Retour au numéro
Vue 47 fois
24 avril 2022

Un Bijou de Technologie à la Française

Publié par Alison Hébert et Charlotte Laroche | N° 204 - L'HUMAIN RÉPARÉ ET AUGMENTÉ - L’INTERNET DU FUTUR

Dans un contexte où l'insuffisance cardiaque figure comme la première cause de mortalité dans le monde, CARMAT ambitionne ainsi de répondre à cet enjeu de santé publique majeur en devenant la première alternative à la transplantation cardiaque grâce à l'implantation de son coeur artificiel nommé Aeson®.


L'évolution de l'insuffisance cardiaque tend vers un stade dit « biventriculaire terminal » où la greffe cardiaque est le gold standard des thérapies. Cependant, cette thérapie est soumise à la rareté des donneurs, ce qui limite le nombre de greffes à environ 5 500 patients par an*. Cet écart entre l'offre et la demande a conduit au développement de systèmes d'assistance circulatoire mécanique, dont fait partie le coeur artificiel total Aeson®.

AESON®, UN COEUR ARTIFICIEL PHYSIOLOGIQUE

Le coeur...

Cet article est réservé aux abonnés à la revue

Auteurs

Alison Hébert
Charlotte Laroche

Articles du numéro

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.