Retour au numéro
Partager sur :
Vue 74 fois
21 juin 2023

La philosophie contre l’IA. Les enjeux d’une critique

Les discours, qui propagent la bonne nouvelle de l’IA dans la culture, s’autorisent de la découverte scientifique et de ses applications techniques, ce qui leur confère un grand poids médiatique.
Mais chez certains philosophes le soupçon monte. L’IA est-ce seulement de la technique ?
Le projet de l’IA ne véhicule-t-il pas aussi une certaine philosophie, qui ne sait sans doute même pas son nom ? L’IA serait-elle donc plus philosophique que technique ?


Depuis ses commencements en Grèce ancienne, la philosophie chemine de conserve avec les sciences. Elle promeut une sagesse d’un genre alors inédit dans les cultures du monde, une sagesse de style scientifique. Mais à partir de la modernité, la mutation de la physique antique des formes qualitatives en une physique de la matière quantifiable vient fracturer le champ de la philosophie entre des philosophes d’obédience « naturaliste », qui identifient tout le pensable et le vrai à ce que les...
Cet article est réservé aux abonnés à la revue

Auteur

Pascal Marin

Articles du numéro

Commentaires

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.