Retour au numéro
Vue 11 fois
22 décembre 2022

Artips le numérique pour réenchanter l’accès à la Culture Survivre dans l’économie de l’attention

« Notre seul concurrent (…) c’est le sommeil ».

Ces quelques mots de Reed Hastings, PDG de Netflix1, énoncent de manière percutante la contrainte intrinsèquement liée à la diffusion de contenus et d’œuvres en ligne.

Les réseaux encouragent la multiplication des contenus de toutes origines, et la diffusion numérique a pratiquement supprimé les barrières à l’entrée, laissant aux internautes le libre choix de ce qu’ils veulent regarder, écouter, découvrir. Mais si les options sont devenues surabondantes, les journées, elles, ne font toujours que 24 heures.

Pour celles et ceux qui proposent des contenus et œuvres en ligne -les institutions culturelles, les artistes, les créateurs et producteurs… - cette « économie de l’attention » est devenue une donnée fondamentale. Comment attirer le regard des internautes ? Comment retenir leur attention ? Comment faire émerger ma proposition dans cet océan ?


Reconquérir le temps de cerveau disponible

Jean Perret et Coline Debayle ont fondé Artips en 2013, entreprise de l’économie sociale et solidaire, qui a rejoint depuis 2019 le groupe Beaux Arts et Cie, en grande partie en réponse aux défis posés par l’économie de l’attention. Amoureux de Culture et d’Art, conscients que nos vies subissent une accélération continue, ils vont bâtir un outil numérique et une méthode éditoriale pour apporter aux internautes « une dose d’art quotidienne ».

Ainsi naît...

Cet article est réservé aux abonnés à la revue

Auteur

Claire Giraudin

Articles du numéro

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.