Retour au numéro
Vue 46 fois
17 novembre 2021

Rentrée Climat & Diversité Les étudiants de Télécom Paris formés à la transition écologique et sociale 🟢

Dès les premiers jours de rentrée scolaire, les 8 et 9 septembre, tous les étudiants « nouveaux entrants » dans le cursus ingénieur de Télécom Paris ont expérimenté un parcours de sensibilisation/formation aux enjeux environnementaux et sociétaux, grâce à des animations, des ateliers et des enseignements spécialement conçus. 


Ces journées étaient organisées par le pôle « Tsé » (Transition sociale et écologique) de Télécom Paris. Elles s’inscrivent pleinement dans la stratégie de l’École en harmonie avec sa Raison d’être et font désormais partie de la formation d’ingénieur. Cette rentrée Climat & Diversité se prolonge au fil de l’année par plusieurs enseignements spécifiques en 1re et 2e années. Consciente de l’importance de notre rapport au monde et aux autres, Télécom Paris s’engage en effet à former ses futurs diplômés aux enjeux environnementaux et sociétaux et à intégrer ces enjeux aux programmes de formation.

300 étudiants du cursus ingénieur Télécom Paris ont ainsi participé aux séances consacrées aux sujets et problématiques environnementaux et sociaux ; parmi eux, 207 en 1re année, 57 nouveaux entrants en 2e année et 19 Polytechniciens (3e année). Au programme, des ateliers collectifs pour découvrir de façon ludique les mécanismes scientifiques liés à ces enjeux stratégiques qui concernent désormais tout parcours ingénieur.

Des repas végétariens, bas carbone et solidaires, étaient offerts aux participants, préparés par le traiteur et le restaurant solidaire Handisaveurs qui emploie des personnes en situation de handicap.

© Photos du pôle Tsé et de l’association Comète.

TOUT NOUVEAU TD SUR L’ÉQUATION DE KAYA ET LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Pour cette rentrée climat et diversité, un TD a été conçu par Cédric Ware. Sept enseignants-chercheurs de Télécom Paris se sont ainsi mobilisés pour ajuster et animer cette séance originale de travaux dirigés sur la question de l’urgence de la transition énergétique dans le contexte de réchauffement climatique à travers l’équation de Kaya. Au menu, des données scientifiques, une équation, des paramètres (GES, PIB, etc.), des calculs mathématiques et beaucoup d’échanges et de débats en groupes avec Antoine Amarilli, Etienne Borde, Philippe Ciblat (1996), Marceau Coupechoux (1999), Said Ladjal (2002), Bertrand Meyer et Cédric Ware (1998). Après cette première expérience, le TD, en cours d’ajustement, sera partagé sur la plateforme « enseigner le numérique .org ».

Comme pour les fresques des années précédentes, des alumni étaient présents pour animer des groupes d’étudiants.

FRESQUE DU CLIMAT, SAISON 3

Pour la troisième année consécutive, la Fresque du Climat a fait sa rentrée auprès des étudiants de Télécom Paris !
Les étudiants ont ainsi débattu entre eux pour comprendre l’agencement des phénomènes physiques et réaliser leurs propres fresques. 34 groupes étaient accompagnés par six bénévoles de l’association Fresque du Climat et 25 personnes mobilisées de Télécom Paris préalablement formées (enseignants-chercheurs, administratifs, étudiants de 2e année, personnel, alumni dont Gérard Der Agobian (1983), vice-président de Télécom Paris alumni).

Ce jeu scientifique collaboratif, consacré à l’enchaînement des causes du changement climatique et ses conséquences, était coordonné par Céline Monthéard (2005). Les étudiants ont voté pour les quatorze plus belles fresques qui sont aujourd’hui exposées dans le bâtiment de Télécom Paris à Palaiseau.

© Photos du pôle Tsé et de l’association Comète.

FRESQUE DE LA DIVERSITÉ : UNE GRANDE PREMIÈRE !

La Fresque de la Diversité était déployée pour la première fois dans une école d’ingénieurs et en grandeur nature. C’est une création de la société de serious game Bellugames, financée par l’ESSEC.

Vingt groupes de dix étudiants de 1re année étaient accompagnés d’animatrices et animateurs spécialement formés. Sur le même principe que la Fresque du Climat, la Fresque de la Diversité vise à susciter des prises de conscience et des interrogations sur les enjeux de discriminations et d’inclusion : elle aborde de manière ludique les notions de préjugés, de stéréotypes, de discriminations, de privilèges, de biais cognitifs, de vivre ensemble...

ATELIER INCLUSIVE SCIENCE

L’atelier « Inclusive Science » a été créé et animé par Melania Burgelis et Bethany Cagnol, professeures de langue anglaise à Télécom Paris. Les étudiants devaient réfléchir en groupe sur le thème « How can we make science and technology more inclusive around the world ? » .

© Photos du pôle Tsé et de l’association Comète

Articles du numéro

Commentaires

Commentaires

Ajouter un commentaire...