Retour au numéro
Vue 26 fois
29 juin 2022

Acklio Story, histoire d’une start-up de l’IOT par ses membres fondateurs

Alexander Pelov et Laurent Toutain, cofondateurs d’Acklio, alors chercheurs à IMT Atlantique, pour les démonstrations de la chaire Smart Grid en partenariat avec Itron et Texas Instrument.

Les débuts en 2010

Il est difficile de remonter aux sources de la création d’une start-up, car il s’agit d’un long processus qui intègre de nombreux facteurs et qui se traduit pour un académique par le besoin de pousser l’aventure plus loin que juste la publication d’idées innovantes. Avec d’importantes contributions scientifiques à l’architecture, à la sécurité et aux protocoles des réseaux, l’équipe SRCD (Systèmes Réseaux Cybersécurité et Droit du Numérique) de l’IMT Atlantique a joué un rôle majeur dans la spécification de l’Internet des Objets depuis ses débuts. Celle-ci a permis de gérer le premier réseau IPv6 à la fin des années 1990 - IPv6 étant le schéma d’adressage conçu pour conduire le déploiement massif de l’IoT. C’est en 2012 que les cofondateurs, Laurent Toutain et Alexander Pelov, ont commencé à explorer les réseaux étendus à faible puissance (LPWAN - Low-Power Wide-Area Networks).


2016 C’est parti !

Une série de mises au point et autres décisions de vie plus tard, l’aventure Acklio démarre au printemps 2016. Alexandre passe au statut d’entrepreneur à plein temps et embarque les trois premiers collaborateurs. Acklio présente son mécanisme de compression lors de la réunion de l’IETF à Buenos Aires. Ce sont les prémices de ce qui est devenu le groupe de travail LPWAN1.

2017 Un programme de R&D en partenariat

Au cours de l’année 2017, Acklio...

Cet article est réservé aux abonnés à la revue

Auteurs

Alexander Pelov
Laurent Toutain

Articles du numéro

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.