Retour au numéro
Vue 25 fois
03 janvier 2022

ÉNERGIE, MOBILITÉ… comment décarboner la ville ?

Le dernier rapport du GIEC, publié l’été dernier et plus alarmant que jamais, confirme la nécessité d’agir vite et fort pour espérer limiter le réchauffement climatique et ses conséquences. Il s’agit pour cela de réduire drastiquement nos émissions de gaz à effet de serre que nos besoins énergétiques, toujours plus croissants, ne cessent de générer. La COP 26 de l’automne 2021, se fixe pour cela l’objectif de traduire dans les faits l’Accord de Paris de 2015. Mais au-delà des accords diplomatiques, répondre au défi climatique se joue aussi à l’échelle locale, au cœur des territoires, où les collectivités, les employeurs et les citoyens ont le pouvoir d’agir concrètement et de participer à la décarbonation de la ville ! Et les leviers d’actions sont nombreux…


Promouvoir les mobilités alternatives

Se déplacer fait partie de notre quotidien : pour se rendre au travail, aller faire des courses, partir en week-end… Au total, ce sont plus de 180 millions de déplacements qui sont effectués chaque jour en France1. Les transports représentent d’ailleurs le premier secteur émetteur de gaz à effet de serre (GES) avec 28 % des émissions2. C’est principalement la voiture thermique, utilisée pour nos déplacements quotidiens, notamment en milieu...

Cet article est réservé aux abonnés à la revue

Auteur

Thomas Chauveau

Articles du numéro

Commentaires

Commentaires

Ajouter un commentaire...