Retour au numéro
Partager sur :
Vue 104 fois
01 avril 2020

L'écoconception numérique : un guide avec 45 bonnes pratiques

Publié par Christophe FERNIQUE | N° 196 - Numérique et Environnement

Face au développement des usages numériques sans cesse croissants avec leurs impacts environnementaux associés, l’ADEME Occitanie, la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée, la CCI Occitanie et Digital 113 ont engagé sur une période trois ans (de 2017 à 2019) l’action régionale #GreenConcept pour accompagner 28 entreprises dans l’écoconception de leurs services numériques.


Méthodologie de l’action #GreenConcept

L’opération a permis d’évaluer les 28 services numériques (pour des entreprises de toute taille et tout secteur d’activité) à l’aide d’une même méthodologie d’analyse de cycle de vie simplifiée développée par le groupement de bureaux d’études Neutreo by APL, LCIE Bureau Veritas et GreenIT.fr.

Les services numériques étudiés correspondent à des sites internet, des applications mobiles des bases de données ou des solutions de l’internet des objets.      

L’écoconception d’un service numérique prend nécessairement en compte les points suivants :            

  • La définition de la fonction et de l’unité fonctionnelle,          
  • Toutes les étapes du cycle de vie du service et des équipements associés : fabrication, installation, distribution, utilisation, fin de vie,
  • Plusieurs indicateurs environnementaux : épuisement des ressources, émissions de polluants, consommations d’eau, production de déchets, émission de substances contributrices au dérèglement climatique, etc.
  • Les trois tiers de l’architecture : terminaux utilisateurs, réseaux de communication et centres de données,
  • La mise en place d’un dialogue avec les parties prenantes,
  • L’amélioration environnementale progressive et continue sans transfert de pollution.

L’écoconception de service numérique est décrite dans le livre blanc édité par l’Alliance Green IT en 2017 et soutenue par 15 Clusters et fédérations du numérique en Europe.
Répartition des impacts environnementaux à l’échelle des 28 services numériques étudiés.

 

Analyse des résultats de l’action  #GreenConcept

Les 28 services numériques étudiés représentent, sur une année d’exploitation, un impact sur le dérèglement climatique évalué à 1 400 tonnes CO2 équivalent, soit l’équivalent de 11,5 millions de km en voiture ou 1 200 allers/retours Paris New-York en avion.

On constate en moyenne sur l’ensemble des projets :           
  • La principale source d’impact se situe au niveau des terminaux, essentiellement sur la phase de fabrication qui représente entre 30 % et 60 % des impacts selon les indicateurs, et de manière moins significative sur la phase d’utilisation qui représente entre un et 17 % des impacts selon les indicateurs.
  • La partie datacenter/cloud est également significative et en moyenne, elle représente entre 30 % et 45 % des impacts environnementaux.
  • Dans l’ensemble des projets étudié, les impacts liés à la fin de vie (transport, démantèlement, recyclage, traitement des équipements électroniques) sont négligeables car nous avons considéré que les déchets électroniques étaient pris en charge par des filières réglementées.           

Il est important de noter qu’il s’agit de tendances moyennes sur l’ensemble des projets étudiés qui peuvent varier d’un service numérique à l’autre. 

Cette action régionale a mis en évidence de nombreux leviers d’actions pour réduire les impacts environnementaux des services numériques. A l’échelle des 28 entreprises le potentiel de réduction de ces impacts environnementaux se situe autour de 63 % ce qui signifie qu’en intégrant les principes de l’écoconception, il est possible de diviser par 3 les impacts des services numériques.

Amélioration de la performance environnementale mais pas uniquement…

D’autres gains ont pu être constatés dans le cadre de cette action, notamment :        
  • Renforcement de la compétitivité        
  • Meilleure visibilité : obtention de prix, levée de fond,     
  • Meilleure relation avec les clients,
  • Initiation d’une démarche interne associant les collaborateurs.

Quelles actions pour réduire l’impact environnemental des services numériques

De nombreuses actions ont été proposées aux entreprises pour réduire l’impact environnemental des services numériques. Les plus représentatives sont capitalisées dans le Livre Blanc #GreenConcept* qui décrit 45 bonnes pratiques d’écoconception numérique. Chacun pourra s’en inspirer pour écoconcevoir un service numérique (du simple site internet vitrine à un complexe service digitalisé).
Ci-après, vous trouverez quelques exemples de bonnes pratiques d’écoconception numérique préconisées dans le cadre de l’action #GreenConcept : 
  • associer les acteurs de la chaine de valeur,
  • préférer des équipements issus du reconditionnement,
  • réduire le nombre de terminaux, 
  • concevoir en mode « mobile first », 
  • simplifier le parcours utilisateur, dimensionner au plus juste ses besoin d’hébergement, proposer un mode « éco »
  •  …
En conclusion #GreenConcept a mis en évidence que l'écoconception et le numérique responsable sont des démarches accessibles à toute organisation que ce soit la TPE ou les grands comptes public ou privé et quel que soit l’importance du service numérique développé (d’une petite application mobile à un important site internet marchand).            

Un site internet développé sans intégrer ces principes d’écoconception aura de fortes probabilités d’avoir trois fois plus d’impact sur l’environnement que s’il avait été écoconçu…                                                 

Cette action régionale a mis en évidence de nombreux leviers d’actions pour réduire les impacts environnementaux des services numériques. A l’échelle des 28 entreprises le potentiel de réduction de ces impacts environnementaux se situe autour de 63 % ce qui signifie qu’en intégrant les principes de l’écoconception, il est possible de diviser par 3 les impacts des services numériques.                   

*Le livre blanc GreenConcept est téléchargeable gratuitement sur www.greenconcept-innovation.fr rubrique actualités. 


Christophe FERNIQUE
est Conseiller Environnement à la CCI Hérault et accompagne les entreprises dans leurs démarches environnementales (labellisation environnementale, gestion de l'énergie, économie circulaire...). Il anime l’action régionale #GreenConcept portée par la CCI Occitanie avec Digital 113 et le soutien de l'ADEME et la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée. L'objectif de ce projet est d'aider 30 entreprises (dont 80 % de moins de 50 salariés) à mettre en œuvre les principes de l'écoconception dans le développement de leurs services numériques.           

 @CFernique

 

 

Abonné.e à la revue ?
Lis la revue en mode liseuse

Auteur

Christophe FERNIQUE

Articles du numéro