Retour au numéro
Vue 18 fois
18 octobre 2022

Crowdsec nommé au Prix de l’innovation

Publié par Philippe Humeau , Laurent Soubrevilla et Thibault Koechlina | N° 206 - LA CYBERSÉCURITÉ

Comment est née et s’est développée votre entreprise ?

L’équipe fondatrice avait de l’expérience en test d’intrusion et en hébergement de haute sécurité. Nous avons identifié un besoin non satisfait concernant les hébergeurs (car nous en étions un), ainsi qu’une nouvelle approche d’un problème grandissant. Les cyber criminels utilisent des noms des domaines et des adresses IP pour mener certaines de leurs attaques. Le nombre de noms de domaine est illimité mais le nombre d’IP ne l’est pas. À ce titre, notre communauté est là pour constamment identifier et bloquer les IP utilisées par les pirates.

À l’inverse d’un GPS à l’ancienne, ne tenant pas compte de la circulation ou des problèmes, Waze bénéficie du partage d’information de la part de sa communauté d’utilisateurs. En appliquant la logique de la foule à un Firewall, nous pouvions crowd sourcer les IP agressives avec la foule et rendre le firewall plus intelligent, plus dynamique, grâce à cette connaissance. Les routes de l’information méritaient leur Waze tout autant que les routes physiques, c’est maintenant chose faite.


Quelles sont les perspectives d’évolution ?

Le marché est très en demande de ce type d’information. À la différence de nos concurrents, nous ne collectons pas les données depuis des serveurs qui simulent une activité sur Internet (appelés Honeypots) mais depuis des machines réelles, de sociétés qui ont une activité qui intéresse les cyber criminels. Ce qui en ressort est bien plus qualitatif et surtout, verticalisé. Nous savons quelles IP attaquent quels types de business (banques,...

Cet article est réservé aux cotisants ou aux abonnés à la revue

Auteurs

Philippe Humeau
Laurent Soubrevilla
Thibault Koechlina

Articles du numéro

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.