Retour au numéro
Vue 22 fois
18 octobre 2022

La conquête spatiale

 

Spécialiste des techniques spatiales et directeur du domaine spatiologie de l’encyclopédie SCIENCES (ISTE édition), Jean-Luc nous emmène dans un voyage spatio-temporel en 98 questions et fiches historiques, parfois insolites, près de 70 années après le lancement et la mise en orbite réussis par les Soviétiques du premier satellite artificiel de la Terre (Spoutnik).

En parcourant cet ouvrage écrit d’une manière alerte et fluide, lecteur, tu retrouveras avec plaisir des noms, des évènements connus et célèbres ainsi que des épisodes, des noms et des faits restés dans l’ombre qu’il est enrichissant de découvrir. Qui connait par exemple S. Korolev, le compétiteur soviétique de W. Von Braun, ainsi que Robert Genty, le seul Français à détenir la médaille de l’espace bien que n’y ayant jamais séjourné.

Si la guerre froide fut le moteur d’une lutte sans merci pour cette conquête :

  • qui enverra le premier satellite artificiel ?
  • qui enverra le premier être vivant (cette pauvre Laïka, immolée dans sa capsule) ?
  • qui enverra le premier homme dans l’espace revenu vivant sur terre (Y. Gagarine) ?
  • qui enverra la première femme dans l’espace (V. Terechkova) ?
  • qui décidera d’envoyer des humains sur la Lune (J.F. Kennedy) ?
  • etc.

…elle permettra néanmoins à l’humanité de « faire un grand bond en avant ».

De deux puissances spatiales initiales pour des raisons de prestige et de capacités de financement, l’espace est maintenant à la portée de plus de 11 Nations dotées de pas de tir sans compter les sociétés privées (telle Space X) qui se sont emparées d’un marché que les agences spatiales nationales ont des difficultés à développer.

Que dire du futur de la conquête spatiale sinon de se prendre à rêver comme Elon Musk à mettre un pied sur Mars d’ici 2050 et à fournir l’internet à la terre entière via des myriades de mini satellites en orbites basses.

Passionné, pédagogue, Jean-Luc nous livre des éléments que tout ingénieur et diplômé de Télécom Paris épris de Sciences et de Technologies ne saurait ignorer.

Les Éditions du Net


VIENT DE PARAÎTRE DU MÊME AUTEUR

 

Jean-Luc, avec sa casquette de stratégiste (et d’ancien Colonel de l’Armée de l’air), nous livre dans son dernier ouvrage son analyse sur le conflit entre la Russie (impériale puis soviétique) et l’Ukraine éternellement tiraillée de tous côtés depuis sa fondation par les Vikings, peuplée par les « Rus » et alors appelée Ruthénie.

 

 

 


Cet article est réservé aux cotisants ou aux abonnés à la revue

Auteur

Diplômé de l'Ecole de l'Air (76), Option de 3ème année TSA.

Ancien officier de l’armée de l’air devenu chercheur en stratégie, Jean-Luc Lefebvre a exercé des responsabilités dans le domaine des systèmes d’information et de communications militaires (officier de programme SYRACUSE et SCCOA).

Professeur, puis responsable de l’ensemble de la formation générale des officiers stagiaires de l’École de guerre, il participe à la création de l’Institut de recherche stratégique de l’École militaire (IRSEM). Il s’intéresse alors aux questions stratégiques posées par les nouveaux milieux d’affrontement : cyberespace et espace extra-atmosphérique.

Il est l’auteur de nombreux articles spécialisés et de plusieurs ouvrages, notamment du manuel de stratégie spatiale utilisé à l’École de guerre.

Soucieux de faire partager sa passion et ses convictions, Jean-Luc Lefebvre enseigne les techniques spatiales en école d’ingénieur depuis 1986, prononce des conférences en France et à l’étranger, écrit et dirige la collection "Spatiologie" aux éditions ISTE.

Articles du numéro

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.