Retour au numéro
Vue 10 fois
22 décembre 2022

Une brève histoire de l’art numérique

L’art numérique caractérise plusieurs formes d’art contemporain utilisant les spécificités du langage informatique tel que l’art interactif, art génératif, réalité virtuelle, les modèles 3D, le pixel art, l’art vidéo ou encore la dernière tendance phénoménale que sont les NFT... La technologie n’est pas toujours le critère principal de l’œuvre d’art pour que celle-ci soit considérée comme de l’art numérique. Tant qu’un aspect technologique est utilisé dans le processus de création, l’œuvre peut-être définie comme numérique.

Avant l’arrivée massive des techniques numériques, des environnements interactifs ont pu être créés par des moyens exclusivement analogiques, comme en 1955 avec la Tour Lumière Cybernétique de Nicolas Schöffer et en 1980 avec l’installation musicale et visuelle interactive Sonopticon des artistes français Jean-Robert Sedano et Solveig de Ory.


L’art numérique se développe dans les années 1950. L’artiste et mathématicien américain Benjamin Francis Laposky réalise les premières images graphiques générées par ordinateur. Il photographie des ondes sinusoïdales produites par un oscilloscope combiné à divers circuits électriques. Cet art abstrait qu’il baptise « compositions électriques » est considéré comme la première œuvre d’art numérique de l’histoire.

Quinze ans plus tard, en 1968, la première exposition entièrement dédiée à l’art...

Cet article est réservé aux abonnés à la revue

Auteur

Manon Logeais

Articles du numéro

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.