Retour au numéro
Vue 451 fois
29 juin 2022

Le système de crédit social et les mythes de la gouvernance algorithmiques

Le « système de crédit social » mis en place en Chine suscite nombreuses controverses et spéculation. Plutôt qu’outil de surveillance orwellien dopé à l’intelligence artificielle, ce programme low tech vise à transformer les pratiques de gouvernance de l’administration.


Octobre 2016, l’opinion publique frissonne devant la troisième saison de la série britannique d’anticipation Black Mirror. « Nosedive », premier opus de la saison, dépeint une société régie par des scores, où chacun note ses interactions avec les autres : les mieux notés étant privilégiés. Hasard du calendrier, c’est au cours du mois de novembre 2016 que de premiers articles, aux titres alarmistes, décrivent les projets chinois de « système de crédit social ». La Chine serait...

Cet article est réservé aux cotisants ou aux abonnés à la revue

Auteur

Pierre Sel

Articles du numéro

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.