Retour au numéro
Partager sur :
Vue 101 fois
13 juillet 2020

Editorial l'informatique quantique

En octobre dernier, Google annonçait avoir atteint la suprématie quantique. Le géant du numérique parvenait à échantillonner un circuit quantique aléatoire en 200 secondes alors que cette tâche prendrait 10 000 ans au meilleur supercalculateur de la planète. Et même si ce calcul ne représentait au fond aucun intérêt, la nouvelle a fait l’effet d’une bombe.


Qu’est ce qui peut bien expliquer un tel engouement pour une technologie encore balbutiante qui exécute pour l’heure des tâches inutiles ? C’est tout simplement que les perspectives offertes par l’informatique quantique sont gigantesques. C’est la possibilité de mieux comprendre les tréfonds de la matière, c’est la possibilité de résoudre des problèmes immensément complexes dans le domaine de la finance, de la logistique ou encore de la mécanique des fluides.

Pour ne donner qu’un exemple, la production d’engrais azotés, qui sont pour l’heure indispensables à l’alimentation de la planète, est responsable de la production de 3 % des gaz à effet de serre. Grâce à sa fabuleuse puissance de calcul, l’informatique quantique offre l’espoir de mettre au point des procédés de synthèse de ces engrais bien moins énergivores et de ralentir ainsi le réchauffement climatique.

La technologie quantique, c’est aussi la possibilité de créer des capteurs d’une précision inégalée et c’est un nouveau champ d’application pour la cryptographie et les télécommunications.

La promesse de l’informatique quantique, si elle est tenue, ouvrira une nouvelle ère dans notre compréhension du monde dont l’impact sur nos civilisations sera au moins aussi important que l’invention de l’imprimerie.

La technologie quantique est donc un véritable enjeu stratégique pour les États. La France a d’ailleurs publié un rapport en début d’année intitulé : « La quantique, le virage technologique que la France ne ratera pas ». Mais comme le dit Henri Michaux « Toute science crée une nouvelle ignorance ». C’est donc pour lutter modestement contre cette ignorance que nous serons heureux de vous faire découvrir dans ce numéro de la revue Télécom ce que les technologiques quantiques ont à nous offrir.

Grégoire Galievsky

Expert innovation digitale avec 20 années d’expérience professionnelle centrée autour de la transformation numérique, à des postes de management et de conseil.Il a piloté de nombreux projets à forte dimension innovante (IA, bots, SaaS, Blockchain, réalité virtuelle, IoT, …), aux enjeux métier structurants et associant de nouveaux business models, dans les secteurs High-Tech et Services. Depuis 2 ans, il intervient comme attaché de direction à la DSI du groupe PRO BTP avec comme mission d’accompagner la transformation digital de l’organisation.

Auteur

Compétences et expertises:

- Transformation Digitale

- Lean start-up

- Digitalisation de la relation client

- Digital innovation et développement de nouveaux services

- Développement de partenariats avec incubateurs et universités

- data analyses et reporting

- Management d'équipes

- Business development

- Nouvelles technologies: Chatbot, Blockchain, IoT... Voir l’autre publication de l’auteur(trice)

Articles du numéro