Retour au numéro
Partager sur :
Vue 161 fois
31 mars 2020

MyLight Systems Lauréat du Prix de La Croissance

Publié par Ondine Suavet | N° 196 - Numérique et Environnement

Comment est née et s’est développée MyLight Systems ?       

Le soleil produit en une heure l’énergie que l’humanité consomme en une année. L’énergie solaire est une source infinie ! Le défi de MyLight Systems : la rendre accessible par chaque foyer pour permettre à chacun de tendre vers l’indépendance énergétique.  

MyLight Systems, entreprise française de systèmes d’autoconsommation solaire, investit depuis 2012 toute son énergie en recherche et développement pour inventer les solutions d’autoconsommation de demain.            


Quelles sont les perspectives d’évolution ?

Après avoir consolidé son leadership dans la gestion d’autoconsommation solaire, MyLight lance le SYSTEM MYLIGHT, la solution de confiance pour maximiser ses économies d’énergie.    

Avec le System MyLight, il est possible de produire une électricité verte et locale avec des panneaux solaires garantis jusqu’à 30 ans ; d’optimiser sa consommation et de faire baisser sa facture d’électricité ; de stocker 100 % du surplus avec une offre unique de batterie virtuelle MySmartBattery ; enfin, il est facile de superviser ses économies en toute sérénité.           

Avec cette offre évolutive, MyLight Systems offre une solution complète qui traite 100 % des besoins en électricité d’une maison ! Actuellement, moins de 70 000 maisons sont équipées en autoconsommation solaire sur près de 14 millions de logements en France… Il y a donc de belles perspectives d’évolution pour MyLight Systems.          

Quelle est la particularité de MyLight Systems ?            

MyLight Systems, c’est la révolution numérique au service des économies d’énergie. Persuadé que la transition énergétique se fera avec et grâce au numérique, MyLight Systems intègre des équipes à la pointe des technologies numériques et du Big Data et des équipes spécialisées dans les énergies renouvelables.            

Le but : assurer jusqu’à 70 % d’économies sur la facture d’électricité sans impacter le confort des utilisateurs. Comment : grâce à des algorithmes propriétaires qui anticipent la production et programment automatiquement les appareils électriques pour qu’ils fonctionnent à l’énergie solaire. Les utilisateurs participent sans effort à la transition énergétique tout en faisant des économies.

Au-delà des utilisateurs finaux de la solution, MyLight Systems propose aussi un ensemble de services permettant aux professionnels d’émerger sur le marché de l’autoconsommation. L’entreprise se positionne ainsi en véritable partenaire des acteurs clés du solaire.          

Comment voyez-vous le monde dans 10 ans, à l’aune de la transition écologique ?

Aujourd’hui, le monde de l’énergie est dominé par des énergies fossiles et nucléaires de plus en plus chères, de plus en plus rares et menaçant notre environnement. 

Qui aurait imaginé produire sa propre électricité il y a 15 ans seulement ? Grâce à la baisse des coûts du photovoltaïque et à l’évolution des technologies, l’énergie de demain sera numérique, décentralisée et renouvelable. Chaque bâtiment produira sa propre énergie et chaque consommateur se transformera en consom’acteur.           

La décentralisation de l’énergie pousse à la mutation des acteurs historiques mais aussi à l’émergence de nouveaux acteurs et services. MyLight Systems compte bien être un acteur clé permettant à chacun de tendre vers son indépendance énergétique.

En quelques chiffres

En 2020, un parc de 22 000 systèmes
7M€ de CA prévisionnel en 2020                        
15%de part de marché en France                           
22 brevets déposés                          
5M€ plan d’investissement R&D


Ondine SUAVET            
Ondine a commencé sa carrière en octobre 2008 dans une start-up de la Silicon Valley, un fabricant innovant de panneaux solaires nouvelle génération. Travaillant successivement au Japon, aux États-Unis puis en Allemagne, Ondine a vu l’entreprise se transformer en usine ultra-automatisée et passer de 80 à près de 500 employés. Ondine a démissionné en décembre 2012 pour étudier à l’INSEAD en 2013, avant de rejoindre son frère et de prendre la direction de MyLight Systems dès sa création.

 

 

 

Abonné.e à la revue ?
Lis la revue en mode liseuse

Auteur

Ondine Suavet

Articles du numéro