Retour au numéro
Partager sur :
Vue 70 fois
21 juin 2023

L’IA autrement. Puissamment autrement.

L’IA actuelle, basée sur du Deep Learning, est très puissante. Mais dans des conditions contraintes (grandes quantités de données annotées nécessaires) et avec un coût colossal en énergie et empreinte carbone.

Or on peut faire autrement : les cerveaux naturels n’ont pas ces travers. Bien sûr, on va rétorquer qu’ils sont trop complexes, qu’on sait trop peu de choses sur leur fonctionnement pour s’en inspirer… Et si ce n’était pas vrai ? Et si ce n’étaient que ces a priori qui nous limitaient ?


IA statistique : puissante, mais non sans limites L’IA actuelle, celle qui défraye régulièrement la chronique, basée sur le Deep Learning  (DL), est très puissante. Mais dans des conditions limitantes (grandes quantités de données nécessaires, avec beaucoup d’annotations pour dire ce qui est dans chaque donnée), donc pour des usages finalement limités, et à un coût colossal : en data, en énergie, en empreinte carbone. Le concept est l’apprentissage par l’exemple. On donne de grandes quantités...
Cet article est réservé aux abonnés à la revue

Auteur

Articles du numéro