l’informatique classique. Ainsi pour certaines tâches de traitement de l’information, il sera plus efficace, ou plus rentable, de les exécuter sur un ordinateur quantique.
Ces deux étapes majeures comprennent le lancement du nouveau processeur quantique Eagle de 127 qubits d’IBM, qui franchit la barrière des 100 qubits, ainsi que le dévoilement de la conception de l’IBM Quantum System Two, qui jette les bases d’une informatique quantique évolutive.


Eagle : Le processeur d’IBM qui passe la barrière des 100 qubit

Au fur et à mesure que les processeurs quantiques évoluent, chaque qubit supplémentaire double la quantité de complexité spatiale - la quantité d’espace mémoire nécessaire pour exécuter des algorithmes - pour qu’un ordinateur classique simule de manière fiable l’équivalent de ces circuits quantiques. Avec Eagle, c’est donc une étape supplémentaire importante vers la réalisation de calculs non simulables...

Cet article est réservé aux abonnés à la revue

Auteur

Pierre Jaeger

Articles du numéro

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.